Entrez et prenez place dans la cité mythique d'Atlantis. Venez interpréter un personnage de la série ou un personnage de votre création
AccueilAccueil  WelcomeWelcome  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

♣ Bienvenue sur Stargate Atlantis - Le Jeu, Invité ♣
♣ De nombreux PV et Prédéfinis sont disponibles. N'hésitez pas à les prendre ♣
Ronon Dex, Olivia Anderson, Aldwin Skaros, etc...
♣ Rejoignez nous sur les réseaux sociaux ♣

Partagez|

Where I Stood

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Jenny Sheppard
Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Date d'inscription : 03/09/2007
Messages : 6769
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Where I Stood Mer 29 Juin - 19:18

    Arrow Autre planète - Site alpha

    Enfin... ils y étaient arrivés.... Jenny ne savait pas encore par quel miracle, mais c'était pourtant bel et bien le cas. Arrivé sur le site Alpha, John expliqua très brièvement la situation tout en composant l'adresse d'Atlantis. Alors que tout deux pénétraient dans le vortex, un militaire lança un message à la base pour dire que le Dr et Colonel Sheppard rentraient. A leur arrivés, Jenny regarda avec cette sensation de chaleur qui se crée au fond de son cœur, cet endroit qui lui était tant familier. Ca y était, elle était enfin chez elle, sa fille ne devait être loin... mais pour le moment, elle s'autorisa enfin à écouter son corps. Durant toutes ces péripéties elle avait puisé dans ses réserves et son corps avait besoin de vacance, au sens propre du terme. C'est donc avec des yeux brillants - par la douleur lancinante dans son corps mais aussi par le soulagement d'être ici - qu'elle vacilla, sombrant dans l'inconscience alors que l'équipe médicale arrivait à ce moment là. Très vite Keller accompagnée par le Dr Knightley s'occupèrent du couple. Kylee était là en prévention pour faire un bilan au niveau cérébral des de jeunes gens, alors que Jennifer s'occupait de la trauma.

    Se répartissant les taches, il s'avèra que Jenny souffrait d'une complication à la suite de son traitement donné par ses bourreaux. En voyant le scanner elle se demanda même comment Jenny avait fait pour tenir debout jusque là. Elle présentait un traumatisme crânien avec des lésions sous durales accompagnés de contusions sur toute la partie supérieur de son cerveau et d'un hématome qui compressait petit à petit sa boite crânienne. L'hypertension intracrânienne était déjà élevé et il fallait à tout prix la fait descendre. Prenant le bloc 1 Jenny se fit anesthésiée alors que des infirmières était en train de la positionner sur le côté pour que la neurologue puisse faire son travail au mieux. Car oui Mr l'hématome était sur le flanc droit. On rasa donc la partie concernée, la scientifique serai certainement ravie à son reveil... mais c'était ça ou y rester. L'opération dura 5h, la cardiogramme était surveillé de prés par l'anesthésyste. Il ré injecté le produit toutes les heures car il n'avait pas voulu mettre toute la dose d'un coup au risque que Jenny ne fasse une mauvaise réaction. Son organisme étant fragilisé, il ne fallait pas prendre de risque. Par chance la scientifique ne fit pas d'arrêt cardiaque grâce aux soins procurés par l'assistant de Knigthley qui lui envoyé des ampoules d'adrénalines pour la booster.

    Lorsque tout fut fini, Kylee referma et vérifia ses constances, bien elles étaient bonne, elle put alors s'attaquer à refermer ses autres plaies, les désinfectant une énième fois avant de poser la compresse définitive. Sa blessure à la jambe était l'une des plus grave après ces lésions cérébrales. Cependant son assistant avait fait le maximum, il ne fallait plus qu'attendre commence cela évoluerait par la suite. Pour ce qui était de la septicémie, la jeune femme fut mise sous dialyse et resta au bloc la nuit durant, constamment surveillée *.

    Aux aurores, Keller vint voir l'une de ses nouvelle protégée, la dialyse était terminée, elle fit donc une prise de sang et vérifia si tout était rentré dans l'ordre.. Ce qui fut le cas, par chance. La jeune femme put enfin revenir à sa chambre dans la fin de l'après midi, petit plus John était présent également. L'équipe médicale avait veillé à les mettre ensemble pour le pire comme le meilleur. Et puis ils avaient pensé que cela leur ferai du bien après tout ceux qu'ils avaient vécu...

    Jenny était donc sous perfusion de morphine pour qu'elle puisse gérer la douleur mais aussi sous glucose pour habitué son corps à être re-nourrit petit à petit. Un bandage au niveau de sa jambe droite, un peu de bétadine sur ses plaies aux mains, aux bras... Et pour finir le tout une compresse de la taille du rectangle qu'on avait rasé au niveau de son cuir chevelu. M'enfin, ils avaient été gentil sur ce coup là, c'était rasé un peu au dessus de l'oreille, par conséquent, elle pouvait masquer avec ses cheveux d'au dessus. Ouf !

    La nuit passa sans encombre, dans la matinée, la jeune femme emergea deux à trois fois, mais jamais bien longtemps, un sourire avant qu'elle ne referme les yeux pour Morphée. Jenny avait besoin de repos et récupéré toutes ses heures qu'elle avait perdus ces derniers jours...




    [HJ: * : c'est comme dans carré viip, y a plein de caméra pour surveiller tes moindres faits et gestes... ben atlantis c'est pareil t'as déjà remarquer quand ya quelqu'un dans l'un de ses états là mdr, en plus ya meme la vitre au dessus pour que tous les membres puissent te matter dans un état de faiblesse xD]



..................................................


Revenir en haut Aller en bas
avatar
John Sheppard
Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Date d'inscription : 24/07/2007
Messages : 7157
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

MessageSujet: Re: Where I Stood Dim 3 Juil - 12:44

    Le retour vers Atlantis fut des plus rapides. Les militaires du site Alpha ne trainèrent pas pour contacter la base pour renvoyer les deux rescapés. Une fois revenu, deux équipes médicales débarquèrent et ce ne fut pas de trop quand Jenny tomba dans les pommes après toute cette histoire, cela était tout à fait normal. Le couple prit place sur les brancards avant d’être emmenés d’urgence à l’infirmerie. Le militaire fut séparé de Jenny, qui apparemment avait plus besoin de soin que lui. Mais, il ne s’en sortait pas indemne pour autant. Sa blessure au flanc droit n’était pas très jolie à voir. Outre qu’elle s’était infectée, une hémorragie interne commençait doucement à s’installer. Heureusement pour lui sinon, cela ferait déjà longtemps qu’il serait mort. Vu que Jenny squattait le bloc 1, on installa le pilot dans le 2. Pour ses autres blessures, cela pouvait attendre. Quand il fut prêt, l’anesthésiste fit son œuvre. Un bon gros dodo bien mérité pour John, même si c’était un sommeil artificiel. Cela allait tout de même le reposer en attendant mieux. Par la suite. L’opération se passa sans encombre et ne dura pas plus de deux petites heures, le temps de soigner ses autres blessures. Celles du visage ne mettraient pas très longtemps à cicatriser et à disparaitre, mais les lacérations qu’il avait dans le dos allaient mettre un peu plus longtemps à s’en remettre. Après avoir désinfecté tout ça, poser bandages et pansements où il fallait, l’on ramena, un John encore endormi en salle de réveil, le temps que monsieur le militaire daigne émerger de son sommeil réparateur. Après encore six petites heures au pays des rêves, le militaire daigna enfin se réveiller doucement. Keller ne mit pas longtemps à arriver par la suite, pour faire le bilan de l’état de santé du pilote. Après un avis favorable de la part de la doctoresse, John se lança pour demander des nouvelles de la scientifique car il aurait bien aimé la voir. Mais on le rassura très rapidement. Quant on lui aura fait tout les examens et soins nécessaire, on la ramènera avec lui. Une nuit passa avant que la jeune femme ne rejoigne la chambre du militaire. Maintenant, il était de nouveau réunit. Jenny dormait toujours. John voulait attendre son réveil avant de pouvoir s’endormir à son tour pour de bon. Le manque de sommeil commençait à lui peser et ce n’était pas avec les quelques heures qu’il avait pu dormir après l’opération qui allait le remettre sur pied de si tôt. La jeune femme se réveilla de temps en temps sans vraiment rester éveillé bien longtemps. Il fallait encore attendra un petit moment avant que cette dernière ne fasse vraiment surface.

..................................................

dangerous night
We burned and we bled, we try to forget. But the memories left are still haunting. The walls that we built from bottles and pills. We swallow until we're not talking -byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
http://sga-rpg.forumpro.fr
avatar
Kylee Knightley
Latex Lady

Latex Lady

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 1095
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Where I Stood Lun 4 Juil - 17:48

Kylee avait eu chaud, mais elle y était arrivée sans qu’il n’y est de séquelle incapacitante. Depuis qu’elle était sur Atlantis, elle n’avait pas encore eut la chance d’opérer dans son domaine de compétence…. Jenny était la première. Non pas qu’elle se réjouissait du malheur des autres, car si ce qui était arrivé à la scientifique aurait pu être évité, la doctoresse aurait préféré. Mais elle était un peu comme le Dr Yang dans Grey Anatomie, toujours avide de cas particulier où ses doigts de fée seraient mis à l’œuvre. Mais passons.
Après cette opération intense, Kylee était partie se reposer dans ses quartiers, sa collègue Keller avait repris le relais pour vérifier si les constances étaient toujours bonnes pour la scientifique. Lorsqu’elle était revenue sur le coup des 14h, la jeune femme prit le dossier en main pour se mettre au courant des transmissions qui avaient été faite durant la nuit… Bien ! Il n’y avait rien à signaler, à part peut être une tension un peu plus basse que la normal. Par la suite, elle fut appelée pour s’occuper de quelques militaires qui avaient des blessures superficiels à la suite de leur entraînement quotidien. Elle eut encore des remarques flatteuses, mais qui l’agaçait au plus haut point. Cependant depuis son arrivée, il y avait un an, la jeune femme avait changé et prit de la distance pour son côté anti-mec… Mais face à des énergumènes de cette espèce, son sang ne faisait qu’un tour.

En milieu de soirée, elle se dirigea vers l’unité de soins intensifs, la jeune femme regarda à travers la petite vitre sur la porte. On ne savait jamais, si ces deux là étaient en train de parler de chose et d’autre, elle ne voulait pas déranger. Mais sa protégée dormait à point fermé. Elle s’autorisa donc à pénétrer dans la chambre. Les mains dans sa blouse d’un blanc immaculé, elle regarda les perfs, les données du cardiogramme avant de s’attarder sur le visage de la jeune femme. Durant un bref moment, elle tenta d’imaginer ce qu’elle avait bien pu vivre. Son visage était meurtri par les ecchymoses et les micros plaies. Quel horreur.. A la place de la jeune femme, Kylee serait certainement déjà morte. Secouant la tête pour se reprendre, elle souleva le drap et enleva le pansement de sa jambe pour voir si la plaie ne s’infectait pas avant de remettre tout en place.

Ayant fini son check up, elle se retourna pour voir le colonel Sheppard et qu’elle ne fut sa surprise de voir deux yeux rond la fixer dans la faible lumière présente dans la chambre. Soufflant, elle sourit et s’avança vers lui.[i]

« Vous m’avez surprise, je pensais que vous dormiez.. On ne vous à jamais dit que vous aviez des yeux de lynx, ils brillent dans la nuit… Ca peut faire peur à l’ennemis ça » [i]dit-elle pour détendre l’atmosphère, bien que la réplique était bof bof.


Puis elle regarda Jenny qui était toujours au pays des rêves avant d’étudier du regard John.

« Vous pouvez dormir tranquille et vous reposez, elle ne se réveillera pas avant quelques temps. Nous lui avons injecté un sédatif puissant pour qu’elle puisse se reposer et que son corps puisse reprendre des forces… Pour ce qui est des séquelles, ne vous inquiétez pas j’ai fais le nécessaire, il n’y en aura pas »

Souriant, elle regarda les constances du militaire avant de lancer un « vous permettez ». Kylee souleva le drap au niveau de son flanc pour vérifier si la blessure cicatrisait bien.

« Comment vous vous sentez ? Si vous avez des douleurs, je peux vous mettre un léger calmant pour apaiser»

(Hj : je viens de penser qu’elle ne s’est même pas présentée, la bougre xD)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
John Sheppard
Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Date d'inscription : 24/07/2007
Messages : 7157
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

MessageSujet: Re: Where I Stood Lun 18 Juil - 15:21

    John resta silencieux. Ne disant mot, il regarda une doctoresse entrer dans la chambre. Apparemment, elle n'avait pas remarquer qu"il était encore réveiller et alla s'occuper de Jenny comme si de rien n'était. Mais quand elle se retourna vers lui, elle sursauta. Elle ne s'attendait surement pas à le voir les yeux grand ouvert dans la pénombre de la pièce.

    « Vous m’avez surprise, je pensais que vous dormiez.. On ne vous à jamais dit que vous aviez des yeux de lynx, ils brillent dans la nuit… Ça peut faire peur à l’ennemie ça »

    Mais pourquoi tout les médecins de cette cité avait un humour à deux dollars pour essayer de détendre l'atmosphère et de faire un peu rire la patient. Le militaire lança un regard assez blasé tout en soupirant longuement. il n'avait pas la tête à rire à ce moment précis. Ses pensées étaient tournées vers la jeune femme, allongée sur le lit d'à côté.

    « Vous pouvez dormir tranquille et vous reposez, elle ne se réveillera pas avant quelques temps. Nous lui avons injecté un sédatif puissant pour qu’elle puisse se reposer et que son corps puisse reprendre des forces… Pour ce qui est des séquelles, ne vous inquiétez pas j’ai fais le nécessaire, il n’y en aura pas »

    Dormir tranquille ? Elle avant manger un clown ce matin au petit déjeuner cette doctoresse !! Comment pouvait-on trouver le sommeil paisiblement, quand celle qu'on aime ne c'est toujours pas réveillé après une opération du cerveau.

    "Ce n'est pas l'envie qui me manque, mais je n'y arriverai pas avant qu'elle se réveille de toute façon."

    Même si la doctoresse l'avait rassurer qu'elle n'aurait pas de séquelles, il ne serait que entièrement rassuré que quand la scientifique aura de nouveau fait surface. Après tout, certaines choses ne peuvent pas se voir avant que la patiente ne soit totalement réveillée. Puis, la jeune femme s'occupa de son cas en vérifiant que tout était en ordre pour lui. Soulevant le droit et son haut, elle alla vérifier que sa blessure ne s'était pas infecté.

    « Comment vous vous sentez ? Si vous avez des douleurs, je peux vous mettre un léger calmant pour apaiser»

    "Non c'est bon. C'est une douleur acceptable. Pas besoin de me bourrer de calmants. Je pense que j'en est déjà assez dans le sang comme ça. Sinon, vous êtes sur que Jenny va bien s'en tirer ?"

    Apparemment, ce que lui avait dit la doctoresse quelques minutes au auparavant ne lui avait vraiment pas suffit à le convaincre. Elle ne savait pas tout ce que la jeune femme avait subit pendant ces quelques jours.

..................................................

dangerous night
We burned and we bled, we try to forget. But the memories left are still haunting. The walls that we built from bottles and pills. We swallow until we're not talking -byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
http://sga-rpg.forumpro.fr
avatar
Kylee Knightley
Latex Lady

Latex Lady

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 1095
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Where I Stood Lun 18 Juil - 18:09

Si les médecins avaient un sens de l'humour pourrave, ce n'était pas de leur faute... De part leurs études, on leur apprenait à avoir plus de discipline et de rigueur que nul part ailleurs. Il n'y avait pas de place pour l'amusement.. où alors ceux qui faisaient la fête, n'avait pas leur année et échoués sur leur 10 ans de formation. Alors non Kylee n'avait pas un sens de l'humour très développé, même si elle essayait d'y remédier, mais ce n'était pas encore ça.

Au soupir de Sheppard, la jeune femme se mit une claque mentale avant d'effectuer ses actes médicaux, histoire qu'on oublie sa prestation si peu convaincante pour tenter de le dérider. Mais après tout il était normal qu'il n'est pas le coeur à rire. Sa chère et tendre avait subi une lourde opération et il devait se faire un sang d'encre !


"Excusez moi"
souffla-t-elle tout en continuant son examen.
Citation :

"Ce n'est pas l'envie qui me manque, mais je n'y arriverai pas avant qu'elle se réveille de toute façon."

"Ca n'empêche qu'il faut tout de même essayer, sinon c'est votre corps qui vous fera défaut"

Puis la jeune femme lui proposa un calmant juste au cas où.


Citation :
"Non c'est bon. C'est une douleur acceptable. Pas besoin de me bourrer de calmants. Je pense que j'en est déjà assez dans le sang comme ça. Sinon, vous êtes sur que Jenny va bien s'en tirer ?"

Kylee lui envoya un léger sourire en coin avant de remettre une méche de cheveux derrière son oreille. Jetant un coup d'oeil à la belle au bois dormant, elle préparait son speech pour John. Il avait besoin d'être rassuré et c'était on en peut plus normal.. Le soucis était que Kylee elle même ne savait pas si tout irait bien.. Il fallait attendre qu'elle se réveille pour ça pour confirmer le fait qu'elle n'avait pas de sequelle. D'un naturel empathique, elle décida de parler avec son coeur.

"Comme vous voudrez pour l'anti-douleur... Pour ce qui est de Jenny, c'est une battante... J'avais peur qu'il y est un arrêt cardiaque de part son faible poul et son corps littéralement épuisé. Mais non et j'ai pu réaliser mon pontage intra-cranien. Elle a tenu bon et d'après le dossier en béton qu'elle a déjà depuis le temps qu'elle ici, je peux vous confirmer que c'est un roc. Elle ne laissera pas tombé comme ça. Je n'ai jamais vu une femme se relever ainsi, après autant d'épreuve ou très peu. Elle doit sa force à sa famille, je présume..."

Léger sourire.

"J'attends son réveil pour lui faire quelques tests... car comme vous devez le savoir, on est sûre à 100% qu'une fois le patient réveillé.. Mais dans son cas, je n'ai pas d'inquiétude. Si elle dort autant c'est parce que son corps le réclame... Quand elle aura repris assez de force pour rester consciente quelques heures, nous procéderons à de nouveaux examens de routine.. et je confirmerais ce que je pense dans mon fort intérieur... c'est à dire qu'elle n'a pas de séquelle et qu'elle pourra retrouver très vite sa vie d'avant."

Elle marqua une pause avant de tendre un doigt accusateur vers John, mais toujours sous le signe du second degré.

"Quant à vous je vous surveille, vous allez me fermer vos jolis yeux et jouer la marmotte durant quelques heures, car comme je l'ai dis précédemment, ce n'est pas encore pour maintenant qu'elle se réveillera... Sur ce je vous laisse vous reposer..." dit-elle en se reculant avant de se retourner pour sortir de la chambre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jenny Sheppard
Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Date d'inscription : 03/09/2007
Messages : 6769
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Where I Stood Lun 18 Juil - 18:13

Jenny avait dormi sans rêve depuis tout ce temps, sa conscience ne refit surface que le lendemain dans l’après midi. Il était 15h et le soleil atlante rayonnait de ses plus beaux rayons, couvrant la pièce d’une douce couleur jaune orangée. La jeune femme cligna plusieurs fois des paupières afin de s’habituer à la clarté de la chambre. Quand elle y arriva enfin, elle sentit tout son corps engourdi, comme si elle baignait dans du coton duveteux… Cette sensation était un peu gênante, mais elle préférait ça plutôt que de ressentir la douleur constante qu’elle avait du subir ces derniers jours. D’ailleurs, elle ne mit pas longtemps à se souvenir de tout ce qu’il s’était passé, bien que son cerveau fût au ralenti. Du moins elle se souvenait des étapes marquantes, mais encore de la totalité des actes qui avaient été commis. Tournant la tête après quelques minutes, elle vit que John dormait.. Il avait l’air si paisible et si calme… un vrai petit ange. Souriant, elle se crispa en sentant que sa joue tiraillé, probablement à cause d’un bleu. Sa tête tournait légèrement, c’est en passant sa main au niveau de pansement, qu’elle découvrit que ses blessures étaient plus grave qu’elle ne le pensait.. Il l’avait rasé pour faire ça ? Oh my god, la scientifique espérait juste que ça ne soit pas un trop gros morceau, car elle tenait à ses cheveux comme la prunelle de ses yeux. S’agitant un peu son cardiogramme s’accéléra, mais très vite, elle vint à se calmer. Trop « d’émotion » lui donnait le tournis. Après une petite demi heure, elle sentit son corps se réveillait et une fine douleur la parcourra.. Jenny bougea sa jambe sans trop de mal, c’était déjà ça, y avait pas trop eu de séquelles. Cependant elle se demandait depuis combien de temps ils étaient rentrés, elle avait perdu la notion de temps et cela l’intrigué. N’ayant rien d’autre à faire, elle se cala pour se mettre à l’aise pour contempler son héro. Elle piqua du nez de temps à autre, mais se réveillez au bout de 10 min max. Après une grosse heure, le prince au bois dormant daigna ouvrir ses yeux. Jenny le laissa reprendre ses esprits avant de lui faire un petit sourire.

« Hey toi… »

Blanc

« Apparemment tu es plus libre que moi… ils ont décidé de… moins te ficeler » . dit-elle d'un trait d'humour en faisant références aux câbles de toute sorte reliés aux machines.

« Depuis combien de temps on est là, j’ai du mal à me souvenir, c’est assez flou… »

Une fois que la réponse dite, la jeune femme eut une légère grimace, cela faisait déjà plus de deux jours qu’elle était ici, elle ne s’en souvenait même plus.


« Je suis une marmotte »
dit-elle plus pour elle-même qu’autre chose, puis son regard noisette dériva de nouveau sur le militaire.

« Et toi ça va ? »

..................................................


Revenir en haut Aller en bas
avatar
John Sheppard
Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Date d'inscription : 24/07/2007
Messages : 7157
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

MessageSujet: Re: Where I Stood Sam 23 Juil - 12:23

    Le temps parut long pour le militaire. La doctoresse avait raison : Jenny ne se réveillerait pas avant plusieurs heures. John essaya de résister un maximum mais à la force, ce fut la fatigue qui prit le dessus. Il avait finit de tomber dans les bras de Morphée pour l’espace de quelques heures. Mais ce qu'il n'avait pas prévu, c'est que Jenny daigne enfin revenir parmi les réveillés. Ce ne fut que une heure plus tard que le militaire se réveilla. En ouvrant les yeux, il vit que la jeune femme à ses côtés était réveillée. Zut il l'avait loupé. Il ne savait pas combien de temps il avait pu dormir mais au moins, cela lui avait fait beaucoup de bien. John se releva légèrement sur son oreiller quand la jeune femme se mit à lui parler.

    « Hey toi… Apparemment tu es plus libre que moi… ils ont décidé de… moins te ficeler »

    Le pilote sourit légèrement à sa remarque. Il est vrai qu'il avait un peu plus de liberté de mouvement que la jeune femme, mais bon cela était compréhensif. Il n'avait pas subit une lourde opération après son retour sur la cité.

    « Depuis combien de temps on est là, j’ai du mal à me souvenir, c’est assez flou… »

    C'était une bonne question. John avait également perdu la notion du temps. Difficile à dire quand on était enfermé dans une pièce et pas moyen d'aller gambader dans la cité. Le temps parassait plus long.

    "Je dirais depuis au moins deux jours si je compte bien."

    Deux jours qui semblaient une éternité. Quoi de plus ennuyeux qu'une infirmerie après tout. Pas de distraction, des infirmières sui vous réveillent toute les deux heures pour savoir comment vous allez ou faire un bilan.

    « Je suis une marmotte »

    Ces quelques mots revinrent aux oreilles du militaire, ce qui le fit sourire. Même en temps normal, c'était déjà une marmotte qui avait toujours du mal à se lever le matin mais là, elle battait tout les records de gros dodo.

    "Ca, je te le confirme. Tu ne t'es pas réveillé depuis que nous sommes rentré sur Atlantis."

    « Et toi ça va ? »

    "J'ai connu mieux mais j'ai également connu pire donc je peux dire que oui, ça va. J'ai voulu être réveillé à ton réveil mais vu que tu ne daignait toujours pas ouvrir les yeux, la fatigue a prit le dessus."

    Puis s'en suivit d'un long blanc. Le pilote avait une question qui lui brulait les lèvres depuis trop longtemps déjà mais il voulait s'abstenir pour le moment de la lui poser. Il n'avait pas envie de l'ennuyer avce ça pour le moment.

..................................................

dangerous night
We burned and we bled, we try to forget. But the memories left are still haunting. The walls that we built from bottles and pills. We swallow until we're not talking -byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
http://sga-rpg.forumpro.fr
avatar
Jenny Sheppard
Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Date d'inscription : 03/09/2007
Messages : 6769
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Where I Stood Lun 25 Juil - 13:29

Citation :
"Ca, je te le confirme. Tu ne t'es pas réveillé depuis que nous sommes rentré sur Atlantis."

La jeune femme sourit à sa réplique. Il était vrai qu'elle était déjà une grosse dormeuse de base alors là, avec son opération, et son épuisement physique, il y avait de quoi pioncer. Puis la jeune femme prit de ses nouvelles.

Citation :
"J'ai connu mieux mais j'ai également connu pire donc je peux dire que oui, ça va. J'ai voulu être réveillé à ton réveil mais vu que tu ne daignait toujours pas ouvrir les yeux, la fatigue a prit le dessus."

Jenny pinça ses lèvres avant de se les humidifier. La question était un peu bête car tout deux savait que ce genre de mésaventure laisser des marques bien au delà du physique. Le mental était beaucoup plus meurtrie qu'autre chose et ils leur feraient peut être l'aide d'un psy plus tard. Quoiqu'il en soit pour le moment ils étaient bloqué ici et ils devaient se remettre au plus vite. Jenny n'avait pas encore repenser à la révélation qu'elle avait faite devant John concernant Ryan... SOn esprit était encore embrumé. Elle ne se rendit donc pas compte que certaines questions brûlées les lèvres de son amant. Fermant les yeux, elle fut appé durant quelques instant par le sommeil avant de se réveiller. C'est là qu'elle se rendit compte qu'ils n'étaient pas dans les chambres habituelles.

"On est dans la section pour grand casse cou ? soins intensifs... On a gagné le gros lot" dit-elle toujours pour essayer de détendre l'atmosphère.

Puis les deux jeunes gens continuèrent leurs discussion jusqu'à ce que la nuit vienne posée son voile lumineux au dessus de la cité, les infirmières étaient venues entre deux pour prendre leurs constances, leur donner à manger et à boire avant de les laisser tranquille de nouveau. Les sujets dérivèrent sur un peu tout et n'importe quoi mais jamais sur ce qu'il s'était passé. Une amie du couple amena Mégane les jours suivants pour essayer de leur remonter un peu le moral et surtout rassurer leur fille, la pauvre..

Les scanners suivant et les test passés révélerent que la jeune femme avait bien récupéré et qu'elle était en parfaite santé sur le plan physique dans tout les cas. La rééducation avait même commencé pour faire travailler la jambe de Jenny. Malgré la douleur, la scientifique faisait tout son possible pour sortir au plus vite de cet endroit, ça faisait déjà 2 semaines qu'ils étaient rentré et elle n'avait eu le droit qu'à deux sorties. Le temps passé au lit, elle l'utilisait pour avancer sur certaines de ses inventions et concept et travailler sur des rapports en retard.. d'ailleurs il ne lui en restait plus que deux et elle serait à jour ! Au moins ce cher Adrian ne lui ferait plus de remarques ! Entre temps elle piquait la DS de John pour jouer un peu à super mario mais ça ne l'occupait qu'un temps.

De plus sa mémoire lui était revenue entièrement et elle se souvenait de ce jeu misérable que lui avait subir les deux crétins pégasiens. Le souvenir de Ryan la hanté déjà depuis quelques jours, mais malgré quelques tentatives elle s'était tue ne sachant pas vraiment comment l'aborder. La bas John n'avait rien voulu entendre.. bon le contexte n'était pas le meme mais quand même... Elle était partagée entre culpabilité, peur de la réaction - car John ne laissait aucune expression transparaître - mais aussi un sentiment de "c'est bon y a eu pire".. Ca s'était plus pour se rassurer qu'autre chose. Vers 16h Jenny entendit toquer à la porte de sa chambre.


"Entrez !"

..................................................


Revenir en haut Aller en bas
avatar
John Sheppard
Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Date d'inscription : 24/07/2007
Messages : 7157
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

MessageSujet: Re: Where I Stood Mar 26 Juil - 0:15

    La conversation se continua pendant encore un long moment. Le couple parlait de choses diverses et variées mais jamais sans évoquer ce qui s'était passé deux jours auparavant. Surtout pas. Cela pouvait bien attendre encore quelques jours. Les jours passaient et se ressemblait. Par chance, le militaire pu sortir avant la jeune femme de l'infirmerie. Avec sa jambe encore en convalescence, elle allait devoir rester d'avantage clouer au lit. Même avec de la rééducation, une bonne semaine de plus était nécessaire. Le pilote avait pu retourner vaquer à ses occupations mais à une condition : il devait repasser au moins une fois par jour pour faire un petit check-up rapide. Ce jour là, il en profita pour emmener Mégane voir sa mère. Elle n'avait guère eut la chance de la voir. Ce n'était pas avec ses quelques sorties qu'elle avait le temps de la voir et de jouer avec. John avait laisser Mégane dans un coin de l'infirmerie en lui prêtant sa DS pour l'occuper, pendant que papa se faisait ausculter. Après une bonne demi heure et le feu vert de Keller, il allait rendre visite à sa bien aimée, tenant la fillette par la main. Le militaire toqua à la porte et un :

    "Entrez !"

    ... se fit entendre. John laissa la fillette passer en premier. Elle accourut vers le lit de la jeune femme avant de vouloir grimper dessus. N'y arrivant pas, John l'aida pour qu'elle s'asseoir au bord du lit à côté de Jenny. Puis, il retourna chercher quelque chose qu'il avait laissé derrière la porte avant d'entrée. Le pilote entra de nouveau avec un magnifique bouquet de fleurs rouges. Il ne savait pas vraiment ce que s'était.

    "Je les ai piquées au service botanique, lui lança t-il avec un léger clin d’œil avant de les lui donner."

    Elles ressemblait à des roses classiques comme l'on pouvait en trouver diverse variétés sur Terre. Mais en deux fois plus grosses et surtout plus belles.

    "Ne t'inquiète pas, j'ai demandé avant si elle n'était pas vénéneuse."

    C'est sur, elle n'avait pas besoin de ça en plus de ce qu'elle avait déjà. Par la suite, John le reprit pour les poser sur une tablette à côté. Elle allait devoir attendre un peu avant de rejoindre un vase plein d'eau. Puis, le militaire alla se chercher une chaise afin de s'installer à côté du lit de la scientifique. Mais avant de poser ses fesses sur la chaise, John vint embrasser délicatement sa femme. Et bien oui, il n'allait pas lui rouler la galoche du siècle avec leur fille à côté.

    "Alors ça va aujourd'hui ? lui demanda t-il alors qu'il s'installait confortablement à côté."

..................................................

dangerous night
We burned and we bled, we try to forget. But the memories left are still haunting. The walls that we built from bottles and pills. We swallow until we're not talking -byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
http://sga-rpg.forumpro.fr
avatar
Jenny Sheppard
Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Date d'inscription : 03/09/2007
Messages : 6769
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Where I Stood Lun 8 Aoû - 12:00

Contre toute attente, une petite tête blonde fit son apparition dans la chambre, accourant du plus vite qu'elle le pouvait jusqu'à son lit. Cela faisait 2 jours que Jenny n'avait pas vu sa fille, et il fallait avoué que cela lui redonné le sourire.

"C'est un peu haut pour toi ma chérie" dit-elle alors qu'elle essayait de monter sur le lit, avant que John ne la porte pour la faire s'asseoir. Puis Mégane se mit sur ses deux genoux pour faire un calin à sa mère. Jenny répondit à son étreinte tout en caressant ses longs cheveux lisses et soyeux. Elle sentait bon la vanille, c'était le fameux shampoing qu'elle arrivait toujours à se procurer lorsque le dédale approvisionné Atlantis. Et cette douce odeur, prouvait que John faisait attention à ses recommandation, car Mégane avait une peau sensible et il ne fallait pas utiliser n’importe qu’elle produit.

"Tu vas mieux ? C'est quand que tu sors d'ici, je commence à m'ennuyer
- Bientôt mon petit coeur.. dans 3 jours.
- C'est lonnnng"
dit-elle d'une mine un peu attristée.

La jeune femme eut un léger sourire avant d'effleurer sa joue alors que John ressortait de la chambre. Intriguée, elle le regarda mais reporta très vite l'attention sur sa fille.


« Tu es sage avec papa ?
- Ben oui pourquoi ? j'suis toujours sage moi »


Au moment de sa réponse John était de nouveau là avec un bouquet de ... rose, du moins ça y ressemblait. La jeune femme entrouvrit sa bouche pour sortir quelque chose, mais la referma aussitôt. C'était une délicate attention et cela la toucha instantanément. Jenny prit le bouquet que John lui tendait et se mit à les humer.
Citation :

"Ne t'inquiète pas, j'ai demandé avant si elle n'était pas vénéneuse."

Jenny eut un petit sourire.


« Je te remercie, elles sont vraiment… unique, ce qui me touche encore plus. J’ai de la chance d’avoir un mari qui est au petit soin avec moi »
dit-elle d’un clin d’œil avant que Mégane ne tire sur son poignet pour pouvoir sentir les fleurs également. Sur ce, la jeune femme se leva pour aller chercher le pichet d’eau qui trainé au loin sur une tablette et mit le bouquet dedans pour le poser prés de sa table de chevet. Puis John demanda comment elle allait.

« Ca va mieux, même si je boite encore de temps à autre. Les médecins me disent que je pourrais sortir d’ici la fin de la semaine… et interdit de mission le temps que je n’ai pas totalement récupérer…. D’un autre côté temps mieux, car après ce qu’on a… vécu, je n’ai pas envie d’y retourner aussi tôt »

La scientifique regarda tour à tour Mégane puis son papa… Ca faisait vraiment du bien d’avoir sa petite famille autour de soi.


« J’espère qu’elle ne te cause pas trop de soucis »


« Mais non maman ! je t’ai dis que tout allait bien ! (descend du lit avant de venir se blottir contre le bras de John) hein papa ? que je suis sage ? » dit-elle comme pour l’attendrir, car justement hier soir, elle avait une petite bêtise.


Jenny regarda John, amusée, se demandant ce qu’il allait répondre, car même si elle pouvait être sage, la jeune femme savait que Mégane était également un petit chenapan à ses heures perdues.

..................................................


Revenir en haut Aller en bas
avatar
John Sheppard
Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Date d'inscription : 24/07/2007
Messages : 7157
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

MessageSujet: Re: Where I Stood Dim 14 Aoû - 20:26

  • Le militaire resta un peu en retrait pendant que la fillette discuta avec sa mère. A croire que Mégane s'ennuyait avec son père. Enfin bref. Puis, vint le moment où John offrit le bouquet à Jenny. Apparemment, cela lui plu beaucoup. Tant mieux. Puis, la jeune femme se leva de son lit en boitant légèrement pour mettre les fleurs dans un pichet d'eau un peu plus loin. En tout bon gentleman qu'il était, il aurait pu le faire mais Jenny en avait décidé le contraire. Elle voulut se débrouiller toute seule.

    « Ca va mieux, même si je boite encore de temps à autre. Les médecins me disent que je pourrais sortir d’ici la fin de la semaine… et interdit de mission le temps que je n’ai pas totalement récupérer…. D’un autre côté temps mieux, car après ce qu’on a… vécu, je n’ai pas envie d’y retourner aussi tôt »

    "De toute façon même si tu voulais partir de nouveau, je te dirais non tout de suite. déjà que moi, je n'ai pas le droit de mettre le nez dehors avant la semaine prochaine, toi tu vas surement rester clouer sur la cité pendant un bon mois."

    « J’espère qu’elle ne te cause pas trop de soucis »

    Le militaire sourit à cette question. Mais alors qu'il fut sur le point de répondre, Mégane le coupa pour répondre à sa place.

    « Mais non maman ! je t’ai dis que tout allait bien ! Hein papa ? que je suis sage ? »

    La fillette réussit à descendre du lit pour venir se blottir contre son père, avant que celui ci ne la prenne dans ses bras. Bien sur qu'elle était un ange. Mais un petit diablotin se cachait juste derrière. Vu que la fillette était une vraie pile alcaline, elle bougeait sans cesse et forcément, des catastrophes pouvaient arriver. Mais aussi, vu qu'elle avait deux terribles comme parents, cela n'arrangeait pas les choses. Quand John eut la fillette dans ses bras, il lui lança un grand sourire. Est-ce qu'il allait dire à jenny la bêtise que Mégane avait fait la veille ou pas ?

    "Bien sur que tu es une petite fille bien sage, lança t-il à sa fille. Disons qu'elle s'ennuie juste de sa maman, continua t-il vers Jenny, avant de reposa la fillette sur le sol après lui avoir déposer un bisous sur la joue."

    Puis, la discussion continua encore un petit moment. Mais il était temps de s'occuper de Mégane pour qu'elle aille se coucher par la suite. Le militaire laissa Jenny pour repartir avec Mégane jusqu'au mess pour dîner avant de repartir dans leur quartier. John fit prendre son bain à la fillette avant de la mettre au lit et de lui raconter une histoire pour qu'elle s'endorme. Elle ne mit pas longtemps à s'endormir et tant mieux car John avait dit à jenny qu'il repasserait la voir un peu plus tard avant que l'infirmière de nuit ne le chasse de l'infirmerie pour qu'il laissa la scientifique dormir. Vers les 20H15, john arriva à la chambre de la jeune femme qui venait de finir son dîner. Le pilote vint près d'elle afin de lui donner un fin baiser avant qu'il revienne s'asseoir sur le rebord du lit. John n'était pas revenue la voir que pour passer du temps tout les deux, mais une conversation devait s'imposer entre eux. Le pilote ne pouvait pas rester avec cette question qui lui trottait dans la tête depuis trop longtemps déjà. Tout à l'heure avec Mégane dans les pattes, cela n'aurait pas été le moment idéal pour discuter de ça. Mais maintenant qu'ils étaient seuls, John devait se lancer. Sur le moment, il hésita sur la manière d'entamer le sujet, mais le long silence qu'il y avait entre eux, le poussa à se lancer.

    "Jenny, je crois qu'il faut que nous discutions de certaines choses."

    Il fallait espérer que la jeune femme voit de quoi il voulait parler car il ne souhaitait pas être plus explicite pour le moment.

..................................................

dangerous night
We burned and we bled, we try to forget. But the memories left are still haunting. The walls that we built from bottles and pills. We swallow until we're not talking -byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
http://sga-rpg.forumpro.fr
avatar
Jenny Sheppard
Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Date d'inscription : 03/09/2007
Messages : 6769
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Where I Stood Ven 19 Aoû - 20:19

Jenny regardait toujours ses deux amours en train de s'enlacer. Elle se doutait que Mégane avait du faire une petite bêtise pour qu'elle soudoie ainsi son père. Elle était tellement pleine d'energie que cela arrivait assez fréquemment,mais encore heureux que ce n'était que des petits tracas et non des gros.

Citation :
"Bien sur que tu es une petite fille bien sage, lança t-il à sa fille. Disons qu'elle s'ennuie juste de sa maman, continua t-il vers Jenny, avant de reposa la fillette sur le sol après lui avoir déposer un bisous sur la joue."

La scientifique roula des yeux a la première partie de sa phrase, Mégane avait réussi à atteindre son but apparemment. Cependant la seconde partie lui fit l'effet d'un petit pincement au coeur. Il était vrai qu'entre ses missions off world, son travail aux labs et ses exploration en zones inexplorées. Elle n'était pas très présente pour sa fille depuis un certain temps. Malheureusement avec le climat qu'il régnait sur Atlantis, mieux valait faire profil bas. D'un léger sourire, elle regarda Mégane avant de lui caresser sa petite tête blonde. La petite famille Sheppard continua ainsi discuter de tout et de rien, jusqu'à que ce soit l'heure du repas et du coucher pour leur fille. Cependant alors que Jenny s'attendait à le revoir le lendemain, il lui précisa qu'il repasserait en début de soirée. Intriguée, elle s'enleva bien vite de ses pensées lorsqu'une infirmière passa pour lui faire une prise de sang et aussi lui donner son repas du soir. Aujourd'hui c'était boeuf carrote un peu trop cuit, mais bon ce n'était jamais le grand luxe de toute manière à l'hopital. Deux heures plus tard, son époux arriva enfin et vint l'embrasser en guise de bonjour. C'était une petite attention que l'on pouvait croire naturelle lorsqu'on était en couple, mais pour Jenny, cela faisait toujours du bien. Puis il y eut un blanc, au départ Jenny n'y fit pas attention, mais c'était le type de blanc, qui dure un certain temps, où les mouches volent et où l'on se sent petit à petit mal à l'aise. Mais qu'est-ce-qu'il avait à être aussi bizarre? Un petit vent de panique s'empara d'elle.

"C'est si grave que ça ? car vu ta tête"
dit-elle au même moment que John. Analysant sa réplique, jenny eut également un blanc. De quoi voulait-il parler ? De ce qu'il s'était passé là bas ? Personnellement elle n'avait pas vraiment envie, car cela lui rappelait de mauvais souvenirs. A moins que.. voulait-il parler des révélations faites lors de ce jeu sordide ? Inconsciemment Jenny avait oublié.. Plus ou moins, et les cachets avaient aidés en ce sens. Mais ses idées étaient encore brouillés. Après tout c'était peut-être pour toute autre chose, peut-être avait-il un projet en tête mais qu'il était délicat. C'est ainsi qu'elle se tenta à dire:

"Hmm, tu veux parler de quoi exactement ?"

..................................................


Revenir en haut Aller en bas
avatar
John Sheppard
Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Date d'inscription : 24/07/2007
Messages : 7157
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

MessageSujet: Re: Where I Stood Sam 20 Aoû - 23:28

    John eut un long soupir à la dernière réplique de la scientifique. Elle le faisait exprès ou quoi ? Déjà que le pilote n'avait pas très envie de parler de ce sujet, mais il devait le faire. il avait besoin de réponse. le militaire réfléchit encore quelques instants avant de se lever du lit et de faire quelques pas dans la pièce avant de revenir vers la jeune femme.

    "Je sais que ce n'est jamais bon de remuer les mauvais souvenirs mais... tu sais... quand on était avec Kolya et Sylas avec leur jeu complétement débile.. on a dit certaines choses..."

    Bien, John était sur sa lancée, même si c'était long à venir. C'était normal. Il ne savait pas comment tourner cela. peut-être que Jenny ne s'en souvenait vraiment pas. Mais il devait lui rafraichir la mémoire.

    "A un moment, tu as dit qu'un... qu'un "ami t'avais soutenue" pendant notre rupture..."

    Voilà, la bombe était larguée. même si elle ne se souvenait pas d'avoir dit cela, John s'en souvenait très bien. Non pas qu'il allait lui faire la morale, car cela était été très déplacé de sa part mais, il aurait voulut le savoir plus tôt et pas de cette façon là. Cela remontait déjà un moment leur séparation. Elle avait garder cela pour elle si longtemps.

    "Je sais que je n'ai rien à te dire pour ça et je n'en ai pas envie non plus... pourquoi tu ne me l'as jamais dit ?"

    ** - A ton avis banane. Tu crois qu'elle allait te dire "oui chéri, je t'ai remplacé rapidement par un autre, que j'ai mi dans mon lit car j'étais malheureuse " ?
    - non mais au moins...
    - Au moins quoi mon grand ? Tous le monde à ses petits secrets et ça, ça fait par de ceux de Jenny.**

    "Sache que je t'en veux pas. je n'ai pas de raison pour ça."

..................................................

dangerous night
We burned and we bled, we try to forget. But the memories left are still haunting. The walls that we built from bottles and pills. We swallow until we're not talking -byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
http://sga-rpg.forumpro.fr
avatar
Jenny Sheppard
Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Date d'inscription : 03/09/2007
Messages : 6769
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Where I Stood Mar 30 Aoû - 18:16

Jenny attendit patiemment que John se lance.

Citation :
"Je sais que ce n'est jamais bon de remuer les mauvais souvenirs mais... tu sais... quand on était avec Kolya et Sylas avec leur jeu complétement débile.. on a dit certaines choses... A un moment, tu as dit qu'un... qu'un "ami t'avais soutenu" pendant notre rupture..."

Et apparemment, il voulait parler de la chose à laquelle elle se souvenait vaguement mais qu'elle avait bien et bel révéler lors de leur séquestration. Silencieusement, Jenny ravala sa salive et se cala tout contre son lit qui était relevé un maximum. C'était bel et bien grave.. et une conversation sérieuse entre eux deux devait avoir lieu. La jeune femme avait gardé ce secret pour elle depuis tout ce temps. Mais ce souvenir, elle n'en n'avait pas honte, cela avait été sa parcelle de ciel bleu dans ce climat de tension chaotique. Et puis pourquoi faire souffrir John avec ça. Cela s'était passé après leur rupture... La jeune femme le regarda encore quelques instants avant de dévier le regard.
Citation :

"Je sais que je n'ai rien à te dire pour ça et je n'en ai pas envie non plus... pourquoi tu ne me l'as jamais dit ? ...... Sache que je t'en veux pas. je n'ai pas de raison pour ça."

Jenny eut un fin ricanement (comme Steph Rousseau dans son sketch, dédicace mdr) avant d'arquer un sourcil. Même si elle se sentait extrêmement mal à l'aise, elle n'allait pas s'excuser non plus. Parler de ça lui rappeler de mauvais souvenirs, cela la ramener près de 2 ans en arrière. Toujours silencieuse, elle se remémora par bride tout ces mauvais moment, Ryan avait été son seul ami, celui qui avait su lui tendre la main et en quelque sorte celui qui avait réparer les morceaux de son coeur brisé. Ceci tout en lui apprenant à devenir une femme forte... Et ça, c'était bien le plus beau cadeau qu'il ne lui avait jamais fait.

"Tu ne m'en veux pas, tu es sûre ?"
dit-elle du plus sérieusement du monde.

"Je me souviens de ces moments par bride... mais ce qu'il m'a le plus marqué... c'est le regard que tu as porté sur moi. Comme si en l'espace de quelques secondes, j'avais pu lire dans tes yeux que tu me considérais comme une impropre qui n'était pas digne de confiance. De retour en cellule j'ai bien sentit ta colère et ta rancoeur.. Avec le recul, je me dis que ça a du te faire mal et que tu devais être dans l'incompréhension. Mais souviens toi du passé, tu m'as beaucoup plus blessé, plus que tu ne l'a imaginé. Et ce n'est pas moi qui est trahi la confiance instauré. Même si maintenant j'ai réussi à passer au dessus, ne crois pas que je suis guérie pour autant... Ces marques là resteront à jamais graver à l'intérieur de moi. C'est pour ça que j'ai préféré oublier ce qu'il s'était dit, en espérant au fond, que tu en ferais autant."

Elle poussa un petit soupir avant de fixer un point imaginaire, laissant méditer John et répondre s'il le désirait. Son regard était brillant d'une étrange lueur. Ressassé le passé et les démons n'étaient jamais une bonne chose, même si parfois cela était nécessaire. Laissant un blanc, elle finit par fermer les yeux.


"Es tu sûre de vouloir savoir qui c'est ?"
souffla-t-elle en espérant que John n'ailles plus loin, ce qui serait probablement impossible le connaissant. Il avait soif de vérité et de secret révélé. Dans le cas inverse, Jenny aurait fait la même chose vis à vis de John. Et puis après tout peut-être qu'ainsi il comprendrait et visualiserait ce que la scientifique avait vécu à cette période.

..................................................


Revenir en haut Aller en bas
avatar
John Sheppard
Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Date d'inscription : 24/07/2007
Messages : 7157
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

MessageSujet: Re: Where I Stood Dim 4 Sep - 11:12

    John avait réussit à se lancer dans la discussion. Jenny l’écouta attentivement sans rien dire, préférant le laisser terminer sur sa lancée et heureusement pour le militaire car si elle avait osé l’interrompre, il aurait coupé court à la conversation et il n’aurait jamais eut de réponse.

    "Tu ne m'en veux pas, tu es sûre ?"

    « Pourquoi je t’en voudrais ? Tu étais libre de faire ce que tu voulais à ce moment. »

    Puis, elle enchaina sur un long monologue qui ne voulait plus en finir.

    "Je me souviens de ces moments par bride... mais ce qu'il m'a le plus marqué... c'est le regard que tu as porté sur moi. Comme si en l'espace de quelques secondes, j'avais pu lire dans tes yeux que tu me considérais comme une impropre qui n'était pas digne de confiance. De retour en cellule j'ai bien sentit ta colère et ta rancœur.. Avec le recul, je me dis que ça a du te faire mal et que tu devais être dans l'incompréhension. Mais souviens toi du passé, tu m'as beaucoup plus blessé, plus que tu ne l'as imaginé. Et ce n'est pas moi qui est trahi la confiance instauré. Même si maintenant j'ai réussi à passer au dessus, ne crois pas que je suis guérie pour autant... Ces marques là resteront à jamais graver à l'intérieur de moi. C'est pour ça que j'ai préféré oublier ce qu'il s'était dit, en espérant au fond, que tu en ferais autant."

    Le militaire écouta attentivement les dires de la jeune femme tout en essayant de bien assimilé tout ce qu'elle venait de lui dire. Il est vrai qu'il fallait mieux oublier à présent... mais pas avant d'avoir une réponse à toute ses questions.

    « Ecoutes. Il est vrai que sur le moment, je l’ai mal pris. Ca fait déjà deux ans. J’aurai pensé que tu me l’aurai dit depuis un moment, même si ce n’est pas le genre de chose facile à dire. Je sais que je ne suis pas un modèle d’exemple pour avouer ce genre de chose et je sais aussi que je t’ai énormément blessée à l’époque et qu’une partie de toi m’en voudra toujours. Je peux le comprendre. Moi aussi je m’en voudrais toute ma vie pour ce que je t’ai fait subir. Mais je voulais juste savoir pourquoi tu ne l’as pas dit plus tôt. Je veux juste savoir ça. Après, on pourra oublier tout ce qu’il s’est dit et continuer comme avant, comme si de rien n’était. »

    « Es tu sûre de vouloir savoir qui c'est ?"

    Sur le moment, John ne savait pas quoi répondre. D’un côté, il avait envie de savoir qui l’avait remplacé pendant leur rupture. Histoire de mettre un nom sur un visage. Mais d'un autre côté, savoir qui il était ne l'avancerait à rien. Le militaire se saisit d'un des main de la jeune femme avant de la serrer fort.

    "Non, je ne veux pas le savoir. je préfère ne pas qui s'est quand je passerai à côté de lui dans le couloir. Ca ne me servirait à rien de toute façon. Il y a prescription depuis le temps. Mais tu sais quoi ? On va se promettre une chose : plus de cachoteries entre nous. Cela nous évitera de remuer les mauvais souvenirs par la suite."

..................................................

dangerous night
We burned and we bled, we try to forget. But the memories left are still haunting. The walls that we built from bottles and pills. We swallow until we're not talking -byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
http://sga-rpg.forumpro.fr

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Where I Stood

Revenir en haut Aller en bas
Where I Stood
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» " La vie est un ballet; on ne le danse qu'une fois. " (PV Anna Wall' Stood)
» stood there and watched you walk away ? theo
» Long I stood there, dreaming dreams no mortal ever dared to dream before || Katniss
» you've been deep in a coma but i stood right here. (luke)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stargate Atlantis - Le Jeu :: ATLANTIS, GALAXIE DE PEGASE :: Secteur Médical :: Soins intensifs-
Sauter vers: