Entrez et prenez place dans la cité mythique d'Atlantis. Venez interpréter un personnage de la série ou un personnage de votre création
AccueilAccueil  WelcomeWelcome  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

♣ Bienvenue sur Stargate Atlantis - Le Jeu, Invité ♣
♣ De nombreux PV et Prédéfinis sont disponibles. N'hésitez pas à les prendre ♣
Ronon Dex, Olivia Anderson, Aldwin Skaros, etc...
♣ Rejoignez nous sur les réseaux sociaux ♣

Partagez|

Why always me ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
avatar
Jenny Sheppard
Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Date d'inscription : 03/09/2007
Messages : 6769
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Why always me ? Dim 11 Jan - 13:07

(hj : tu vois ton émoticone "pendre" mdr ça represente bien je trouves mdr)

Jenny continua de regarder la scéne alors qu'intérieurement elle sentait un ouragan de force 7 prendre naissance en elle. Jenny se demandait pourquoi elle restait ici à se faire souffrir... C'était comme si elle attendait que quelque chose se passe, quelque chose qui la briserait interieurement, la fissurerait, laissant une cicatrice profonde, indélibile, qui aurait beaucoup de mal à se résorber. Une blessure psychologique qu'elle pourrait ajouté à son tableau de chasse bien que celle là, elle aurait préféré ne jamais l'avoir où la ressentir. Et lorsqu'elle vit cette femme s'allonger près de lui au bord de ce lit et que quelques instants plus tard, John scélait ses lèvres sur les siennes... ce fut...Et bien l'apocalyspe. Une rage démesuré s'empara d'elle, alors que dans le même temps un sentiment de désaroi et de tristesse se faisait ressentir. Ses yeux s'humidifiérent d'eux même, sans vraiment qu'elle s'en rendre compte. Ce n'est que lorsqu'elle reprit sa respiration qu'elle constata qu'elle avait une boule à la gorge, vu à quel point l'air avait du mal à passer. Comment pouvait-il faire ça ? COMMENT ? Il était en train de détruire tout ce qu'il était en train de construire et tout ce qu'il avait déjà battit. Détournant le regard elle se plaqua contre le mur qq instants pour essayer de ne pas exploser. Jenny essaya tant bien que mal de se canalysé sinn elle allait faire un meurtre. Ce sentiment d'être trahit du plus profond de son âme, ça faisait mal, vraiment mal, surtout que lorsque la personne qui le faisait était la personne que vous aimez le plus. Comment pouvait-il prétendre l'aimer ?... Alors que toutes ses questions sans réponses pour le moment la perturbait, un fin sanglot se fit entendre dans le couloir silencieux. Celui là, elle n'avait pas sut le réprimé et sans regarder si cela avait perturbait ou non les "tourteraux" du moment, elle quitta d'un pas rapide les soins intensifs pour se diriger vers la loge des infirmiéres. Le long du trajet, elle avait eut le temps de se reprendre ou presque bien que sur son visage on pouvait lire toute la douleur qu'elle persevait, mais elle ne craquerait pas ici.

"Oui Bonjour, je sais que vous êtes beaucoup occupé et je m'excuse de ma presence"

Toutes les infirmières étaient en train de prendre un café et mangeait quelques petits gateaux qui va avec.

"Cependant c'est juste pour être sûr... les heures de visites sont bien terminés ?"

Une des infirmiéres se leva et s'avanca vers elle.

"Oui"

"Oh ! C'est très étrange alors, mais j'ai vu une personne dans la chambre des soins intensifs du Colonel Sheppard... Je ne pense pas qu'elle est le droit d'y être ? pas vous ?... oh et aussi d'après ce que j'ai entendu (fin sourire) ce n'est pas la première fois. Quel surveillance, je devrais vous applaudir !"

En disant cela on pouvait entendre un certain agacement.

"Vous, je vais vous demandez un service"

L'entraine à part.

"Jusqu'à la fin de son rétablissement c'est à dire dans 2 semaines, 3 à tout cassé, je parles bien sûr sans la réeducation. Je vous tiens personnelement de sa surveillance, vous savez qui je suis ? alors il n'y a pas de probléme. Je n'ai pas envie que des filles s'amuse à venir les soirs alors qu'il devrait se reposer"

"Oui je comprends, je... c'est juste que c'est dernier jours on a dut travail.. mais j'y veillerais et si ce n'est pas moi ça sera quelqu'un d'autre."


"Bien on est sur la même longueur d'onde... J'oubliais vous vérifirez son bandage.."

"Bien mais... permettez moi une question vous que faites vous ici ?"

"Moi ? Je venais juste rechercher quelques choses que j'avais oublié et je suis tombé sur.."

Elle inspira pour se calmer.

"Enfin, ce n'est pas rgave j'ai eu ce que je voulais, maintenant faites votre Job !"

Sur ce la scientifique recula pour sortir de la loge et de l'infirmerie par la meme ocasion.

..................................................


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Why always me ? Dim 11 Jan - 15:39

"Tu es ici chez toi. Personne ne te mettras à la porte même si je ne suis plus là."

Larrin en doutait fortement. Elle sentait qu'elle ne ferait pas long feu ici sans John. Il était son protecteur pour ainsi dire. Mais elle ne dit rien, ses doutes étaient les siens, pas ce de John. Elle n'avait pas vraiment le droit de l'accabler de soucis et d'ailleurs les lèvres expertes de John eurent rapidement anéanti ces doutes qui la rongeaient. Sa vie atlante tenait à un fil, et elle ne savait pas que déjà ce mince fil était en train de rompre avec les actions de Jenny. La jeune femme répondit au baiser de John, le prolongeant en y mettant quelques variantes. Elle adorait butinait ses lèvres, le taquiner, le chercher. Une main se posa sur sa joue, la caressant doucement. Comme à chaque fois qu'ils s'enbrassaient, ils poussèrent jusqu'à leur besoin de respirer. Pour profiter au maximum, sachant que les occasions étaient rares. La traveleuse sourit après leur échange.

" Sleep well my sweet bad boy" murmura-t-elle en lui baisant le front.

Elle resta toute la nuit à ses côtés, discutant un peu avec lui tant qu'il était réveillé, l'observant quand il fut enfin endormi. D'un geste tendre, elle lui caressait du bout d'un doigt le bras, juste un frolement qui ne le réveillait pas, mais lui donner l'assurance qu'elle était toujours là. Larrin ne savait pas qu'elle ne pourrait plus le soutenir dans sa guérison. Et d'ailleurs l'idée lui était insupportable. john avait besoin de quelqu'un qui le giflait, le motivait, et restait de marbre quand il voulait abandonner, il avait besoin de parler sans pour autant se mettre à nu, et sans vouloir se vanter, Larrin pensait qu'elle était cette personne.

Au petit matin, elle se redressa. C'était le temps pour elle de le quitter. Elle s'étira. Elle alla dans la salle de bain pour remplir sa chope d'eau qu'elle posa sur la tablette, vérifia qu'elle n'avait rien oublié, et finalement revint vers le militaire. Elle réarrangea la couverture sur lui et sourit devant son air enfantin endormi. Elle se rapprocha et l'embrassa avant de sortir sur la pointe des pieds. Elle disparut de l'infirmeire, comme à son habitude, sans être vu.


=> ailleurs
Revenir en haut Aller en bas
avatar
S.T.A.R.G.A.T.E
¤ Who are you ¤
¤ Who are you ¤

Date d'inscription : 03/12/2007
Messages : 270

MessageSujet: Re: Why always me ? Dim 11 Jan - 16:40

L'infirmière n'avait pas vraiment eut le loisir d'aller voir ce qu'il se tramait vu qu'elle avait été appeler pour une urgence qui lui avait prit une bonne partie de la nuit : retour de mission difficile. (faut bien inventer). Et par la suite elle en avait oublier d'aller voir Sheppard, ce n'est que le landemain matin qu'elle se souvint de ce qui avait été dit à son sujet et était partit le voir. En entrant, l'infirmière ne vit personne. Elle se dirigea vers la table de chevet et prépara son équipement pour désinfecter la plaie et refaire un bandage neuf.

Puis elle fit le tour et s'assit, avant de défaire le bandage... C'est là qu'elle vit le militaire emerger un peu.


"Bonjour Colonel.. J'espères que vous avez bien dormit... Dans tout les cas je vous le souhaites car dorénavant... nous allons vous rendre visite deux fois par nuit lorsque vous serez dans les bras de morphée. Keller veut que nous prenions des résultats toutes les 4h00 pour qu'elle puisse évaluer une certaine constance.. enfin elle vous l'expliquera mieux que moi... Et ne vous inquiètez pas nous ne vous reveillerons pas.. Désolé" ajouta-t-elle alors qu'elle desinfectait la plaie avec un produit qui piquait. Une fois bien desinfecté, elle refit un bandage correctement et proprement. Puis elle s'occupa de son abdomen et refit les même gestes, la cicatrisation était belle et se resorbait beaucoup plus vite que celle au poignet. L'infirmière appuya à quelques endroits stratégique et regarda les réactions du militaire avant de les noter sur un calpin.

"Voilà, je ne vous embêtes plus... bonne journée. Oh ! J'oubliais, Jenny ne pourras pas venir aujourd'hui, elle ma prévenut par radio.. D'après ce que j'ai comprit, des scientifiques ont trouvé un artefact et que cette découverte allez être importante et que... par conséquent elle ne pourrait pas venir.."

Elle lui fit un micro sourire avant de quitter la pièce.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
John Sheppard
Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Date d'inscription : 24/07/2007
Messages : 7157
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

MessageSujet: Re: Why always me ? Dim 11 Jan - 18:17

John n'avait pas entendu Larrin se lever et partir. Il dormait trop bien pour cela. Ce n'est qu'une petite heure plus tard, qu'il commença à émerger de son sommeil profond. Quand il ouvrit les yeux, il s'attendait à voir Larrin à côté de lui, mais malheureusement, c'était une infirmière qui lui refaisait ses bandages. La Traveler avait du quitter les lieux avant que la cité de s'éveille.

"Bonjour Colonel.. J'espères que vous avez bien dormit [...] Et ne vous inquiètez pas nous ne vous reveillerons pas.. Désolé"

Toutes les 4 heures !!! Son reste de séjour à l'infirmerie n'allait pas être de tout repos si on venait le déranger toutes les heures. Mais ce qui le dérangeait le plus, c'est que Larrin n'allait plus pouvoir passer la nuit avec lui comme les précédentes. Pourquoi lui imposer ce genre de visite alors que pendant les deux premières semaines, il ne venait le voir rarement où alors juste pour changer ses bandages. Il ne chercha pas plus loin pour le moment. La Traveleur pourrait toujours venir le voir pendant les heures de visite. Mais John sortit rapidement de ses pensées quand l'infirmière appuya légèrement autour de sa blessure à l'abdomen, ce qui le fit grimacer légèrement. C'est que ça fait mal, même si sa blessure était refermée depuis un petit moment. Une fois sa mini torture finit, l'infirmière lui annonça une nouvelle pas très réjouissante pour John.

"...Jenny ne pourras pas venir aujourd'hui, elle ma prévenut par radio..."

John fut quelque êu déçut par cette nouvelle. Lui qui pensait qu'il allait pouvoir passer une journée tranquille avec elle. Dommage. Ca sera peut-être pour une prochaine. Mais des prochaines fois, il n'y en eut jamais à vrai dire.

Durant les deux semaines suivantes, les visites de la scientifique se faisaient très rares. En tout, elle avait du venir que 3 ou 4 fois pendant les deux semaines qui lui restait. Elle avait toujours prétexté un surplus de travail et n'avait pas souvent le temps de passé. Mais quand elle passait enfin le voir, elle ne restait pas plus d'une petite demi heure avant de retourner travailler. Les journées semblaient très longues sans voir personne à part les infirmières le surveillant. Heureusement que Larrin venait le voir assez souvent pendant la journée, sans quoi, il se serait vraiment ennuyer comme un rat mort. Mais, elle faisait même plus que ça. Même en prenant un grand risque, elle se faufilait comme elle le pouvait le soir, dans la chambre du militaire. Mais lorsque, l’infirmière revenait, il était obligé d’envoyer Larrin se cacher dans la salle de bain pour ne pas se faire remarquer. A chaque fois, elle partait avant le matin, profitant de l’obscurité qui régnait encore sur la cité. Cela dura encore deux semaines. Deux longues pénibles semaines à attendre sa libération.


Mais, un beau matin, la libération arriva. Keller entra dans sa chambre afin de l’ausculter une dernière fois. Sa cicatrice à l’abdomen s’était parfaitement résorber et son poignet aussi. Maintenant, il pouvait tout de même le bouger légèrement et surtout, il avait retrouvé une certaine mobilité dans ses doigts. Mais il n’était pas encore au bout de ses peines de ce côté là. Mais, elle lui donna tout de même le feu vert de quitter l’infirmerie avec ordre de ne pas faire d’effort et surtout, de ne pas reprendre le travail avant au moins une bonne semaine si ce n’est plus. Le militaire ne se fit pas prier pour aller s’habiller et quitter cette maudite chambre qu’il avait tant vue depuis un mois, espérant, ne pas y revenir de si tôt. Maintenant, il avait besoin de prendre l’air.

à Somewhere

..................................................

dangerous night
We burned and we bled, we try to forget. But the memories left are still haunting. The walls that we built from bottles and pills. We swallow until we're not talking -byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
http://sga-rpg.forumpro.fr

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Why always me ?

Revenir en haut Aller en bas
Why always me ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stargate Atlantis - Le Jeu :: ATLANTIS, GALAXIE DE PEGASE :: Secteur Médical :: Soins intensifs-
Sauter vers: