Entrez et prenez place dans la cité mythique d'Atlantis. Venez interpréter un personnage de la série ou un personnage de votre création
AccueilAccueil  WelcomeWelcome  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

♣ Bienvenue sur Stargate Atlantis - Le Jeu, Invité ♣
♣ De nombreux PV et Prédéfinis sont disponibles. N'hésitez pas à les prendre ♣
Ronon Dex, Olivia Anderson, Aldwin Skaros, etc...
♣ Rejoignez nous sur les réseaux sociaux ♣

Partagez|

Where I Stood

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Jenny Sheppard
Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Date d'inscription : 03/09/2007
Messages : 6764
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Where I Stood Dim 4 Sep - 20:01

Citation :
« Ecoutes. Il est vrai que sur le moment, je l’ai mal pris. Ca fait déjà deux ans. J’aurai pensé que tu me l’aurai dit depuis un moment, même si ce n’est pas le genre de chose facile à dire. Je sais que je ne suis pas un modèle d’exemple pour avouer ce genre de chose et je sais aussi que je t’ai énormément blessée à l’époque et qu’une partie de toi m’en voudra toujours. Je peux le comprendre. Moi aussi je m’en voudrais toute ma vie pour ce que je t’ai fait subir. Mais je voulais juste savoir pourquoi tu ne l’as pas dit plus tôt. Je veux juste savoir ça. Après, on pourra oublier tout ce qu’il s’est dit et continuer comme avant, comme si de rien n’était. »

Jenny avait toujours ses paupières fermées. Au fil des paroles de John, elle sentit un étau resserrer sa gorge.. Il avait quand même rudement cheminé en 2 ans, il savait maintenant avouer ses tords et être plus ou moins empathique durant tout cette période qu'elle avait vécu seule. Sans lui. Continuer comme avant ? On disait toujours cela, mais au plus profond de nous une part de souvenir résidait. Et ces souvenirs nous donne toujours une part de rancoeur que l'on arrive jamais très bien à évacuer. C'est une marque indélébile qui constitue désormais notre être. Sentant un liquide chaud à travers ses paupières, elle rouvrit ses yeux gonflés par les larmes.

"Je ne comptais pas te le dire plus tôt... je ne comptais rien dire. A quoi cela aurait-il servi après tout ? On était de nouveau ensemble et je ne voulais pas en parler au risque qu'il y est de nouveau du conflit entre nous... J'ai assez souffert comme ça. Et puis avec le temps non pas que j'avais oublié, mais je ne m'en souvenais plus.. J'avais mon train train quotidien, mes préoccupations, du travail à accomplir..."

Sur ce elle passa une main sur ses yeux avant d'appuyer légèrement dessus pour faire partir le trop plein de larme et ainsi éviter qu'elle ne coule. Puis d'un geste tendre, John vint lui prendre la main avant de la lui serrer. Apparemment il ne voulait pas savoir qui c'était...

Citation :

Mais tu sais quoi ? On va se promettre une chose : plus de cachoteries entre nous. Cela nous évitera de remuer les mauvais souvenirs par la suite."

"S'il ne faut plus de cachoterie entre nous, il me semble judicieux que je te le dise tout de même... Et au moins je n'aurais plus à l'esprit le fait que tu cherches peut être de part toi même qui cela pourrait bien être."

Elle marqua un blanc, sérrant sa main contre celle de John.

"Tu le connais... mais ça m'étonnerais que tu t'en souviennes. Tu sais lors de notre retour sur terre lorsque j'étais enceinte. J'ai eu un ami qui a pu me téléporter toute nos affaires dans nos nouveaux quartiers et ainsi garder le secret... Il avait toujours tendance à m'appeler par des noms enfantins... Et bien c'est lui: Ryan Cullen"


Elle le laissa mijoter et faire appel à ses souvenirs, puis elle se lança dans un monologue qui allait être très long.


"Lorsque tu es parti... J'ai eu l'impression d'avoir un poids de moins sur les épaules, du moins je le croyais, mais ce n'était qu'une illusion. Un.. un vide intérieur a très vite remplacé ce sentiment. Mon mode "furie" s'est également arrêté à ce moment là. Avec le recul je me dis que le fais que tu sois parti sur terre a été une bonne chose, cela m'a permis d'avancer... Même si cela a été dû en grande parti par Ryan. Je le connais depuis le lycée, il est devenu mon meilleur ami et mon confident depuis cette époque. Celui qui me remontait toujours le moral lors de mes ruptures. Il a joué son rôle une fois de plus par le plus grand des hasard en se retrouvant sur Atlantis. Ses compétences d'ingénieur lui a valu qu'il soit inscrit au programme porte des étoiles. Il a su me tendre la main et me forcer à croire en des jours meilleurs alors que j'étais vraiment au fond du trou. Il a su me redonner confiance en moi alors que j'avais une estime de moi plus que basse... (blanc)... Puis il y a eu cette soirée où j'ai littéralement pété un boulon, j'avais un peu trop bu et Mégane n'arrêtait pas de pleurer... Je n'arrivais plus à supporter ce bruit et je n'arrivais plus à me supporter, d'avoir des idées aussi sordides. Mais j'ai su lui demander son aide et il l'a fait de bon coeur, sans arrière pensée... Il a d'ailleurs toujours était respectueux avec moi. Durant cette soirée il s'est occupé de Mégane, la réconfortant et réconfortant également sa maman. Et je ne sais pas si c'était le mélange de sentiment que j'avais à ce moment là où si c'était le restant d'alcool mais je l'ai embrassé... (blanc)... Le lendemain on a décidé de faire comme si il ne s'était rien passé. De part le travail on a été amené à se rapprocher, à être plus que des amis, à partager des moments de jeux avec une insouciance enfantine. Je ne sais pas pourquoi mes sentiments ont évolué en sa faveur.. Je ne sais pas pourquoi je me suis autant rattaché à lui. Mais cela s'est passé.. Et malgré tout je lui en suis reconnaissante, il a été mon petit bout de ciel bleu dans cette masse épaisse grise, qu'était ma vie à ce moment. Il ne m'a pas traité uniquement comme une femme, il a fait bien plus... Il a su... comment dire.. rattacher mon âme errante à mon corps.. Il m'a aidé à ce que je me la réapproprie. J'ai eu un grave accident en zone inexplorée à cause d'une explosion impromptu et il a été là pour me soutenir. Il a su me redonner le gout d'aimer, chose que j'avais cru avoir perdu... et malgré le fait qu'il a su me faire t'oublier... Tu étais toujours là dans un recoin de ma tête. Attention... il n'a jamais voulu prendre ta place, il le disait assez bien que c'était toi le père de Mégane et que c'était normal que je pense encore à toi... Puis il y a eu ton accident... La suite tu la connais... Et lorsque tu t'es rapproché de moi.. J'ai lutté entre deux sentiments profond qui m'habitait.... D'un côté il y avait l'amour que je porté à Ryan et de l'autre le tien... Je me suis sentie coupable, énormément coupable à son égard, mais mon coeur à finit par te choisir de nouveau... Et Ryan le savait depuis le début je pense.. qu'un jour ou l'autre je finirais par te revenir. Car lors de notre retour, il avait déjà quitté Atlantis pour retourner sur Terre et mener sa vie, faire de nouvelle rencontre. Il m'a tout expliqué par mail... et d'un côté je pense qu'au fond de moi je le savais également. L'avantage de connaître quelqu'un depuis plus d'une décennie c'est qu'il y a des choses que l'on comprend mutuellement... il n'y a pas besoin de mot... Depuis cette période, on communique par mail de temps à autre... lorsqu'il y pense... Enfin tout ça pour dire qu'il est parti et que tu ne le croiseras plus jamais.. voilà "

Elle avait tout son monologue en regardant un point imaginaire et John de temps à autre. Ne pas le regarder droit dans les yeux lui avait permit de tout lâcher sans se dégonfler. Maintenant que c'était dit.. Rien n'avait changé, juste qu'elle se sentait peut être un peu plus libre. Pour finir Jenny s'attarda de nouveau sur le visage du militaire avec un peu d'hésitation.

..................................................


Revenir en haut Aller en bas
avatar
John Sheppard
Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Date d'inscription : 24/07/2007
Messages : 7155
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

MessageSujet: Re: Where I Stood Mer 5 Oct - 0:32

    "Je ne comptais pas te le dire plus tôt... je ne comptais rien dire. A quoi cela aurait-il servi après tout ? On était de nouveau ensemble et je ne voulais pas en parler au risque qu'il y est de nouveau du conflit entre nous... J'ai assez souffert comme ça. Et puis avec le temps non pas que j'avais oublié, mais je ne m'en souvenais plus.. J'avais mon train train quotidien, mes préoccupations, du travail à accomplir..."

    Comment pouvait-elle ne plus se souvenir de ce genre de chose. Il ne s'agissait pas d'un oublie de clé de voiture sur la table du salon. John pouvait bien s'en douter qu'elle n'allait pas particulièrement envie de lui dire, vu les circonstances mais bon, cela était le passé maintenant.

    "Je sais bien que ce n'est le genre de chose que l'on crie sur les toits mais... quitte à l'apprendre, j'aurai préféré l’apprendre autrement."

    Le militaire préféra ne pas en ajouter d'avantage. Il n'avait surtout pas envie de faire pleurer la jeune femme, déjà que ces yeux étaient déjà rougis par les larmes. Puis, elle lui annonça LE nom malgré qu'il lui avait dit qu'il ne souhaitait pas le savoir. Cela ne servait vraiment à rien. Mais elle préféra tout de même lui dire : Ryan Cullen. Sur le coup, cela ne lui dit rien. Mais quand elle lui expliqua où il avait pu le rencontrer, il s'en souvint légèrement. Certes, il n'aurait pas pu faire un portrait robot, mais il voyait en gros de qui il s'agissait. Puis, elle enchaina sur un trèèèès long monologue expliquant le pourquoi du comment tout cela était arrivé entre eux. Plus elle avançait dans les détails, plus le militaire baissa du regard. Il savait très bien qu'il avait beaucoup fait souffrir la jeune femme avec cette histoire et après tout ce qu'elle était en train de lui dire, c'est comme si elle remettait une couche. Le pilote avait tant bien que mal mit ce passage de sa vie de côté et tout cela, le fit ressortir. Il lui avait pourtant dit qu'il ne voulait rien savoir, mais elle n'en avait fait qu'à sa tête.

    Quand elle eut finit après de très longues minutes, un long silence s'installa entre les deux protagonistes. Que répondre à cela. Bonne question. Le pilote lâcha la main de la jeune femme et vint s'asseoir aux côtés de la jeune femme, la poussant légèrement sur le côté du lit, histoire de se faire une petite place. Il lui passa son bras derrière son dos afin de la câliner. Maintenant, elle devait certainement se sentir libéré de tout ça. John vint déposer un fin baiser sur sa joue avant de venir poser sa tête contre celle de la jeune femme.


    "Maintenant, on peux vraiment passé à autre chose..."

..................................................

dangerous night
We burned and we bled, we try to forget. But the memories left are still haunting. The walls that we built from bottles and pills. We swallow until we're not talking -byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
http://sga-rpg.forumpro.fr
avatar
Jenny Sheppard
Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Date d'inscription : 03/09/2007
Messages : 6764
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Where I Stood Mer 5 Oct - 17:47

Tout au long de son monologue, la pression que la jeune femme avait eu quelques instants auparavant s'estompa, pour laisser placer au soulagement et à la sereinité... Elle n'avait pas remarquer que John se détachait petit à petit de son propre regard qui était fuyant. D'ailleurs elle avait presque tout dit en fixant un point imaginaire dans la pièce. Cela était plus facile, elle n'avait fait aucune pause ou presque... Comme si en fin de compte le fait d'évoquer ce moment passé l'avait pousser à tout déverser telle une rivière qui se jette à la mer. D'un côté c'était raviver une cicatrice passée, mais de l'autre qu'est-ce que ca pouvait faire du bien à l'esprit de se libérer. A la fin de son récit, elle vit que John avait laché sa main, elle ne l'avait même pas remarqué, trop concentré sur ses souvenirs... Puis en voyant qu'il regardait avec conviction sa couverture bleu à la recherche d'un point mal tricoté, elle ravala difficilement sa salive. Ces instants de pur silence, la mettait mal à l'aise, elle pensait vraiment que John allait répliquer, lui faire quelques réflexions, mais rien... Ce qui en y réfléchissant était pire ! Ravalant un sanglot elle passa ses doigts sous ses yeux pour essuyer des larmes rebelles qui s'étaient échappées. Et, contre toute attente, le militaire releva enfin la tête vers la scientifique qui le fixa du regard jusqu'à ce qu'il vienne s'installer à ses côtés. Sur le coup, elle ne dit rien, ne bronchant pas. Une fois calé il passa un bras autour d'elle pour la serrer, la câliner ainsi que lui donner un bisous sur sa joue, ce qui l'étonna dans le bon sens.
Citation :

"Maintenant, on peux vraiment passé à autre chose..."

La jeune femme fut soulagée de l'entendre "lui pardonner" même s'il n'y avait pas lieu au final, mais avec tout ce qu'elle venait de lui dire c'était tout de même bon à entendre. Ils pouvaient enfin tourner la page. Jenny se positionna de manière a ce que sa tête soit sur l'épaule du militaire au creux de son cou. De là elle pouvait entendre son coeur qui battait de manière régulière.

"Oui, nous pouvons nous concentrer uniquement sur l'avenir... tout les secrets sont révélés... que ce soit de ton côté ou du mien."
dit-elle en l'enlaçant.

Puis, tendrement, elle passa sa main sous le t-shirt noir du militaire pour venir caresser sa peau au niveau de son flanc. Les caresses qui allaient et venaient, avait le don d'apaiser la jeune femme. Ca la calmer et les larmes séchèrent d'elle même. En cet instant elle se sentait vraiment bien. Après encore quelques instants de silence elle murmura:

"Je t'aime mon amour"
avant de fermer les yeux, continuant ses délicates attentions, bercer par les battements de coeur de ce dernier. Au final et au bout d'une demi heure de câlin elle finit par s'endormir tout contre lui, là où elle se sentait si bien et protégée.

..................................................


Revenir en haut Aller en bas
avatar
John Sheppard
Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Date d'inscription : 24/07/2007
Messages : 7155
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

MessageSujet: Re: Where I Stood Ven 7 Oct - 0:24

"Oui, nous pouvons nous concentrer uniquement sur l'avenir... tout les secrets sont révélés... que ce soit de ton côté ou du mien."

"Oui tu as raison. Allons de l'avant maintenant."

Sur ces mots, la jeune femme vint se blottir contre lui, passant sa main sous le t-shirt de son amant pour lui faire quelques caresses sur son flanc. Elle resta un long moment comme cela, sans dire un mot. John fit de même, profitant du silence qui régnait dans l'infirmerie.

"Je t'aime mon amour"

"Moi aussi je t'aime mon cœur."

Le militaire lui déposa un fin baiser sur son front pendant que cette dernière ferma les yeux pour commencer à s'endormir. Cela ne tarda pour la jeune femme. Nicher au creux de son épaule, elle ne mit qu'une petite demi heure à rejoindre Morphée au pays des rêves. Le militaire resta à ses côtés encore un long moment, repensa à tout ce qu'elle lui avait avouer en cette soirée.

John resta encore un petit moment aux côtés de la scientifique qui dormait sur lui. Mais vers les minuit, la fatigue commençait à pointer le bout de son nez. Il fallait tout de même qu'il retourne dans ses quartiers pour aller dormir quelques heures tout de même. Doucement, le pilote s'enleva des bras de la jeune femme en faisant bien attention de ne pas la réveiller. Dès qu'il bougea un peu, inconsciemment, la jeune femme le lâcha d'elle même et se tourna pour repartir dans son sommeil profond. Jetant un dernier regarde attendrit vers elle, il vint lui déposer un léger baiser sur sa joue avant de lui remonter sa couverture pour pas qu'elle n'ai froid au milieu de la nuit. Par la suite, il quitta la chambre sur le pointe des pieds, en direction de son lit douillet.

Les jours passèrent, trois pour être plus précis. Pendant ces quelques jours, John venait rendre visite à la jeune femme. Son jour de sortie était proche. Ce n'était pas trop tôt depuis le temps qu'elle était clouée au lit. Après avoir eut le feu vert de Keller, elle pu enfin sortir. Leur vie pouvait recommencer comme avant. Mégane allait être contente de enfin revoir sa mère autant de temps qu'elle le voulait...

..................................................

dangerous night
We burned and we bled, we try to forget. But the memories left are still haunting. The walls that we built from bottles and pills. We swallow until we're not talking -byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
http://sga-rpg.forumpro.fr

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Where I Stood

Revenir en haut Aller en bas
Where I Stood
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» " La vie est un ballet; on ne le danse qu'une fois. " (PV Anna Wall' Stood)
» stood there and watched you walk away ? theo
» Long I stood there, dreaming dreams no mortal ever dared to dream before || Katniss
» you've been deep in a coma but i stood right here. (luke)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stargate Atlantis - Le Jeu :: ATLANTIS, GALAXIE DE PEGASE :: Secteur Médical :: Soins intensifs-
Sauter vers: