AccueilAccueil  WelcomeWelcome  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
♣ Bienvenue sur Stargate Atlantis - Le Jeu, Invité ♣
♣ De nombreux PV et Prédéfinis sont disponibles. N'hésitez pas à les prendre ♣
Ronon Dex, Olivia Anderson, Aldwin Skaros, etc...
♣ Rejoignez nous sur les réseaux sociaux ♣
♣ Membre du mois ♣
Close encounters of the Medical kind [Libre] - Page 2 Membre10

Partagez

Close encounters of the Medical kind [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité


Close encounters of the Medical kind [Libre] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Close encounters of the Medical kind [Libre] Close encounters of the Medical kind [Libre] - Page 2 EmptyDim 17 Jan - 22:58

Izumi essayait de s'imaginer ce qu'avait dût vivre Torin, mais ce n'était pas une chose facile car de ce qu'elle savait de cette maladie, ces gens ne percevaient pas le monde comme les autres et c'est dur de vivre dans un monde ou personne ne peut totalement vous comprendre.

"Les Psys...en fait, en y repensant j'ai eu affaire à eux 3 fois..."

En effet il y avait eu deux précédant à l'Afghanistan. Le première fois ça avait été lors de la disparition de son père. Les Marines avaient mis à leur disposition une aide psychologique pour les familles de disparu. Izumi savait que c'était un geste généreux de leur part que d'avoir mis en place un service pour tenter d'aider les familles de disparus, mais les psychologues militaires n'étaient pas les mieux placé à l'époque pour aider Izumi. La seconde fois avait été lorsque le frère d'Izumi été tombé dans le coma. Sa mère avait fait venir un psychologue pour la voir, mais la jeune femme s'était totalement repliée sur elle même et avait rejeté cette personne qui était pourtant là pour tenter de l'aider. Une aide dont apparemment Torin avait bien besoin car elle l'aidait à avancer.

"Mais je suis sûre que le psychiatre de la base sera tout à fait compétant et puis au cas où...Je suis toujours dans le coins, même si je n'ai pas les diplômes je me ferais une joie de vous revoir..." Dit-elle en souriant.

Izumi était de nature très gentille habituellement, surtout avec les gens qui en avait besoin, même si elle était capable de faire preuve d'une assez grande agressivité comme avait put le tester le scientifique du couloir. Elle partait en général au quart de tour mais savait se contrôle quand il le fallait..Enfin la plus part du temps et heureusement d'ailleurs car sans ça, elle n'aurait jamais passé les tests psychologique pour devenir officier.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Close encounters of the Medical kind [Libre] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Close encounters of the Medical kind [Libre] Close encounters of the Medical kind [Libre] - Page 2 EmptyJeu 21 Jan - 0:08

"Mais je suis sûre que le psychiatre de la base sera tout à fait compétant et puis au cas où...Je suis toujours dans le coins, même si je n'ai pas les diplômes je me ferais une joie de vous revoir..."

Torin eut un soubresaut de surprise. Des centaines de tournures de phrases lui vinrent à l'esprit, mais impossible d'y mettre de l'ordre. Il ne savait pas par où commencer, alors il resta perplexe un moment. Toutes les conventions sociales l'entravaient. On ne disait pas à quelqu'un de presque inconnu qu'on l'appréciait, ce n'était simplement pas dans les mœurs. Pourtant, il cherchait un moyen de faire transparaître cette affection autrement que ce qu'il faisait d'habitude.

*à y réfléchir, je ne le fais pas d'habitude non plus...*

Un seul mot lui vint alors à l'esprit, et il le murmura du bout des lèvres, le regard dans le vague comme d'habitude.

"Merci..."

Il ne voulait pas s'éterniser sur ce mot, qui lui semblait vraiment dérisoire à côté de tout ce qu'il aurait aimé dire. Alors, il gonfla le torse en indiquant la sortie à son interlocutrice, puis se mit en marche d'un pas presque assuré.

"C'est gentil... M'accompagner... Vous étiez pas obligée, et c'est gentil..."

Il se racla la gorge, mal à l'aise.

"Je vous aurais bien... dit quelque chose comme... "vous savez où me trouver" mais je le sais pas moi-même..."

Il haussa les épaules. La partie habitable de la cité n'était pas si grande, ils finiraient forcément par se recroiser. Les probabilités étaient grandes, si on prenait en compte les facteurs communs: Un seul mess, une seule infirmerie, une seule salle de contrôle, une seule porte des étoiles, un seul laboratoire d'astrophysique...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Close encounters of the Medical kind [Libre] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Close encounters of the Medical kind [Libre] Close encounters of the Medical kind [Libre] - Page 2 EmptyVen 22 Jan - 22:08

"Je vous aurais bien... dit quelque chose comme... "vous savez où me trouver" mais je le sais pas moi-même..."

Izumi voyait bien qu'elle semblait donner confiance à ce jeune homme et elle était assez fière d'elle. Non pas que ça soit quelque chose d'extraordinaire mais Izumi était contente. Il en fallait assez peu à Izumi pour qu'elle soit contente, et inversement, il en fallait également peu pour l'énerver mais en général elle était plutôt de caractère gaie.

"Oh vous savez, je suis une Marine!! Je serais me débrouiller pour vous trouver et puis je pense que vous n'aurez pas non plus de mal à trouver mes quartiers dans la base de donnée...."

La jeune femme se demanda d'ailleurs à ce moment là quels quartiers lui avaient été affectés. Après tout elle y avait fait envoyer toutes ses affaires et n'avait pas cherché à savoir où elle était logée.

"Justement, si vous ne savez pas où vous logez, peut-être pourrait-on aller chercher ensemble?"


[manque d'imagination total ce soir... désolée]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Close encounters of the Medical kind [Libre] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Close encounters of the Medical kind [Libre] Close encounters of the Medical kind [Libre] - Page 2 EmptyJeu 28 Jan - 20:26

"Oh vous savez, je suis une Marine!! Je serais me débrouiller pour vous trouver et puis je pense que vous n'aurez pas non plus de mal à trouver mes quartiers dans la base de donnée...."

"Non, c'est vrai..."

Il se gratta le bras d'un air absorbé puis se dandina d'un pied sur l'autre.

"Justement, si vous ne savez pas où vous logez, peut-être pourrait-on aller chercher ensemble?"

Il était vrai que la perspective d'arpenter les couloirs lumineux et bondés de la cité seul ne l'enchantait guère. Avec Izumi Shan (car aussi bien que deux atomes d'oxygène font une molécule de dioxygène, son nom et son prénom formaient une entité à part entière: elle) il se sentait protégé. Les lumières ne le menaçaient plus, les gens ne lui faisaient plus peur... Ou presque. Il était comme dans un cocon, et même si ça avait son lot de sensations dérangeantes (il ne supportait pas quand sa mère était trop protectrice avec lui), il savait qu'il avait quelqu'un sur qui compter. En tout cas, si ce n'était que durant quelques heures de temps en temps, il n'y voyait pas d'inconvénients, au contraire.
Peut-être que oui, finalement. Sa vie avait pris un tournant après le passage dans le vortex. Juste après. Au moment où il avait posé le pied sur Atlantis et avait tourné de l'œil.


"Vous savez où se trouvent... Les quartiers du personnel?" Articula-t-il de sa voix monocorde habituelle. "Parce-que oui. C'est une bonne idée."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Close encounters of the Medical kind [Libre] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Close encounters of the Medical kind [Libre] Close encounters of the Medical kind [Libre] - Page 2 EmptyVen 5 Fév - 23:22

"Vous savez où se trouvent... Les quartiers du personnel? Parce-que oui. C'est une bonne idée."

"Euh...."

Izumi hésita un instant. Après tout, elle venait d'arriver et quand elle n'était pas en situation de combat elle avait toujours un petit...Ok un long temps d'adaptation au terrain. Elle sourit en ce souvenant que dans sa première semaine en Afghanistan, elle s'était trompé de bâtiments et était entrée dans la douche des hommes à la place de celle des femmes. Elle était évidement bien vite sortie bien que ce n'eut pas l'air de gêner ses confrères marines.

"Pour tout vous dire je crains de ne pas savoir où c'est mais..."

Elle chercha des yeux quelqu'un pouvant leur être utile mais étrangement c'était comme si tout le monde avait sût qu'ils allaient demander leur route et qu'ils étaient tous sortis de l'infirmerie...a part ceux qui étaient inconscients...C'était pour Izumi un grand moment de solitude.

"Évidement c'est toujours quand on a besoin d'un renseignement qu'ils n'y a personne...si vous arrivez à m'expliquer ce phénomène je vous paie un coup à boire!!"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Close encounters of the Medical kind [Libre] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Close encounters of the Medical kind [Libre] Close encounters of the Medical kind [Libre] - Page 2 EmptySam 6 Fév - 6:55

"Évidement c'est toujours quand on a besoin d'un renseignement qu'ils n'y a personne...si vous arrivez à m'expliquer ce phénomène je vous paie un coup à boire!!"

Torin prit quelques secondes pour réfléchir à la question et une théorie lui vint à l'esprit. En fait, elle s'imposa à lui plutôt qu'autre chose. Il prit une grande inspiration et commença à réciter d'un air académique:

"La Loi de Murphy admet que n'importe quelle expérience que l'être humain pourra imaginer comporte deux aspects. Le premier est la réussite avec brio de ladite expérience, le deuxième est son échec qui entraine des conséquences dangereuses. Cette loi admet donc en résumé que si une expérience ou un évènement peut mal tourner, il finira forcément un jour par mal tourner. Les non-initiés lui ont trouvé un autre nom, ils l'appellent la Loi de l'emm*rdement maximum."

Il reprit son souffle en mettant une de ses mains dans une poche de son pantalon trop large.

"C'est aussi le principe de la tartine beurrée. Quand un individu tartine une biscotte de beurre, le mouvement de son couteau sur la surface de la tartine crée un creux aérodinamique, comme une aile d'avion à l'envers. Le fait est que lorsque la tartine est soumise à un mouvement vertical inattendu -en l'occurrence une chute- une dépression d'air se forme du côté beurré, rendant la pression moins importante contre cette face. La tartine devient donc aérodynamique et tombera forcément du côté beurré. Certains individus y voient une attaque personnelle de la part d'une quelconque entité supérieure. Mais tout les phénomènes de notre univers ont une explication physique rationnelle. Les courants d'air qui font claquer les portes, les aurores boréales et l'afflux soudain de voitures au moment où un individu veut traverser la route aussi bien que l'absence de personnes capables lorsqu'on a besoin de quelqu'un à qui demander notre chemin."

Torin n'avait pas récité cette tirade pour la récompense. C'était d'ailleurs bien à l'image de sa façon de fonctionner. Il aimait éclairer, aider, résoudre des problèmes mathématiques ou physiques, mais la récompense n'était pas sa motivation. Il ne supportait pas quand les autres scientifiques le remerciaient pour son travail, ni quand sa mère lui apportait des chocolats pour le motiver dans les révisions (peut-on seulement parler de révisions pour un autiste) de son second doctorat. Mais Izumi Shan avait besoin d'être éclairée. Même si elle avait lâché ça nonchalamment, Torin s'était fait un devoir de répondre à son interrogation. Il détestait être confronté à un problème auquel il ne trouvait pas de réponses, alors il en déduisait que tout le monde était dans le même cas que lui.

C'était un peu sa manière de plaisanter à lui. Bon, son sens de l'humour en avait effrayé plus d'un, mais il ne pouvait pas s'empêcher d'agir ainsi. Énoncer une loi, l'expliquer, donner des exemples, argumenter... C'était son jeu favori. Aussi bien qu'en philosophie, on vous apprend à penser par rapport à autant de Platons et de Socrates, Torin basait son entière façon de penser sur des Newtons, des Thalès, des Pythagores, des Lavoisiers...


"La troisième loi de Newton peut nous être utile. Elle admet que lorsqu'une force impossible à arrêter se déplace dans l'espace, le seul moyen d'éviter ses conséquences est de se déplacer en son sens. Nous devrions sortir et essayer de trouver par nous-même."
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



Close encounters of the Medical kind [Libre] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Close encounters of the Medical kind [Libre] Close encounters of the Medical kind [Libre] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
Close encounters of the Medical kind [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» ? Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» Quel accueil de la part des oiseaux! (libre)
» Lettre [libre]
» [intervention, Tribunes: Bouquet final [PV nakor +Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stargate Atlantis - Le Jeu :: BASE DE DONNÉES :: 2010-
Sauter vers: