AccueilAccueil  WelcomeWelcome  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
♣ Bienvenue sur Stargate Atlantis - Le Jeu, Invité ♣
♣ De nombreux PV et Prédéfinis sont disponibles. N'hésitez pas à les prendre ♣
Ronon Dex, Olivia Anderson, Aldwin Skaros, etc...
♣ Rejoignez nous sur les réseaux sociaux ♣
♣ Membre du mois ♣
Chambre de Jenny Sheppard - Page 4 Membre10

Partagez

Chambre de Jenny Sheppard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Noah Masen
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3632
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

Chambre de Jenny Sheppard - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chambre de Jenny Sheppard Chambre de Jenny Sheppard - Page 4 EmptyLun 21 Mai - 16:42

Citation :
"Ah, Ah... j'aurais bien voulu t'y voir."

"Oh tu sais, je ne sais pas ce qui serait le plus déplaisant pour moi... me retrouver dans le corps d'une femme, sans service trois pièces, ou être prisonnier de mon corps manipulé par une entité qui n'hésite pas à tuer et à torturer... hum à bien réfléchir, mieux vaut éviter ces deux expériences, voire même toutes les expériences qui ressemblent de près ou de loin à ce qu'on a vécu."

Puis, Noah remarquait qu'à l'évocation d'une autorisation de sortie, Jenny semblait aux anges ; elle devait vraiment en avoir marre de cette infirmerie, espérons qu'elle ne s'enfuit pas comme John l'avait fait la dernière fois, en prenant carrément les jambes à son cou ! Lorsque la scientifique pris un air enjoué, montrant qu'elle allait bien, le médecin arqua un sourcil dans sa direction. Il voyait très bien que malgré son grand sourire, elle était encore fatiguée. Qui ne le serait pas après une telle permutation !

Citation :
"Quant à cette machine, je ne suis plus prête d'y toucher, de toute manière elle a surchauffé lors de notre permutation, elle est hors d'usage"

"Enfin une réponse cohérente ! En plus d'une bonne nouvelle mais, fait attention, je te connais Jenny, tu es très curieuse alors ne manipule pas trop vite d'autres engins dont tu ne connais pas les conséquences que ça pourrait avoir."

Puis, le jeune homme s'en alla préparer la feuille de sortie, autorisant la scientifique à partir d'ici. En plus de ça, il lui avait prescrit des vitamines à prendre chaque matin. Une fois revenu, Jenny lui pris la feuille magique de ses mains sous le regard d'un Noah médusé : elle était déjà prête ! Comme John, elle voulait vite partir, ce qu'elle fit en lui disant qu'il vaudrait peut-être que l'amitié entre lui et Kylee reste comme ça. Oui... elle avait raison... alors pourquoi avait-il ce petit pincement au coeur ? Secouant la tête, il retourna travailler, heureux que tout soit enfin rentré dans l'ordre.

..................................................

Chambre de Jenny Sheppard - Page 4 19031705530523160816162848
When life beats you down, never give up
Revenir en haut Aller en bas
Jenny Sheppard
Jenny Sheppard
Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Date d'inscription : 03/09/2007
Messages : 6819
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

Chambre de Jenny Sheppard - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chambre de Jenny Sheppard Chambre de Jenny Sheppard - Page 4 EmptyMer 2 Nov - 16:42

Jenny avait été amenée d’urgence à l’infirmerie, la tempête était enfin passé et le fait qu’elle est pu rétablir le courant et les communications au sein de la cité permettaient aux équipes de secours d’aider les blessés. Au moins une bonne action dans tout ce merdier. L’infirmerie était gorgée de personnes victimes d’engelures pour les plus légers, à l’hypothermie pour les plus graves. Jenny faisait partie de la seconde tranche avec une accentuation à cause de sa perte de sang. Elle fut prise en charge directement par l’obstétricien qui lui fit une échographie tandis que la future mère somnolait, se réchauffant avec les couvertures de survie. Du paracétamol lui fut donné ainsi qu’une perfusion d’eau saline pour rebooster son corps déshydraté. Quant au bébé, il était sous surveillance. Les saignements venaient d’un décollement du placenta. Cela restait bénin, mais il fallait éviter le moindre mouvement pour le bien du futur enfant. Des échographies de contrôle serait réaliser toutes les 6h durant 24h, puis une fois par jour. La doctoresse acquiesçât tout au long du long monologue de son médecin. La jeune femme fut installé dans sa chambre, bien au chaud en position mi-allongé. Un monitoring était présent sur son petit ventre rebondi, elle pouvait entendre en sourdine les pulsations rythmées de son futur fils.

« Tu m’as fais une belle frayeur, mais maintenant ça suffit, tu restes à ta place pour encore quelques moi » dit-elle pour elle-même tout en caressant son ventre. Elle se mit à penser à John, elle n’avait pas eu de nouvelle de lui et espérer de tout coeur qu’il aille bien. De toute manière, il ne devrait pas tarder à arriver. C’est sur ses bonnes pensées, qu’elle s’assoupit durant un temps indéterminé. Jenny ne daigna se réveiller que lorsqu’elle sentit un léger courant d’air parcourir son visage. Entrouvrant les yeux, elle vit une blouse blanche dans son champ de vision en train de pianoter sur l’écran tactile. Ce n’était apparemment pas John, dommage. Relevant la tête, elle vit une houppette châtain clair bien reconnaissable.

« Noah ? » souffla-t-elle. Elle passa une main sur son visage, histoire de vérifier qu’elle n’était pas en train de baver, ce serait la honte et cela serait un prétexte pour être charriée.

« Tu n’as pas du monde à t’occuper ? » lança-t-elle sans savoir qu’il était déjà tard et que la plupart des personnes étaient repartis à leurs quartiers sauf ceux dont les soins nécessités une surveillance.

..................................................

TIME OF DYING
On the ground I lay, motionless in pain I can see my life flashing before my eyes. Did I fall asleep ? Is this all a dream. Wake me up I'm living a nightmare
Revenir en haut Aller en bas
Noah Masen
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3632
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

Chambre de Jenny Sheppard - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chambre de Jenny Sheppard Chambre de Jenny Sheppard - Page 4 EmptyMer 2 Nov - 19:54

Noah avait entendu parler de la mission qui s'était très mal déroulée, et qui avait engendré sur la Cité bon nombre de blessés. Malheureusement, le médecin se trouvait à l'autre bout d'Atlantis. Sur le Continent, pour être plus précis. Fort heureusement, il n'était pas le seul médecin qui pouvait s'occuper des blessés, mais de ce qu'on lui avait rapporté, il y en avait tellement eu que l'infirmerie s'en était trouvée assez débordée, mais rien d'insurmontable pour les blouses blanches !

Il n'arriva sur Atlantis qu'en fin de journée et ce fût à ce moment-là que ses collègues avaient déballé toute l'histoire. Certains jeunes médecins demandaient même l'avis de Noah lorsque ce dernier vint rendre visite aux patients qui restaient pour pouvoir être encore quelques temps sous surveillance, mais il pu constater que les jeunes recrues du corps médical avaient fait d'excellents progrès dans leur travail ! Il n'y avait pratiquement rien à leur reprocher, juste quelques conseils ici et là, qu'ils emporteraient pour leurs futurs années dans le monde de la médecine... Noah avait gardé le "meilleur" pour la fin, en allant voir Jenny qui, elle aussi, avait sérieusement été touchée par cette tempête glaciale mais surtout, elle semblait avoir eu des soucis avec sa grossesse.

Ce fût le cœur léger qu'il alla lui rendre visite, car on lui avait également dit qu'il n'y avait pas de souci à ce faire pour la scientifique et son bébé. Il lui suffisait juste de rester alitée durant quelques jours, et qu'elle se montre prudente jusqu'à la naissance de son enfant. En sommes, Jenny allait devoir déléguer et avoir un seule mot d'ordre en tête : REPOS ! Mais connaissant la jeune femme, ce serait difficile.

Arrivé à son chevet, Noah eut un petit sourire en voyant son amie endormie. Pour se rassurer malgré les rapports qu'on lui avait fait, il vint se saisir de la tablette tactile et parcouru le dossier médical de Jenny, où tout était soigneusement répertorié, jusqu'à sa température prise il y a 1h. Sourcils froncés, l'air sérieux, il continua sa lecture avant d'être interrompu par la voix de Jenny qui l'appelait. Il releva la tête et lui fit un petit sourire.


"Hey... bienvenue parmi nous."

Citation :
« Tu n’as pas du monde à t’occuper ? »

Noah fit la moue et posa la tablette, avant de s'asseoir sur le bord du lit d'infirmerie de Jenny, toujours en boudant.

"Quoi ? Ça ne te fait pas plaisir de voir ton médecin préféré ?"

Puis il se remit à sourire, tout en prenant la main de son amie, qu'il serra doucement avant de demander.

"Comment tu vas ? Et comment va mon futur filleul ?"

..................................................

Chambre de Jenny Sheppard - Page 4 19031705530523160816162848
When life beats you down, never give up
Revenir en haut Aller en bas
Jenny Sheppard
Jenny Sheppard
Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Date d'inscription : 03/09/2007
Messages : 6819
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

Chambre de Jenny Sheppard - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chambre de Jenny Sheppard Chambre de Jenny Sheppard - Page 4 EmptyVen 4 Nov - 13:59

Lorsqu'il la salua, elle eut un petit sourire, continuant d'émerger doucement. La lumière était tamisé mais cela l'éblouissait. Jenny fixa alors son regard sur son ami qui était des plus sérieux tout en naviguant sur ce qu'il devait être son dossier médical. Ahh Noah... toujours aussi soucieux avec les gens dont il était proche, mais c'était attentionné. Malgré les calmants qui faisaient encore effet et sa grande fatigue, elle décida de le charrier un peu sur le fait qu'il était là au lieu de s'occuper d'autres patient. Jenny savait que si il était là, c'est qu'il avait terminé son travail, mais c'était toujours amusant ce genre de petites punchlines.

"Quoi ? Ça ne te fait pas plaisir de voir ton médecin préféré ?"

Elle eut un petit rire secouant légèrement son beudon rebondi.

"Garde cette réplique pour Mégane, ça marcherait mieux. Comparé à elle je sais que lorsqu'on se retrouve à l'infirmerie, ce n'est jamais bon. Et puis, je ne te savais pas adepte des blouses roses. J'espère que tu ne te reconvertis pas en obstétricien car j'ai beaucoup d'estime pour notre amitié, mais il ne faudrait pas aller trop loin non plus" dit-elle comme pour se rassurer.

"Comment tu vas ? Et comment va mon futur filleul ?"

Jenny baissa son regard vers sa main tenu par le médecin. Elle la serra en retour et s'échappa de son étreinte pour poser sa main sur son ventre.

"Je me sens lessivée, mais je vais mieux et je me sens au chaud. J'adorais la neige mais cette expérience m'en a dégoutté. Tu étais où toi durant cette tempête, tu n'as rien ?"

Par réflexe elle regarda ses bouts de doigts rougi, mordu par le givre qui mettrait une bonne semaine à s'en remettre.

"Sinon ton neveu se porte à bien.. Du moins je l'espère. Le médecin doit passer encore quelques échographies pour s'assurer que mon placenta ne bouge plus. J'ai vraiment... eu peur, et puis je n'ai pas encore pu voir John, je ne sais même pas s'il va bien. Tu as des nouvelles ?" dit-elle d'une voix un peu inquiète tout en caressant nerveusement le bas de son ventre au dessus de la couverture. Le monitoring indiquait toujours des pulsations vives, montrant que son fils était en parfaite santé malgré les récents événements, mais Jenny était de nature anxieuse, c'était plus fort qu'elle.

"Et aussi est-ce que tu sais quand je serais consigner à mes quartiers pour repos forcé avec minimum de déplacement ?"

Oui, elle le savait qu'à partir de maintenant, elle n'allait plus gambader H24 ou avec de multi pause, jusqu'à temps que tout soit rentré dans l'ordre. Mais par cette phrase elle sciait au moins tout sarcasme du médecin, car ils savaient tous comment Jenny pouvait réagir quand on la cantonner dans un fauteuil.

..................................................

TIME OF DYING
On the ground I lay, motionless in pain I can see my life flashing before my eyes. Did I fall asleep ? Is this all a dream. Wake me up I'm living a nightmare
Revenir en haut Aller en bas
Noah Masen
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3632
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

Chambre de Jenny Sheppard - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chambre de Jenny Sheppard Chambre de Jenny Sheppard - Page 4 EmptyDim 6 Nov - 17:24

Le petit sourire de Jenny rassura Noah, qui lui répondit de la même manière. Mais son amie avait encore l'air extrêmement fatiguée... il se promit donc de ne pas l'embêter trop longtemps, et ce afin qu'elle puisse se reposer comme il le fallait, pour elle et pour son enfant. Les engelures ne seraient que de mauvais souvenirs d'ici quelques jours...

Citation :
"Garde cette réplique pour Mégane, ça marcherait mieux. Comparé à elle je sais que lorsqu'on se retrouve à l'infirmerie, ce n'est jamais bon. Et puis, je ne te savais pas adepte des blouses roses. J'espère que tu ne te reconvertis pas en obstétricien car j'ai beaucoup d'estime pour notre amitié, mais il ne faudrait pas aller trop loin non plus"

La moue de Noah se transforma en stupéfaction d'horreur. Avec ses yeux ronds et la bouche ouverte, il secoua vivement la tête de gauche à droite tout en la regardant.

"Non ! Non non non... enfin, c'est de la médecine mais... et puis voir ton... ton intimité..." Rougit jusqu'à la pointe des cheveux, en panique. "Je pourrais pas ! Ça me dégoûte pas, cette partie-là, crois-moi car j'adore celle de Kylee et..."

Noah s'enfonçait dans sa panique et préféra cacher son visage entre ses mains, en lançant un magnifique "bloody hell". Puis il releva la tête et inspira en regardant Jenny droit dans ses yeux, qui pétillaient d'humour.

"Ne répète pas ça à Kylee s'il te plaît..." Détourne le regard et décide de parler d'autre chose en demandant comment ils allaient, elle et son filleul.

Noah ne se sentait pas vexé que Jenny ai retiré sa main de la sienne, bien au contraire ! Voir la future maman poser ses mains sur son ventre comme pour protéger son enfant, l'attendrissait... les rougeurs parties, le médecin la regardait avec un air doux. Il adorait son amie.


Citation :
"Je me sens lessivée, mais je vais mieux et je me sens au chaud. J'adorais la neige mais cette expérience m'en a dégoutté. Tu étais où toi durant cette tempête, tu n'as rien ?"

Il haussa les épaules et secoua la tête en désignant la fenêtre où, là-bas, il y avait le Continent.

"J'étais bien à l'abris sur le Continent. Tu savais que les Athosiens faisaient un genre de randonnée pour les enfants ? Ils ont même un guide dans leur tribu qui connait ce Continent comme sa poche. Enfin, j'étais loin de la catastrophe pour une fois..."

Citation :
"Sinon ton neveu se porte à bien.. Du moins je l'espère. Le médecin doit passer encore quelques échographies pour s'assurer que mon placenta ne bouge plus. J'ai vraiment... eu peur, et puis je n'ai pas encore pu voir John, je ne sais même pas s'il va bien. Tu as des nouvelles ? Et aussi est-ce que tu sais quand je serais consigner à mes quartiers pour repos forcé avec minimum de déplacement ?"

Voyant le monitoring s'affoler, l'inquiétude de Noah refit surface, même s'il savait que Jenny paniquait parce qu'elle ne savait pas où se trouvait John. Mais il passa outre son anxiété et posa ses mains sur celles de la scientifique. Ainsi, il ferait en sorte de la calmer pour son bien, et pour le bien du bébé ; oui, il jouait déjà le rôle du parrain protecteur.

"Jenny regarde-moi dans les yeux... voilà. John va bien, il n'a pas pu se libérer de ses responsabilités mais il est en forme et ne va pas tarder à venir te voir, sûrement avec Megane d'ailleurs. D'accord ?"

Noah ordonnait calmement à Jenny de respirer tranquillement. Inspiration, expiration... les minutes passèrent et la jeune femme semblait plus détendue ; le monitoring lent et constant confirma le diagnostic, mais Noah restait aux côtés de son amie.

"Pour répondre à ton autre question, tout ce que je sais pour ta grossesse, c'est que tu devras rester alitée. Mais j'ignore combien de temps." Petit sourire grimace. "Je te l'ai dit hein, je ne suis pas obstétricien... mais tout va bien se passer d'accord ? Il faudra juste arrêter un peu d'aller en mission désastreuse ou de toucher à un appareil qui peut te faire changer de corps..."

..................................................

Chambre de Jenny Sheppard - Page 4 19031705530523160816162848
When life beats you down, never give up
Revenir en haut Aller en bas
Jenny Sheppard
Jenny Sheppard
Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Date d'inscription : 03/09/2007
Messages : 6819
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

Chambre de Jenny Sheppard - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chambre de Jenny Sheppard Chambre de Jenny Sheppard - Page 4 EmptyMer 16 Nov - 19:28

Après tout, c'était tout à fait plausible que Noah "s'occupe" d'elle. Il n'y avait pas toutes les spécialités de représentées sur Atlantis ou au pire, il y avait une seule personne et cette personne pouvait être occupée.. Mais ça serait vraiment gênant que son confident... puisse voir... Argh, non ! mais en voyant le visage de Masen qui viré pivoine avec une jolie grimace en prime, elle sut que de eux deux, c'était lui le plus gêné.

Citation :
"Non ! Non non non... enfin, c'est de la médecine mais... et puis voir ton... ton intimité..." Rougit jusqu'à la pointe des cheveux, en panique. "Je pourrais pas ! Ça me dégoûte pas, cette partie-là, crois-moi car j'adore celle de Kylee et...Ne répète pas ça à Kylee s'il te plaît..."

Jenny entrouvrit la bouche, le regard brillant.. Il était complétement déboussolé le pauvre et cela était un soit comique. La jeune femme le regarda se cachait le visage entre ses mains et eut un petit gloussement avant de se mettre à rire tout en posant la tête sur l'oreiller.

"Promis, je ne dirais pas à Kylee que tu aimes sa petite fleur au point de la croquer... sans mauvais jeu de mot"

Blanc avant de pouffer à nouveau de rire, il n'y avait vraiment que sur ces sujets là que l'on riait et puis Noah savait bien des choses sur elle, notamment son interprétation dans un jumper, mais il est vrai que Noah se livrait beaucoup moins.

"Oh, c'est bon... Tu connais plus de chose sur moi que moi sur toi et... je ne veux pas savoir.. a moins qu'il y ait un problème que seule une pensée de fille pourrait débloqué... même si ça serait bizarre. Okkkk (se racle la gorge) J'ai bien compris ton message un peu gênant."

Elle lui fit un clin d'oeil entendu, et ses pensées dérivèrent sur John, n'écoutant que très peu le fait qu'il était sur le continent durant la tempête, elle ne poussa que des "mh" distraits, avant de finir par évoquer ses inquiétudes.

Citation :
"Jenny regarde-moi dans les yeux... voilà. John va bien, il n'a pas pu se libérer de ses responsabilités mais il est en forme et ne va pas tarder à venir te voir, sûrement avec Megane d'ailleurs. D'accord ?"

Jenny qui fixait ses mains dans celles de son ami, releva vivement le regard vers Noah.

"Quelle mère indigne que je fais ! Je crois que je suis encore un peu stone, les souvenirs et pensées me reviennent par brides et je n'ai même pas pensé à ma propre petite fille"

Elle lâcha ses mains pour les passer à son tour sur son front en soufflant.

"Enfin, je l'avais ramené en sécurité, elle va bien, et puis elle tient de ses parents, elle est dégourdie et je suis sûr qu'elle a trouvé un moyen de patienter durant la tempête.."dit-elle comme pour se rassurer, elle même.

Citation :
"Pour répondre à ton autre question, tout ce que je sais pour ta grossesse, c'est que tu devras rester alitée. Mais j'ignore combien de temps." Petit sourire grimace. "Je te l'ai dit hein, je ne suis pas obstétricien... mais tout va bien se passer d'accord ? Il faudra juste arrêter un peu d'aller en mission désastreuse ou de toucher à un appareil qui peut te faire changer de corps..."

Jenny laissa un blanc, comme si elle analysait les paroles du médecin. Il avait raison, mais sa dernière phrase la fit sourire.

"Cela t'as marqué hein... Dis toi qu'avoir un appareil génital différent était beaucoup plus traumatisant, toi au moins tu es toujours resté dans ton corps... sans rappeler de mauvais souvenir.. C'était pour la.. comparaison. Enfin laisse tombé"

Apparemment la jeune femme aussi pouvait bien s'emmeler les pinceaux. Au final, elle repartit sur l'essentiel.

"Mais ne t'inquiètes pas pour mon bébé. Je compte bien faire attention à ton futur neveu tant que le médecin ne m'auras pas dit que tout est rentré dans l'ordre et oh !..."

Jenny se figea net tout en se redressant sur son lit, elle découvrit son ventre de la couverture et posa une main son petit ventre rebondi à travers la blouse super sexy d'infirmerie. De son autre main, elle tendit un doigt pour stopper tous actes ou toutes paroles de la part du médecin. Elle lança un shht et déplaça sa main sur son ventre avant de fermer les yeux. Oui c'était ça, c'était très faible mais elle sentait pour la 1er fois son enfant bouger. Et on lui avait toujours dit qu'un bébé qui bouge et un enfant en santé. Peut être qu'au final cette journée catastrophique allait se terminer de la meilleure des façons. Elle aurait tellement voulu que ce soit John qui soit là, pour partager ce moment avec lui... Rouvrant les yeux elle vit Noah sur le qui vive et secoua la tête avec des yeux brillants.

"Je ne veux pas le regard du médecin, tu sais que ça a tendance à me donner de l'urticaire, par contre je veux bien avoir le parrain devant moi"

Sans en dire plus, elle prit sa main et la posa la où elle avait sentit une toute petite secousse, sauf qu'il n'y avait plus rien avec une petite mine contrit, elle s'excusa.

"Je ne suis pas sûr, mais je crois que je l'ai senti bougé, je voulais t'en faire profi..... té !!"

Jenny venait tout juste de déplacer la main du médecin à un autre endroit, c'était léger, mais elle savait ce qu'elle ressentait.

"Dommage que John ne soit pas là... mais contrairement à toi, il sait ce que c'est..."

En voyant le regard brillant du médecin, elle sourit.

"Un jour prochain, quand tu te sentiras prêt et surtout Kylee, tu auras le droit aussi à ça"

..................................................

TIME OF DYING
On the ground I lay, motionless in pain I can see my life flashing before my eyes. Did I fall asleep ? Is this all a dream. Wake me up I'm living a nightmare
Revenir en haut Aller en bas
Noah Masen
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3632
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

Chambre de Jenny Sheppard - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chambre de Jenny Sheppard Chambre de Jenny Sheppard - Page 4 EmptyJeu 24 Nov - 11:52

Citation :
"Promis, je ne dirais pas à Kylee que tu aimes sa petite fleur au point de la croquer... sans mauvais jeu de mot"

Trop gêné par cette conversation, Noah ne savait plus quoi dire et préférait garder le silence, bien que son visage reflétait parfaitement ce qu'il ressentait, tant il était rouge avec son air innocent. Même les rires de Jenny n'arrivaient pas à le "décoincer" de cet embarras. Bien qu'il tentait de parler, aucun mot ne sortait et ses gestes semblaient... ne rien dire en fait.

Citation :
"Oh, c'est bon... Tu connais plus de chose sur moi que moi sur toi et... je ne veux pas savoir.. a moins qu'il y ait un problème que seule une pensée de fille pourrait débloqué... même si ça serait bizarre. Okkkk (se racle la gorge) J'ai bien compris ton message un peu gênant."

Le médecin venait d'arrêter de tenter de parler ou de faire quoique ce soit lorsque son amie lui débita un flot de paroles tout aussi gênant pour elle ! Mais il ne retint que sa première phrase et se mit à bouder quelques secondes en croisant les bras sur son torse, tout en se calant sur sa chaise.

"Hum... on va peut-être en rester là toi et moi... je sais bien que nous sommes de très bon amis, mais je me vois mal, par exemple, te parler d'une "panne" et te demander ce que je dois faire pour que ça n'arrive plus." Sourire espiègle bien qu'il rougissait encore. "Même si ce n'est jamais arrivé, Kylee a toujours été... très satisfaite. Je n'en dirai pas plus."

Ce moment de gêne et de bouderie passa bien vite lorsque Jenny annonça qu'elle se sentait fatiguée, mais qu'ils allaient bien, elle et son bébé. Malheureusement, Noah se mit à s'inquiéter quand la scientifique se mit à s'inquiéter pour John qui lui, allait très bien. Le pauvre croulait sous la paperasse mais avait promis de passer, avec la petite Megane sûrement, voir sa femme et son futur fils.

Citation :
"Quelle mère indigne que je fais ! Je crois que je suis encore un peu stone, les souvenirs et pensées me reviennent par brides et je n'ai même pas pensé à ma propre petite fille. Enfin, je l'avais ramené en sécurité, elle va bien, et puis elle tient de ses parents, elle est dégourdie et je suis sûr qu'elle a trouvé un moyen de patienter durant la tempête.."

"Oh pour Megane, effectivement tu n'as pas à t'inquiéter. Elle va très bien ! C'est plutôt Kylee et moi qui devons faire attention car ta fille s'est mise en tête de dresser Cookie pour son spectacle de cirque. Heureusement que notre chien est très débrouillard aussi pour lui échapper. J'ignore si elle tient de Kylee ou de moi."

Oui, cette histoire était vraie. Mais la fin, Noah l'avait inventé pour pouvoir détendre l'atmosphère. Bien sûr que leur chien ne pouvait pas tenir de ses maîtres... mais... bref... ça n'avait pas eu l'effet escompté puisque Jenny semblait toujours inquiète. Il soupira brièvement, passa une main dans ses cheveux et lui expliqua également qu'elle devrait rester un moment sans bouger, afin qu'il n'y ait aucun danger pour le bébé... et il fallait également éviter certains appareils Lantiens. En y repensant, Noah se mit à grimacer.

Citation :
"Cela t'as marqué hein... Dis toi qu'avoir un appareil génital différent était beaucoup plus traumatisant, toi au moins tu es toujours resté dans ton corps... sans rappeler de mauvais souvenir.. C'était pour la.. comparaison. Enfin laisse tombé"

Noah fit une moue contrariée, tout en secouant la tête.

"De toi à moi, je ne sais pas ce qui est le pire dans toutes nos expériences désastreuses. À la rigueur, peut-être que j'aurais préféré connaître la sensation d'avoir un vagin, plutôt que de faire du mal à ceux que j'aime. Enfin... maintenant c'est du passé, on va essayer d'oublier ça."

Et quoi de mieux pour oublier, qu'un moment de panique en voyant Jenny poser les mains sur son ventre, avec une expression du visage indéfinissable. Noah s'était relevé d'un bon et regardait son amie de très près, très inquiet de la voir les yeux fermés et dans cette position.

"Quoi ? Qu'est-ce que tu as ? C'est le bébé ? Attends-moi ici, je vais chercher ton obstétricien ou gynécologue. Enfin tu ne peux pas bouger, mais, ne bouge pas tant que je ne suis pas de retour !"

Citation :
"Je ne veux pas le regard du médecin, tu sais que ça a tendance à me donner de l'urticaire, par contre je veux bien avoir le parrain devant moi"

"Hein ?"

Complètement hébété, le jeune homme se laissa faire et se retrouva avec sa main sur le ventre de la scientifique, mais il ne savait pas pourquoi, puisque rien ne se produisait.

"Euh Jenny... il se passe rien là. Et je doute que poser ma main sur ton ventre te guérira de quoique ce soit..."

Et oui, Noah n'était pas Castiel ! Où était-il d'ailleurs celui-là ? Le médecin avait vraiment besoin de lui en cet instant, car il ne savait vraiment pas comment se comporter avec une femme enceinte dont il ne comprenait pas les réactions ! Les pouvoirs de l'Enokien seraient bienvenues pour le coup...

Citation :
"Je ne suis pas sûr, mais je crois que je l'ai senti bougé, je voulais t'en faire profi..... té !!"

"Oh ! C'était quoi ce mini truc !?"

Noah tenta de dégager sa main, mais Jenny l'en empêcha. Il venait de sentir sur sa paume, une très légère secousse et ça le gênait. Il regarda la jeune femme et lui lança un regard interrogateur.

"C'est bizarre ce truc. C'était quoi ?"

Citation :
"Dommage que John ne soit pas là... mais contrairement à toi, il sait ce que c'est..."

C'est à ce moment-là que Noah comprit... il venait de sentir très légèrement son filleul bouger sous sa main. Son expression intriguée se changea en un visage attendrit et heureux. Cette sensation lui semblait magique. Bien sûr, en tant que médecin il connaissait les rouages de la conception mieux qu'un militaire par exemple, mais en être témoin était autre chose !

"Je sais bien qu'un petit être grandit en toi, comme dans chaque femmes, mais l'avoir sentit bouger un peu... ça rend les choses... encore plus concrètes."

Oui, Noah était ému.

Citation :
"Un jour prochain, quand tu te sentiras prêt et surtout Kylee, tu auras le droit aussi à ça"

Noah souriait en acquiesçant, tout en s'installant à nouveau sur sa chaise, la main toujours sur le ventre de Jenny au cas où son filleul voudrait lui faire un nouveau coucou. Il regarda Jenny, les yeux brillants lui aussi.

"Une fois, Kylee et moi avons cru qu'elle était enceinte. J'étais tantôt heureux, tantôt paniqué ; bref je ne savais pas quoi penser, si c'était une bonne nouvelle ou non." Nouveau sourire et regard vers le ventre de Jenny. "Mais en sentant ton bébé bouger, je crois que je suis prêt. Reste à attendre que Kylee le soit également, mais ça n'a pas l'air d'être pour maintenant."

Noah regarda à nouveau vers son amie, mais cette fois, il semblait un peu contrarié.

"Tu sais toi ? Pourquoi une femme comme Kylee n'est pas prête à avoir un enfant ?"

..................................................

Chambre de Jenny Sheppard - Page 4 19031705530523160816162848
When life beats you down, never give up
Revenir en haut Aller en bas
Jenny Sheppard
Jenny Sheppard
Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Date d'inscription : 03/09/2007
Messages : 6819
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

Chambre de Jenny Sheppard - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chambre de Jenny Sheppard Chambre de Jenny Sheppard - Page 4 EmptyMer 30 Nov - 19:53

Jenny eut un sourire amusé lorsque Noah se demanda si leur Golden Retriever ressemblait plus à lui où à Kylee. Il était vrai que leur chien était un peu comme leur bébé et Jenny comprenait qu’ils s’inquiètent sur le fait que sa fille veule faire des misères au chien. Quand il évoqua que les machines lantiennes étaient plus désastreuses les unes que les autres, elle poussa un soupir.

« Tu as raison sur tout la ligne. Et moi qui suis plus exposée, je peux te dire que j’en ai vu des trucs farfelus... »

Puis la jeune femme stoppa toutes paroles pour s’attarder sur un coup qu’elle venait de recevoir. Cela avait été tellement abrupt et bref, qu’elle était comme dans un état second et tâtonnait son ventre pour pouvoir ressentir cette merveilleuse sensation, qu’était de sentir son enfant pour la première fois. Cela n’était pas encore pareil que lorsqu’elle l’avait ressenti avec Mégane. Toujours la main posée sur son ventre, elle inspira lentement mettant complétement en panique le jeune médecin.

« Arrêêête Noah.. souffla-t-elle. Tu me donnes le tournis à t’agiter de la sorte.. Assiez-toi ! » ordonna-t-elle avant de lui dire qu’elle ne voulait pas de la casquette du médecin, même si pour Noah, c’était instinctif, mais qu’elle voulait la casquette du parrain. Pour appliquer ses dires, elle prit sa main avant de la poser sur son ventre, laissant sa propre main par-dessus la sienne. Elle pouvait ainsi commander.

Citation :
« Euh Jenny… il se passe rien là. Et je doute que poser ma main sur ton ventre te guérira de quoique ce soit... »

Jenny roula des yeux avant de faire un rond avec sa tête, las. C’est à ce moment-là qu’elle sentit son fils bouger une nouvelle fois. Ni une, ni deux, elle bougea la main de Masen sur cet endroit.

Citation :
« Oh, c’était quoi ce mini truc !?… C’est bizarre ce truc, c’est quoi.»
La Canadienne eut un petit sourire en coin.

« Ça… Je te laisse deviner.»

Elle s’allongea un peu plus dans les gros oreillers pour être plus confortable. C’est là, qu’elle se mit à penser à John, pourquoi était-il le chef de la sécurité ? Au final s’il serait juste un soldat comme un autre, après les missions, il n’aurait juste qu’à rentrer prendre un bon bain et non s’éterniser à écrire des rapports pour les archives et suivis de mission. Quand il comprit enfin qu’il s’agissait de son neveu, elle vit la transformation sur ses traits de visage, passant du surpris, à l’émerveillement. Jenny put entrevoir une certaine sensibilité qu’elle ne connaissait pas chez son ami. A vrai dire ce geste, le fait de poser une main sur le ventre d’une personne enceinte était un geste quelque peu intime, mais cela prouvait que Jenny le considérait comme un ami très proche. Elle n’avait presque pas de secret pour lui et était l’un de ses confidents les plus loyaux.

« Ravie que ça te plaise, mais s’il te plaît ne le dis pas à Castiel. Déjà qu’il a tendance à jouer les pères poule, si maintenant il sait que ce petit bout se manifeste, je ne sais pas ce qu’il fera. »

Puis, elle retira gentillement la main du médecin qui était comme en transe, de toute façon son bébé était parti dormir. Lorsqu’elle évoqua le fait que prochainement cela serait son tour, Noah se confia sur quelque chose dont elle n’était pas informée. Alors comme ça, il avait déjà essayé d’en avoir un ? Ou bien cela était un accident. Ne souhaitant peut-être attiser un feu douloureux, Jenny resta silencieuse, le laissant parler jusqu’à ce qu’il pose une question à laquelle, elle bloqua. D’ailleurs cela se voyait sur son visage. Jenny se passa une main sur sa joue, avant d’ouvrir grand les yeux, puis de se reprendre.

« mmh, i don’t know… Je.. »

Elle eut un fin rire, bouche fermée.

« Ça ne dépend pas de Kylee.. Ça dépend juste de notre horloge interne.. qui se manifeste plus ou moins tard. Ou alors, tu tombes enceinte de façon accidentelle et ça a été le cas avec Mégane. J’avais 31 ans. Kylee est jeune encore, elle a quoi ? 28 ans ? Elle a encore quelques années, c’est juste que toi tu es plus âgé et j’avoue que ça fait plaisir à voir que tu sois mature dans ce domaine car en règle générale, les hommes sont plus apeurés par la paternité qu’autre chose. J’en ai fais les frais avec John au début (grimace). Et puis il y a la personnalité. Kylee est quelqu’un de très indépendant, elle n’aime pas vraiment les attaches.. bon elle a changé un peu et dans le bon sens, sinon elle ne se serait pas mise avec toi, mais laisse-lui le temps. Tu sais passer de 2 à 3, s’engager dans l’inconnue, ça fait peur à plus d’une, je parle en connaissance de cause. Comment on va gérer ça ? Comment garder notre identité de couple malgré tout ? Est-ce que je serais une bonne mère ? »

Elle soupira, posant ses deux mains sur son ventre pour le masser, alors qu’elle fermait les yeux. Ses paupières commençaient à être lourde, le sédatif présent dans son organisme faisait encore effet un peu.

« Tout ce que je te... conseille, c’est que c’est quelque chose…. qui se décide à deux. Ne fait pas les mêmes erreurs que moi… et.. »

Jenny eut un petit moment d’absence, en fermant les yeux, avant de se réveiller, se forçant à tenir la conversation.

*Qu’est-ce que je disais moi ?
- Que tu aimais faire du lap dance
- Aaah ! t’es vraiment relou*

« Et sinon, profitez juste de votre jeunesse.. et de.. votre fougue... Je suis sûre que tu as déjà menotté Kylee quelque part ? Vous avez déjà joué au dominant/dominé"

Le soucis, c’est que Jenny commençait de plus en plus à somnoler et au final, elle n’entendit pas la réponse de Noah où à moitier. Elle poussa un petit « mmh » dans son semi sommeil, avant de sombrer totalement.

..................................................

TIME OF DYING
On the ground I lay, motionless in pain I can see my life flashing before my eyes. Did I fall asleep ? Is this all a dream. Wake me up I'm living a nightmare
Revenir en haut Aller en bas
Noah Masen
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3632
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

Chambre de Jenny Sheppard - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chambre de Jenny Sheppard Chambre de Jenny Sheppard - Page 4 EmptyMer 30 Nov - 20:17

Entre les discussions qui gênent, celles qui malheureusement rappellent de mauvais souvenirs, et la panique de Noah en voyant Jenny avec une expression bizarre sur le visage, les mains sur son ventre. Et à quoi pensait un médecin en voyant ça ? À un problème avec le bébé bien sûr ! Mais il se plantait sur toute la ligne.

Lorsque son amie pris sa main pour la poser sur son ventre, il n'avait fallu pas plus d'une minute pour voir le visage du médecin s'adoucir et pétiller de joie. Il venait de sentir son filleul bouger ! Quoi de plus merveilleux que cette sensation sous sa paume ? Noah se mit alors à penser au jour où Kylee serait enceinte et qu'il pourrait retrouver ces mêmes perceptions, mais avec un sentiment encore plus fort, en sachant qu'il s'agirait de son propre enfant.


"C'est vraiment une sensation magique..."

Citation :
« Ravie que ça te plaise, mais s’il te plaît ne le dis pas à Castiel. Déjà qu’il a tendance à jouer les pères poule, si maintenant il sait que ce petit bout se manifeste, je ne sais pas ce qu’il fera. »

Un petit rire s'échappa de la bouche de Noah, qui imaginait Castiel avec l'enfant de Jenny.

"Oui, il était gaga de Ezekiel, mais il l'est toujours puisqu'il peut le voir de temps à autre. Il fera un bon père."

Vint alors la question qui tue pour Jenny ; elle qui s'était, sans le vouloir, un peu proposée d'aider Noah s'il avait des questions que seules les femmes seraient à même d'y répondre, voilà que la scientifique ne savait pas quoi répondre.

Citation :
« Ça ne dépend pas de Kylee.. Ça dépend juste de notre horloge interne.. qui se manifeste plus ou moins tard. Ou alors, tu tombes enceinte de façon accidentelle et ça a été le cas avec Mégane. J’avais 31 ans. Kylee est jeune encore, elle a quoi ? 28 ans ? Elle a encore quelques années, c’est juste que toi tu es plus âgé et j’avoue que ça fait plaisir à voir que tu sois mature dans ce domaine car en règle générale, les hommes sont plus apeurés par la paternité qu’autre chose. J’en ai fais les frais avec John au début (grimace). Et puis il y a la personnalité. Kylee est quelqu’un de très indépendant, elle n’aime pas vraiment les attaches.. bon elle a changé un peu et dans le bon sens, sinon elle ne se serait pas mise avec toi, mais laisse-lui le temps. Tu sais passer de 2 à 3, s’engager dans l’inconnue, ça fait peur à plus d’une, je parle en connaissance de cause. Comment on va gérer ça ? Comment garder notre identité de couple malgré tout ? Est-ce que je serais une bonne mère ? »

Noah avait écouté Jenny avec beaucoup d'attention, sérieusement, comme s'il buvait littéralement les paroles de la jeunes femmes. Par moment, il fronçait des sourcils pour se concentrer. Et d'autres fois, il hochait la tête avec un petit "hum hum" pour acquiescer.

"Je vois..." Silence. Puis... "Vous les femmes vous êtes un peu compliquées parfois. Kylee n'a pas besoin de se demander si elle sera une bonne mère, je sais qu'elle sera la meilleure ! Mais tu as raison, il ne faut pas la brusquer. Nos fiançailles a déjà été un grand pas pour nous deux."

Citation :
« Tout ce que je te... conseille, c’est que c’est quelque chose…. qui se décide à deux. Ne fait pas les mêmes erreurs que moi… et.. Et sinon, profitez juste de votre jeunesse.. et de.. votre fougue... Je suis sûre que tu as déjà menotté Kylee quelque part ? Vous avez déjà joué au dominant/dominé »

Noah acquiesça d'un hochement de tête, tout en se réinstallant au fond de sa chaise en souriant, mais aussitôt, la question de Jenny le bloqua littéralement dans ses gestes, alors qu'il s'apprêtait à remercier son amie. Wow ! Que répondre à ça ! Le pauvre passa une main dans ses cheveux, puis se gratta l'arrête du nez tout en laissant échapper un rire nerveux, alors qu'il regardait ailleurs.

"Confidence pour confidence mh ? Well... il m'est arrivé de... dominer Kylee, dans des gestes brusques... sans lui faire de mal mais..." Nouveau rire nerveux. "À New-York, c'est plutôt elle qui m'a... attaché et... un peu fouetté je l'avoue et..."

Noah fronça des sourcils en entendant le léger ronflement de Jenny. Il la regarda et constata qu'elle dormait profondément. What ? Il déballait quelque chose d'intime car ils étaient confidents l'un pour l'autre, et son amie s'endormait ? L'air désabusé, Noah secoua la tête en souriant.

"D'un côté, j'espère que tu n'as rien entendu..." Regarde le ventre de Jenny. "C'est un peu bête à dire mais... surveille bien ta maman, d'accord mon filleul ?"

Noah se leva, puis remonta la couverture sur les épaules de Jenny. Il serra une dernière fois sa main entre les siennes, puis s'en alla. À la sortie de l'infirmerie, il croisa John qui en avait enfin fini avec la paperasse ! Exténué, le militaire n'hésita pas à tout de même charrier le médecin ; mais ce dernier rétorqua, tout sourire, qu'il avait sentit son filleul bouger ! Il laissa là un John estomaqué, fier de sa petite répartie et en sachant que son ami ne lui en voudrait pas d'avoir eu ce petit privilège de parrain avant le futur papa.

..................................................

Chambre de Jenny Sheppard - Page 4 19031705530523160816162848
When life beats you down, never give up
Revenir en haut Aller en bas
John Sheppard
John Sheppard
Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Date d'inscription : 24/07/2007
Messages : 7289
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

Chambre de Jenny Sheppard - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chambre de Jenny Sheppard Chambre de Jenny Sheppard - Page 4 EmptyMer 21 Déc - 15:01


-->

Enfin ! Toute cette galère était terminé pour de bon après plusieurs heures de souffrance dans le froid et le gel qui avaient assailli la cité tout entière. Le pilote, accompagnée de Miliani, sa compagne de fortune avait mit un certain temps avant de rejoindre la surface. Tout deux étaient transis de froid mais la libération était proche. Quand la jeune femme fut plus ou moins remise, elle n'hésita pas un instant à lui fausser compagnie. Qu'elle aille au diable. Si on le retrouvait congeler dans un coin, cela ne serait sûrement pas une très grande perte. John pouvait dire qu'elle et lui ne seraient pas les meilleurs amis du monde dans l'avenir.

Désormais seul, John retourna vers les zones civilisées de la cité où la vie avait reprit à première vue et qui était en ébullition. Tout comme lui, beaucoup de personnes avaient du se retrouver bloquer et prisonnier du froid et tout comme lui, ils convergeaient tous vers le même endroit : l'infirmerie. Le militaire n'allait pas se faire prier pour faire de même, même s'il avait une autre priorité en tête. Il devait retrouver sa petite femme avant tout et savoir comment elle allait. Il l'avait tout de même laissé en plan à l'extérieur de la cité avant qu'on l'appelle. Il espérait de tout cœur qu'elle ai pu rentré avec Mégane, bien au chaud avant que tout tourne à la catastrophe. Pour le moment, il ne préférait pas penser au pire. Remontant à travers le flot de personnes quelque peu perdu dans tout ce bazar, il se fit stopper dans son élan par une infirmière en plein milieu d'un couloir.


"Colonel ! On nous a amené votre femme d'urgence à l'infirmerie il y a une bonne heure."


QUOI ! Le sang du pilote se glaça encore plus qu'il ne l'était déjà. Il craignait le pire. Sans même remercier la jeune femme de l'avoir aiguiller, il courut en direction de l'infirmerie, esquivant bon nombre de personne sur sa route. John pourrait très bien aider les blessés sur son chemin mais ses pensées étaient tournées ailleurs. Jenny... Que lui était donc arrivée ? Les pires choses lui venaient en tête. Mais si cela était si grave que ça, cette infirmière lui aurait peut-être dit. A moins qu'elle étaient trop occupé pour le lui dire. Il fallait arrêter de psychoter et continuer à courir. Après encore quelques minutes, il parvint enfin à son point d'arrivée. Il manqua presque de rencontrer Noah un peu trop rapidement quand celui ci apparut devant lui. Celui ci le rassura sur l'état de santé de sa femme. John poussa un large soupir de soulagement devant ce qu'il venait d'apprendre mais le médecin lui apprit également une seconde nouvelle qui lui plu qu'à moitié. Noah avait eu la chance de sentir son enfant bouger dans le ventre de sa femme. Sur le coup, John fut presque déçu de ne pas avoir été là avant. Tout content de lui, Noah le laissa retrouver la future mère alors que lui quitta l'infirmerie, pour vaquer à ses occupations.

John se faufila vers les chambres de patient et trouva celle où Jenny avait été installée. Il s'approcha du lit sur lequel elle était endormie. A la regarder, elle paraissait être comme un petit ange endormie, si paisible. Le Colonel mourrait d'envie de la réveiller, la prendre dans ses bras et la serrer fort mais il préférait tout de même la laisser se reposer. Il profita juste de cet instant de tranquillité pour lui déposer un fin baiser sur le front avant de s'installer sur un tabouret, à côté du lit afin d'être là quand elle se réveillerait.

..................................................

Bad Liar
I'm a bad liar, bad liar. Now you know, now you know. That I'm a bad liar, bad liar. Now you know, you're free to go
Revenir en haut Aller en bas
http://sga-rpg.forumpro.fr
Jenny Sheppard
Jenny Sheppard
Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Date d'inscription : 03/09/2007
Messages : 6819
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

Chambre de Jenny Sheppard - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chambre de Jenny Sheppard Chambre de Jenny Sheppard - Page 4 EmptyMar 27 Déc - 17:24

Jenny avait sombré rapidement, son corps mordu et meurtrie par le froid avait eu raison d’elle. Toutefois, elle avait bien entendu les quelques informations croustillantes de la part de Noah. En effet, Jenny s’était assoupi non sans un faible sourire en pensant qu’il n’était peut-être pas tant sainte nitouche que cela. A vrai dire, il fallait toujours se méfier de l’eau qui dors, la preuve avec elle-même. Dame bonté dans l’âme et pourtant dans ce domaine, elle se révélait souvent être une lionne.. au plus grand plaisir de son mari. Il avait déjà été privé durant une période de sa vie à ce bonheur, croyez-moi, maintenant qu’il était revenu, il ne la lâcherait plus...hem.. D’ailleurs à force de penser à ce genre de chose, la future mère finit par faire un rêve lubrique, elle, john, un peau de bête au coin du feu de cheminée.. Elle aurait pu prendre son pied, mais le rêve se transforma en cauchemar lorsque John disparût subitement, laissant la jeune femme seule. Le feu s’éteignit et une bourrasque glacée s’engouffra dans le chalet, puis le chalet disparu et elle se retrouva dans la neige. Elle courut se retrouva au milieu d’un lac. Sous ses pieds la glaçait crissait jusqu’à temps qu’elle cède et qu’elle se retrouve sous l’eau à 0°.

D’extérieur, on pouvait voir Jenny bouger ses yeux sous ses paupières et sa respiration se fit un peu plus bruyante. Mais sa respiration était couverte par le bruit rythmé du monitoring toujours attaché sur le côté de son ventre. Le futur papa pouvait ainsi écouter les battements rapides et inlassable de son petit garçon. Même pas encore né et voilà qu’il jouait déjà les casse-cou à vouloir se décrocher de son nid douillet. Cela promettait, c’est pour cela que Jenny devait se reposer quelques jours le temps que l’hématome disparaisse. Au final la canadienne grimaça et se réveilla en stupeur. Elle referma les yeux sous la lumière aveuglante et tourna sa tête sur le côté, c’est là qu’elle distingua John accoudé sur le lit. En voyant son visage, le sien s’illumina comme si elle voyait quelque chose de rare. Il fallait dire qu’avec toute cette histoire, la scientifique n’avait pas eu de nouvelle, mais apparemment il avait l’air d’aller bien, du moins en apparence. Une de ses mains se posa sur son ventre, protectrice, l’autre se leva vers la joue de John. Toujours silencieusement elle plongea son yeux dans le regard émeraude du militaire et caressa de son pouce le coin de ses lèvres lorsque ce dernier eut un petit sourire.


« La prochaine fois qu’il neige, reste avec moi pour finir le bonhomme de neige ». dit-elle en regrettant qu’il est du partir dieu seul savait où. Pour finir elle se redressa tant bien que mal.

« Tu as l’air d’aller bien (jette un coup d’oeil sur ses doigts)… Pas de bobo, pas d’engelures.. Tu as eu la chance de te retrouver à l’intérieur… ce n’était pas mon cas, mais ne t’inquiètes pas, Mégane a su rentrer juste à temps. »

**C’est plutôt ce petit bout qui a pris cher**

Jenny fixa son ventre rebondi en écoutant les bruits rassurants du moniteur.

..................................................

TIME OF DYING
On the ground I lay, motionless in pain I can see my life flashing before my eyes. Did I fall asleep ? Is this all a dream. Wake me up I'm living a nightmare
Revenir en haut Aller en bas
John Sheppard
John Sheppard
Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Date d'inscription : 24/07/2007
Messages : 7289
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

Chambre de Jenny Sheppard - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chambre de Jenny Sheppard Chambre de Jenny Sheppard - Page 4 EmptyDim 8 Jan - 0:35


John attendait encore et encore le réveil de la jeune femme. Il ne voulait sous aucun prétexte la réveiller. Elle avait besoin de beaucoup de repos et le sommeil était la meilleure chose qui pouvait lui arriver. Ne la voyant pas encore ouvrir un oeil, le militaire avait été à la pêche aux informations concernant sa femme. Elle n'avait pas atterrit à l'infirmerie comme par enchantement. Il y avait bien une bonne raison. L'inconvénient avec les médecins, c'est qu'il avait leur jargon bien à eux et pour des êtes lambda, les comprendre était parfois une chose assez compliquée. John avait su se montrer très persuasif pour faire comprendre au médecin que tout ce qu'il voulait savoir, c'était si sa femme et son enfant allaient bien. C'était le principal. Le pourquoi du comment de ce qui s'était passé, était superflu pour lui. Si tout allait bien désormais, c'était le principal. Par la même occasion, il en profita pour s'assurer que Mégane allait bien aussi. La contactant par radio, il prit des nouvelles qui furent bonnes. Attendant que sa mère revienne, elle avait finit par s'emmitoufler dans plusieurs couvertures afin de ne pas ressentir le froid. Cette petite était tout de même dégourdie. En père protecteur, il avait tout de même demander à ce qu'on aille voir comment elle allait à sa place. Après tout cela, le pilote avait finit par retourner s'installer sur son tabouret, près de sa femme, attendant son réveil encore une fois. Ce dernier ne venait pas encore. C'était une bonne chose d'un côté. Il la savait hors de danger normalement. Désormais, il pouvait décompresser et souffler un peu quand on lui rapporta que Mégane allait effectivement bien.

Les dernières heures avaient épuisé le militaire et rester ainsi, statique n'arrangeait rien. De plus, le froid qui l'avait saisit pendant son escapade dans les zones inexplorées l'habitait toujours. S'il avait su le mauvais tour que lui avait joué Miliani, il aurait garder sa veste qui lui aurait tenu un peu plus chaud. Il aurait bien été courir, histoire de faire le tour de la cité pour se réchauffer mais bon... ce n'était pas le moment. Il devait veiller sur Jenny comme il aurait du le faire pendant cette tempête de neige et de gel. Quand tout serait revenu dans l'ordre, il faudrait qu'il rappelle à Elizabeth qu'il avait des subalternes pour remplir ce genre de mission de seconde zone. Encore une fois, il n'avait su protéger celle qu'il aimait. C'était presque à se demander s'il était capable de le faire correctement un jour. Ce qu'il pouvait faire, c'était veillé à ce qu'elle ai un bon sommeil réparateur. Mais cela ne dura qu'un temps. Quelque chose sembla venir la déranger. Un mauvais rêve sûrement. Elle finit même par se réveiller plus ou moins en sursaut.

Elle était enfin revenue de son long voyage au pays des songes. A peine éveillée, elle apposa sa main sur le visage du militaire. Sa chaleur corporelle se diffusa sur son visage ce qui fit un bien fou au militaire. Son regard croisa celui de sa femme. Pas besoin de mots pour que tout deux puissent se parler. John afficha son plus beau sourire. Il avait retrouvé son petit bout de femme.


« La prochaine fois qu’il neige, reste avec moi pour finir le bonhomme de neige »

Le pilote détourna le regard tout en poussant un long soupir d'exaspération. Oui, lui aussi aurait bien voulu fini ce bonhomme de neige et finir la journée avec sa famille en buvant un bon chocolat chaud.

"Je t'assure que moi aussi, j'aurai bien voulu rester avec vous deux avec ce qui c'est passé. J'aurai pu veiller sur vous", termina t-il d'une vois triste alors que Jenny se redressa sur son lit afin d'être mieux installée.

« Tu as l’air d’aller bien... Pas de bobo, pas d’engelures.. Tu as eu la chance de te retrouver à l’intérieur… ce n’était pas mon cas, mais ne t’inquiètes pas, Mégane a su rentrer juste à temps. »

"Je sais pour Mégane. J'ai réussi à la joindre par radio et j'ai envoyé quelqu'un voir comment elle allait. Elle est débrouillarde comme sa mère. Elle s'est enfouie sous 3 tonnes de couvertures pour se tenir chaud. Sinon moi, ça va. Je suis juste congelé. Je crois qu'avoir vécu quelques temps en Antarctique m'a apprit comment gérer le froid. Je me suis retrouvé enfermé dans un labo dans les zones encore inexplorées avec Miliani, tu sais l'Amazone qui réside sur Atlantis. Une vraie partie de plaisir... C'est elle qu'on m'a envoyé chercher. C'est pour ça que j'ai du partir tout à l'heure. A croire que j'étais le mieux placé pour lui faire entendre raison même si cela n'a pas fonctionné. Mais ce n'est pas ça le plus important. C'est toi. Comment tu te sens et surtout, comment va notre petit monstre, acheva t-il en posant sa main sur le ventre rebondi de la jeune maman."

Le plus important c'était effectivement bien ça : leur enfant à venir. C'était lui qui avait dû le plus souffrir de tout ce froid. A croire qu'il fallait toujours un évènement pour venir entacher leur bonheur.

"Ton médecin m'a rapidement expliqué ce qui t'était arrivé sans trop vraiment comprendre."

..................................................

Bad Liar
I'm a bad liar, bad liar. Now you know, now you know. That I'm a bad liar, bad liar. Now you know, you're free to go
Revenir en haut Aller en bas
http://sga-rpg.forumpro.fr
Jenny Sheppard
Jenny Sheppard
Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Date d'inscription : 03/09/2007
Messages : 6819
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

Chambre de Jenny Sheppard - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chambre de Jenny Sheppard Chambre de Jenny Sheppard - Page 4 EmptyDim 8 Jan - 12:06

Lorsque la jeune femme lui lança avec regret qu’elle aurait préféré de loin rester avec lui, ce n’était pas une attaque à son encontre loin de là. Pourtant, le militaire détourna le regard pour fixer un point imaginaire en poussant un soupir qui en disait long.


Citation :
« Je t'assure que moi aussi, j'aurai bien voulu rester avec vous deux avec ce qui c'est passé. J'aurai pu veiller sur vous »


Jenny resta silencieuse à cette remarque. Le John Sheppard dans toute sa splendeur, en plus d’être le chef de la sécurité sur cette base, il avait cette facheuse tendance à se culpabiliser lorsqu’il arrivait quelque chose à sa famille. Cela était en soi beau un homme qui se soucier des siens par amour, mais cela l’était moins lorsque ce dernier avait tendance à se torturer avec ça. A son regard triste, la canadienne eut une mine grave avant de s’humecter les lèvres, cherchant ses mots.

« Hey.. ce n’était pas une critique ce que j’ai dis.. Juste un constat. Je n’étais pas seule dehors, j’étais avec Duncan. Il a été mon ange gardien. L’essentiel c’est que tout soit rentré dans l’ordre et que l’on soit au chaud. » fit-elle d’un petit sourire avant de prendre la main du militaire dans la sienne pour entrelacer ses doigts.

**Lui parle pas de comment tu as crapahuté pour revenir sur la cité**

Au final, elle le détailla du regard pour voir s’il n’avait rien, étant toujours aussi maternelle avec lui, même si ce genre de chose avait tendance à l’agacer par moment. Elle le rassura également sur Mégane.


Citation :
« Je sais pour Mégane. J'ai réussi à la joindre par radio et j'ai envoyé quelqu'un voir comment elle allait. Elle est débrouillarde comme sa mère. Elle s'est enfouie sous 3 tonnes de couvertures pour se tenir chaud. »

« Ca c’est ma fille ! Merci de l’avoir contacté, je m’inquiétais de l’avoir laissé seule dans les quartiers pendant que je ressortais pour Duncan. Dire que nous avons été coincé dehors à cause d’un bonnet perdu. Notre fille est plus intelligente et mature que nous le croyons. Elle pourrait très bien se débrouiller sans nous (mimique de grimace).. Mais pour le moment je n’en n’ai pas encore envie. » dit-elle en pensant qu’elle était encore trop jeune pour quitter le nid.


Citation :
« Sinon moi, ça va. Je suis juste congelé. Je crois qu'avoir vécu quelques temps en Antarctique m'a apprit comment gérer le froid. Je me suis retrouvé enfermé dans un labo dans les zones encore inexplorées avec Miliani, tu sais l'Amazone qui résite sur Atlantis. Une vraie partie de plaisir... C'est elle qu'on m'a envoyé chercher. C'est pour ça que j'ai du partir tout à l'heure. A croire que j'étais le mieux placé pour lui faire entendre raison même si cela n'a pas fonctionné. Mais ce n'est pas ça le plus important. C'est toi. Comment tu te sens et surtout, comment va notre petit monstre, acheva t-il en posant sa main sur le ventre rebondi de la jeune maman. »

  La chef en second de la section scientifique suivit du regard la main du militaire qui s’apposa sur son beudon rebondi. Ce simple geste était tellement source de sécurité et d’apaisement pour la future mère, qu’elle profita de ce moment un petit laps de temps, non sans avoir un petit sourire imperceptible.

« Je vais bien, juste fatiguée par les efforts de réflexion que j’ai du avoir pour mettre en route les boucliers de la cité. Une fois que ce dernier a été remis, les portes ont put se déverrouiller dans de nombreuses section. Donc tu peux me remercier, sinon tu serais encore avec la harpie blonde. Je me souviens très bien d’elle et de comment elle a arrangé mon collègue. Mais le plus dur à été pour notre fils. J’ai… »

**fais de l’escalade sur la jeté, braver un tsunami, nagé dans une eau glacé pour rejoindre la cité ?**

Jenny ferma les yeux et souffla à son tour, alors qu’elle vint rejoindre la main du militaire sur son ventre.

« Rejoindre l’intérieur de la cité, en étant enfermé de l’extérieur, n’a pas été une partie de plaisir. J’ai commencé à avoir des contractions.. foudroyantes.. Encore heureux que Duncan était là et que les secours sont vite arrivés. »


Citation :
"Ton médecin m'a rapidement expliqué ce qui t'était arrivé sans trop vraiment comprendre."

« C’est du jargon barbare, tout ce que j’ai retenu c’est que j’ai un décollement du placenta, mais ça parait moins grave que lorsqu’on le dit comme ça. D’ici quelques jours l’hématome sera résorbé et je pourrais reprendre mes activités. En attendant, c’est repos forcé… Hein mon cœur » dit-elle en s’adressant à son ventre.

« Si tu pouvais montrer à papa que tu vas bien, ça serait bien… (blanc avant de regarder John). Tout à l’heure il a bougé (petit sourire contrit), mais la seule personne présente était Noah et là il n’a pas l’air de vouloir recommencer… désolé » s’excusa-t-elle.

A peine une minute plus tard, son obstétricien arriva dans la chambre de sa patiente préféré. Il fallait dire qu’il n’ y avait pas beaucoup de femme enceinte sur la cité. Un peu plus au niveau du continent avec les Athosiens, mais son emploi du temps restait assez light, de ce fait il était au petit soin avec Jenny. Il entra avec un chariot pour l’échographie qu’il devait réaliser toutes les 6h pour voir si tout aller bien pour l’enfant, mais surtout pour la mère. Ce genre de chose pouvait entrainer bien des complications.

« Bien le bonjour ! Colonel.. » dit-il d’un signe de tête en voyant le papa ici présent.

« Vous vous êtes bien reposée Madame Sheppard, nous allons faire les examens de routine et voir si notre petit chéri va bien ! »

« Jenny… Appelez-moi Jenny… » dit-elle en roulant des yeux. Non pas qu’elle n’aimait pas qu’on l’appelle par son nom, mais ça faisait trop officiel et puis, mine de la jeune femme était légèrement stressée et cela se voyait sur son visage. Le médecin baissa le drap et remonta le t-shirt de la scientifique, il verifia le monitoring avant de le retirer.



« Je retire ça vous n’en n’avez plus besoin, tout va pour le mieux, mais vous devrez me revoir demain pour l’échographie de contrôle. Et si celle-ci est bonne, je vous laisse repartir chez vous d’ici ce soir. »


Ca c’était bien la seule bonne nouvelle de la journée. Jenny se reposerait beaucoup mieux à la  maison qu’ici, entouré d’infirmière et de patient qui ne faisaient que pailler. Une fois le gel mit, il posa la sonde sur sa peau, étalant le froid du gel sur la surface désirée. Ce n’était pas très agréable, mais il fallait ce qu’il fallait. Ses yeux se rivèrent sur l’écran où l’on pouvait voir cette petite masse qui ressemblait de plus en plus à un bébé.

« Bien, le bébé n’a pas bougé, il est toujours bien placé. Le cordon est bien mis et il n’y a pas de détresse fœtale » dit-il en appuyant un peu sur le bas ventre de Jenny ce qui la fit pousser un petit gémissement. En voyant la jeune femme grimacer, il s’excusa.

« Désolé. La tâche que vous voyez ici est toujours proéminente, mais a déjà entamé le processus de résorption. Je peux juste vous donner des anti-douleurs si vous le désirez. Pour le reste il faut laisser faire le temps. Je vous mets en arrêt quinze jours. »

Il rangea son matériel et essuya le gel.



« Veillez à ce qu’elle ne se fatigue pas trop » dit-il à l’attention de John. 


"Plus d'escalade sur les jetées cette fois ci"

Puis après un dernier signe de tête il quitta la chambre. 


**non mais quel idiot, il pouvait pas se taire !!
-l'essentiel c'est que tout aille bien pour le moment**

..................................................

TIME OF DYING
On the ground I lay, motionless in pain I can see my life flashing before my eyes. Did I fall asleep ? Is this all a dream. Wake me up I'm living a nightmare
Revenir en haut Aller en bas
John Sheppard
John Sheppard
Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Date d'inscription : 24/07/2007
Messages : 7289
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

Chambre de Jenny Sheppard - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chambre de Jenny Sheppard Chambre de Jenny Sheppard - Page 4 EmptyMar 17 Jan - 23:51


En regardant la jeune femme, John avait beaucoup de mal à imaginer ce qu'elle avait pu endurer alors de la sortie de la cité, qui avait pu l'amener à l'infirmerie par la suite. Le pilote ne manquerait surtout pas de remercier Duncan d'avoir veiller sur la jeune femme pendant leur escapade hivernale. Sa femme lui avait déjà parler de ce biologiste avec qui elle avait rapidement sympathiser. Mais le principal, c'est que désormais, elle aille bien et le bébé aussi. C'était le plus important. Jenny parvint à lui expliquer ce qui lui était arriver et elle avait raison, c'était bien un jargon barbare que seul les médecins connaissaient. Il fallait vraiment qu'il pense à fabriquer un traducteur pour jargon médicale ou juste penser à ceux qui n'ont pas fait dix années de médecine.

"Du repos forcé sur lequel je veillerais car je te connais, tu serais capable de t'en aller de l'infirmerie avant que le médecin te donne leur feu vert. Tu es comme moi, tu ne tiens pas en place du moment que tu es à l'infirmerie. Et il faut aussi que ce petit monstre se tienne tranquille aussi pour pas embêter sa maman, lança t-il tout en déposant délicatement sur le ventre de la jeune femme afin de ne pas lui faire mal.

« Si tu pouvais montrer à papa que tu vas bien, ça serait bien… Tout à l’heure il a bougé, mais la seule personne présente était Noah et là il n’a pas l’air de vouloir recommencer… désolé. »

"Oui je sais. J'ai croisé Noah en arrivant ici qui m'a bien nargué, comme quoi il l'avait senti bougé. Mais c'est pas grave, j'aurai encore tout le temps pour sentir notre enfant bouger et de le poupouner quand il sera né, termina le militaire tout en caressant légèrement le ventre de sa femme avant que son obstétricien ne pénètre dans la chambre et qui la salua par la même occasion. Il préféra laisser le champ libre au praticien, écoutant tout de même se qui se passait autour de lui. Le pilote ne comptait pas laisser la jeune femme cette fois. Même si Jenny lui avait assuré que tout allait bien, il préférait tout de même avoir l'avis d'un médecin qui connaissait le sujet. Dès que ce dernier commença à passer l'échographie, John ne quitta pas le moniteur des yeux. Cette petite masse qui apparaissait sur l'écran était en bonne voie. Bientôt, elle ressemblerait à quelque chose de plus humain mais surtout, il ressemblerait bientôt à un petit bébé, leur petit bébé, leur garçon. Mais lorsque la jeune femme grimaça sous la passage de la sonde, John fronça les sourcils. Jenny avait assez souffert, pas la peine d'en rajouter. S'excusant de ce désagrément, le médecin rangea tout son matériel. Son travail était terminé pour aujourd'hui et le fait qu'il confirme que tout allait pour le mieux, le rassura.

« Veillez à ce qu’elle ne se fatigue pas trop »

"J'y veillerais, ne vous inquiétez pas, conclut-il en affichant un large sourire qu'il perdit rapidement en entendant la dernière remarque du médecin en direction de la jeune femme.

"Plus d'escalade sur les jetées cette fois ci"

Spoiler:
 

QUOI ? Escalade ? Jetée ? Escalade sur les jetées ? Qu'est-ce que Jenny avait encore fait qu'elle ne lui avait pas avoué. D'un certain côté, ça ne l'étonnait pas une telle chose. Mais depuis quand les femmes enceintes faisaient de l'escalade ? John pouvait comprendre que la récente situation avait du la forcer à faire une telle chose mais quand même ! Il y avait surement un autre moyen. Mais d'un autre côté, c'était du passé. Mais cela n'empêchait le militaire d'avoir une explication. Il attendit patiemment que le médecin soit partit pour se tourner vers la jeune femme, affichant un large sourire forcée en sa direction tout en se rapprochant du lit.

"Juste une petite chose. Tu peux m'expliquer ? L'escalade sur les jetées... Tu n'aurais pas oublier de me dire quelque chose à tout hasard ? Demanda -il de façon totalement innocente.

Une réponse était fortement attendu par le militaire. Non, il ne disputerait pas la jeune femme comme une enfant, mais il préférait savoir ce qu'elle avait pu bien faire pendant qu'elle était à l'extérieur de la cité pendant cette tempête. Mais rapidement, un nouvel invité fut de la partie. Des bruits de pas se firent entendre derrière le militaire. Quand il se retourna, il vit un homme, les mains bandées, à l'air tout aussi congelé que les autres personnes présentes à l'infirmerie.


"Je suis désolé, je ne voulais pas vous déranger."

"Vous nous ne nous dérangez pas. Docteur Morgan, je présume. Je crois que c'est vous que je dois remercier pour avoir veiller sur Jenny."

**Et aussi de l'avoir emmener faire de l'escalade.
Ah non ! Ca tu n'en parles pas !!**

John savait rester courtois et toute façon, il n'avait rien à lui dire sur ce sujet. Il avait tout de même aider sa femme a gardé son enfant en appelant les secours rapidement.


"Si Jenny n'avait pas tout arrangé, nous ne serions peut-être pas tous là. C'est elle qui a tout fait, on va dire que je l'ai juste un peu assisté. En tout cas, je venais juste voir comment tu allais car je ne vais pas t’embêter longtemps," dit-il en regardant la jeune femme qui avait dû abandonner quelque temps auparavant. Lui aussi avait dû aller se faire soigner pour ne pas finir comme un glaçon et surtout, faire soigner ses engelures qui ne devaient certainement pas être belles à voir.

..................................................

Bad Liar
I'm a bad liar, bad liar. Now you know, now you know. That I'm a bad liar, bad liar. Now you know, you're free to go
Revenir en haut Aller en bas
http://sga-rpg.forumpro.fr
Jenny Sheppard
Jenny Sheppard
Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Date d'inscription : 03/09/2007
Messages : 6819
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

Chambre de Jenny Sheppard - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chambre de Jenny Sheppard Chambre de Jenny Sheppard - Page 4 EmptyMer 18 Jan - 17:41

« Hey ! Je n’ai pas besoin de chaperon. Ce n’est plus comme avant, mon expérience de maman me rend plus.. conservatrice dirons nous. »

Elle croisa les bras un instant, l’air faussement farouche.

« Et puis, entre nous, je ne voudrais pas dire, mais tu n’es pas très objective comme personne.. Le médecin a un regard plus neutre sur la question » fit-elle en lui tirant la langue comme une enfant.

Bien sûr elle savait que John ne lui voulait que son bien et que la cocooner était son rôle de chef de famille. Mais elle n’en demandait pas tant par moment. M’enfin pour le coup, elle était réellement fatiguée et elle n’opposerait aucune force. Chaque grossesse était différente et pour celle-ci, elle préférait se préserver, ce n’était pas comme avec Mégane. L’âge de raison sans doute, mais aussi le fait qu’elle avançait dans l’âge et que les risques de complications étaient plus élevés alors autant ne pas en rajouter. Toutefois si la situation le nécessiterait, elle n’hésiterait pas à voler dans les plumes de John s’il commencerait à s’occuper de son emploi du temps. La scientifique eut un sourire lorsque John caressa son ventre après lui avoir dit d’un air navré, que son fils avait décidé de bouger sans qu’il ne soit là.

Citation :
« Oui je sais. J’ai croisé Noah en arrivant ici qui m’a bien nargué, comme quoi il l’avait senti bougé. Mais ce n’est pas grave, j’ai encore tout le temps pour sentir notre enfant bouger et de le pouponner quand il sera né. »

Jenny passa ses bras sous tête pour s’étendre, profitant toujours des petites attentions du militaire.

« J’y compte bien je trouve que tu ne m’avais pas beaucoup aidé pour Mégane » dit-elle d’un petit sourire entendu. Bien sûr, elle ne souhaitait pas évoquer leur rupture qui avait engendré le fait qu’effectivement, elle avait testé le statut de mère célibataire – et ça n’était vraiment pas simple – mais plutôt le fait que John travaillait beaucoup. Puis le médecin arriva pour les examens complémentaires. Au vu de ce qu’il disait tout était bon ou presque, la canadienne pourrait sortir dès ce soir. Ça c’était tant mieux, elle pourrait beaucoup mieux dormir dans son lit, avec ses draps et son homme ! Mais lorsque l’obstétricien sortit, il eut le malheur de balancer ce qu’elle lui avait raconté durant son examen préliminaire. Quel con ! John allait prendre la balle au bond. Jenny le regarda sortir avant de déglutir silencieusement, tournant lentement la tête vers John. Ce dernier croisa son regard pour ne plus le lâcher, il eut ce large sourire peint sur son visage. Le genre de sourire qui dit « Oh toi ma grande, tu viens de te faire coincer en beauté ! ». Merde.. Quand il se rapprocha du lit, elle baissa le regard.

Citation :
« Juste une petite chose. Tu peux m’expliquer ? l’escalade sur les jetées… Tu n’aurais pas oublier de me dire quelque chose à tout hasard ? »
Jenny avait l’impression d’endosser le rôle de Mégane, mais contrairement à ce qu’elle aurait cru, il était plus à la recherche d’explication qu’autre chose.

« C’est pas...ce que… tu crois... »

**Tu vas pas tout lui déballer ! t’as plus 10 ans, ce qu’il ne sait pas ne peux pas lui faire de mal**

« Escalader n’est pas le terme technique que j’emploierais… C’est plutôt une descente alpinique que j’aurais énoncé »

Quand elle vit les bras de John se décroiser avec un air d’autant plus surpris, elle lui fit un petit sourire en haussant les épaules.

**putain t’es con toi ! t’es censé le rassurer
- mais c’est lui aussi, il n’emploie pas les bons termes
- tout ce que je vois c’est que tu aimes vraiment jouer avec ses nerfs
-nianiania, s’il en aurait eu marre de ce trait de ma personnalité, cela fait longtemps qu’il aurait mis les voiles et il ne m’aurait pas mis un bébé n°2 en moi
- on est d’accord**

Alors qu’elle allait tout reprendre à zéro pour lui expliquer, un homme qu’elle aurait reconnu entre 1000 entra dans sa chambre. Ce bon vieux Duncan. Instantanément Jenny eut un grand sourire en le voyant.

"Je suis désolé, je ne voulais pas vous déranger."

Citation :
"Vous nous ne nous dérangez pas. Docteur Morgan, je présume. Je crois que c'est vous que je dois remercier pour avoir veiller sur Jenny."

John venait de la devancer sur le fait qu’effectivement il ne dérangeait pas, après tout c’était son ange gardien pour le coup et ce statut amené bien des privilèges à ses yeux.

"Si Jenny n'avait pas tout arrangé, nous ne serions peut-être pas tous là. C'est elle qui a tout fait, on va dire que je l'ai juste un peu assisté. En tout cas, je venais juste voir comment tu allais car je ne vais pas t’embêter longtemps,"

Il la valorisait auprès de John. Il voulait la faire mousser ou quoi ? Bon ok… après tout elle n’était pas second en chef pour rien. Le fait d’être présente depuis le début de l’expédition et travaillait auprès de Mckay l’avait grandement aidé à avoir une connaissance globale de la cité. Hein ? Mais que.. Rodney avait-il possédé son esprit ? D’un autre côté avoir le petit regard fier, bien qu’imperceptible de John sur sa personne avait quelque chose de et bien.. valorisant… Au final la Canadienne secoua légèrement la tête de gauche à droite.

« Tu es bien trop modeste Duncan… Si tu ne m’aurais pas… motivée et encouragée, je n’y serais pas arrivé. Viens, rapproche-toi ! » ordonna-t-elle au scientifique d’un geste de la tête, qui s’exécuta, passant de l’autre côté du lit, en face de John. La scientifique regarda ses bandages aux mains et s’en saisit d’une pour regarder de plus près.

« Je vois que tu as été soigné… Je ne me suis même pas préoccupé de toi avec tout ça. Désolé et d’ailleurs… je te remercie.. pour tout.. (sourire chaleureux en lui serrant un peu plus la main). Tu pourras récupérer ton manteau, il doit être sec depuis tout à l’heure, une infirmière l’a mit dans la penderie là-bas. »

Duncan avait répondu au même sourire que la jeune femme, bien que légèrement gêné par son geste et surtout que ce soit devant son mari. Espérons qu’il ne soit pas de nature jalouse, car avec tous les événements récents, il se pouvait très bien qu’il soit à cran et qu’il s’en prenne une.

« De rien.. Ne t’inquiètes pas, je ne suis pas préssée maintenant que je suis au chaud » dit-il d’un clin d’oeil avant de presser son avant-bras.

« Comment tu te sens ? Le bébé va bien ? »

« Il va bien.. plus de peur que de mal. Un petit hématome qui se résorbe doucement. » lança la jeune femme en caressant son ventre de part en part pour se rassurer et voir qu’il était toujours là.

« Bon me voilà rassuré… Ne me refait plus jamais ça.. Je ne suis pas sage femme, mais bien biologiste. (regard tour à tour John et sa femme). Bon et bien, je ne vais pas m’imposer plus longtemps, tu vas bien c’est tout ce qui compte. Pour ma part je rêve d’un bain bien chaud… cela changera de la piscine glacée à laquelle nous avons eu le droit »

Jenny écarquilla les yeux avant de le foudroyer du regard et de pencher légèrement sa tête vers le militaire avec les lèvres pincées. Ce n’était pas possible, le destin voulait que John sache l’ensemble de ses péripéties ou quoi ? Duncan bloqua, comprenant le sous-entendu. Il passa un de ses mains dans ses cheveux avant de se reprendre et de faire face à John.

« Ne vous inquiétez pas, je l’ai porté, elle n’a presque pas touché l’eau qui s’était engouffré dans les lieux »

Il eut un sourire contrit et fit le tour pour serrer la main du militaire. Lorsqu’il la lui prit, il se rapprocha et serra son bras de son autre main, en guise d’amitié.

« Je vous souhaite une bonne soirée Monsieur. Jenny… prends soin de toi, au plaisir de te revoir bientôt… Je crains que si tu n’es pas là pour tempérer Rodney, beaucoup vont en faire une dépression. »

..................................................

TIME OF DYING
On the ground I lay, motionless in pain I can see my life flashing before my eyes. Did I fall asleep ? Is this all a dream. Wake me up I'm living a nightmare
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



Chambre de Jenny Sheppard - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chambre de Jenny Sheppard Chambre de Jenny Sheppard - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
Chambre de Jenny Sheppard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Sujets similaires
-
» Chambre des députés / Fin de Mandat / « Qu’ils partent », soutiennent la société
» A PLATEFORME ALTERNATIVE SEMBLE EMPÊCHER L'INITE DE CONTROLER LA CHAMBRE BASSE
» Fouille la chambre de Mirta
» Règle #1 - Ne jamais trahir son partenaire [JENNY]
» Chambre de Nico

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stargate Atlantis - Le Jeu :: ATLANTIS, GALAXIE DE PEGASE :: Secteur Médical :: Chambres des patients-
Sauter vers: