AccueilAccueil  WelcomeWelcome  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
♣ Bienvenue sur Stargate Atlantis - Le Jeu, Invité ♣
♣ De nombreux PV et Prédéfinis sont disponibles. N'hésitez pas à les prendre ♣
Ronon Dex, Olivia Anderson, Aldwin Skaros, etc...
♣ Rejoignez nous sur les réseaux sociaux ♣
♣ Membre du mois ♣
[Mini Fan-Fic] ou Fan Fics abréger Membre10

Partagez

[Mini Fan-Fic] ou Fan Fics abréger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité


[Mini Fan-Fic] ou Fan Fics abréger Empty
MessageSujet: [Mini Fan-Fic] ou Fan Fics abréger [Mini Fan-Fic] ou Fan Fics abréger EmptyLun 1 Oct - 14:45

J'ai fait ces 2 mini-fics il y a bien 1 ans, je m'excuse donc des incohérence, on en a apris beaucoup deouis [Mini Fan-Fic] ou Fan Fics abréger Vala-newanime014

Je suis en trin d'écrire la suite du 2ème, donc si vous aimés je le metterais


MEURTRE


Sheppard s’était pris d’une passion soudaine pour une femme de l’expédition. Laura DuVal, une Française, militaire, du grade de capitaine, ayant été engagée pour le fait de posséder le gêne ATA.
Il avait trouvé une excuse bidon, qui était miraculeusement passée, pour donner des leçons de pilotage privées, et avait séduit sans peine la Française.
Ils avaient fait l’amour quand, penché sur elle et riant d’un tel moment de plaisir interdit, il prit un couteau et la poignarda.

***GENERIQUE***

Sheppard se réveilla en sursaut et en sueur, la respiration haletante, comme s'il venait de faire la course avec Ronon dans les couloirs inexplorés de la cité. Le choc de son cauchemar le troublait, l’interrogeait sur sa santé.
Il allait porter ses mains sur son visage quand il découvrit avec stupeur et effroi, qu’elles étaient recouvertes de sang.
Il les regarda un instant, pris de panique, puis se leva. Enfila un pantalon en essayant de ne pas y étaler le sang et sortit de ses quartiers pour se rendre à l’infirmerie.

Beckett y était, sur le point d’aller se coucher, les 3h du matin passés de quelques minutes.

_Carson !! j’ai….
_Vous avez quoi ? Ca ne peut pas attendre quelques heures, je suis mort de……. Oh mon dieu !!!

Quand il vit les mains de Sheppard tachées de sang, le sien se glaça.

_Je,…, je crois que j’ai tué, je crois que je l’ai tué
_Tué qui John ?!
_Laura,…, Laura DuVal.
_Celle a qui vous donniez des leçons de pilotage pour la rassurer de la peur qu’elle a de piloter un Jumper ?
_J’ai,…, j’ai rêvé,…, j’ai eu l’impression de rêver. Mais je me suis réveillé avec les mains pleines de sang !

Beckett regarda si ce n’était pas tout simplement lui qui avait perdu beaucoup de sang. Une blessure ou une irritation ORL. Mais Sheppard n’avait rien. Il décida donc d’aller réveiller Weir. Quelques minutes plus tard, cette dernière était à l’infirmerie avec les deux hommes qui lui expliquèrent la situation. Elle-même alla réveiller McKay, endormi depuis quelques minutes, pour tenter de trouver la victime présumée à l’aide des détecteurs de la cité.

_Soit il a vraiment rêvé, soit elle est morte…, ou alors on ne détecte pas les personnes qui sont en train de mourir.
_Ca fait beaucoup d’incertitudes !
_Le sang était encore frais, quand il est arrivé a l’infirmerie, et il dit être venu directement des ses quartiers.
_Et les quartiers de DuVal ? On a vérifié ?
_Aucun cadavre, rien du tout.
_La perfection meurtrière serait qu’il l’ait jeté à la mer depuis un balcon.

Un frisson parcouru toutes les personnes présente.

_Non,…, je ne peux pas y croire. Il n’en aurait pas eu que sur les mains. Il en aurait eu bien plus sur tout le corps.
_C’est donc a un endroits très proche des ces quartiers.

McKay claqua plusieurs fois des doigts.

_Si près qu’on ne s’en doute même pas. Le téléporteur !. Il y en a un tout près des quartiers de DuVal,…, il la tue la met dans le téléporteur la cache et revient dans ces quartiers pour…., s’endormir,…, Mon dieu comme il aurait pu dormir !
_Pour la même raison qu’il l’aurait tuée.

McKay lança une recherche près des téléporteurs et trouva une forme de vie qui n’avait pas lieu d’être.
DuVal fut retrouvée vivante. La dernière chose qu’elle vit avant de perdre connaissance fut Beckett et Weir se précipiter vers elle.




Elle se réveilla le lendemain, quand elle vit Sheppard, rester à son chevet mais un peu a l’écart, elle s’affola ce qui déclencha les appareils branchés sur son rythme cardiaque.

_Tout va bien !! Calmez-vous capitaine !!

Sheppard comprit sa réaction et ne lui en voulait pas même si cela l’attristait.

_Je ne sais pas ce que ma pris. Je…, je suis vraiment désolée !

Il quitta la pièce et alla se martyriser le cerveau auprès de McKay, suivit par les 2 gardes qui lui était attachés.

_C’est l’appareille que l’équipe de Lorn à ramener ?
_Oui, mais je sèche complètement. J’ai bien réussi à l’allumer hier,…, enfin dans la nuit. Mais rien d’autre.

McKay alluma l’appareil pour faire une démonstration à Weir et à Shéppard.

_Ca ne fait qu’un léger ronronnement.
_Oui, pas désagréable en fait. On ne dirait pas que c’est d’origine Wraith.

Sans aucune raison Sheppard s’attaqua au deux soldats, pris l’une de leurs armes et tira sur Weir. Mais les gardes réagirent suffisamment vite pour dévier le tir et Ronon, attiré par le coup de feu, le plaqua au sol.

_C’est quoi le problème ici ?!

McKay se dépêcha d’éteindre la machine.

_Il a,…, il a voulu tuer Elizabeth sans raison !!,…, quand j’ai allumé ce truc.
_Personne d’autre n’a eu des envies de tuer ?!
_Euh,…, non.
_J’ai allumé la machine avent d’aller me coucher hier !,…, quand il a essayé de tuer DuVal !
_Pourquoi seulement lui ?


Sheppard fut cette fois ci mis en prison, où il clamait son innocence dans le fait de volonté. Il eut droit à tant d’heures de discussions avec la psy de la base, qu’il finit par ne plus rien dire du tout.

_Qu’est-ce qu’il se passe dans votre tête quand cette machine est allumée ?
_C’est vous le psy !,…, non ?

La psy passa un enregistrement du ronronnement et au bout de quelques minutes de regard vide, il frappa les barrières de la prison comme si il voulait l’agresser.

_Ok, c’est donc dans le ronronnement, et pas dans la machine elle-même. Qui n’a d’ailleurs rien d’autre de particulier,…, c’est comme si les Wraiths nous avait laissé un simple son auquel Sheppard réagit par des pulsions violentes.
_Il aurait été hypnotisé pour agresser toute personne en face de lui au signal qu’envoit cette machine ?!
_Laissez la machine à une autre équipe que celle de l’hypnotiser est plus….. vicieux. Lors de notre dernière mission on a été en prison Wraith dans des cellules différentes. J’aurais du m’étonner de voir d’abord Sheppard libre au lieu de Ronon. En tout cas ça a marché, et on a quelqu’un qui à été à deux doigts d’y rester.

Connaissant le signal déclencheur la psy réussir à dé-hypnotiser Sheppard. Cependant, il lui fut introduit un ordre contraire à 2 petites notes de sifflement au cas il recommencerait.

Beckett raconta toute l’histoire à DuVal qui se calma quand elle revit Sheppard. Mais il alla vers lui, Weir et McKay avec de la tristesse sur le visage.

_Il ne lui risque que très peu de temps,…, le coup a touché les poumons qui ont à la longue endommagé le cœur,…, Vous devez lui parler John. Aussi bien pour vous que pour elle.

Au chevet de DuVal, Sheppard fondit en larme et en excuses. Le fait qu’elle lui pardonne ne l’apaisa qu’a moitié.
Il ne regarderait plus jamais les Wraiths comme des chasseurs de gibier humain. Mais comme de véritables monstres.



**************

L'OUBLIEE



Weir se réveilla en sursaut sur un sol froid et lisse. La dernière chose dont elle se souvenait était qu’elle s’apprêtait à traverser la porte des étoiles pour rentrer sur Atlantis après des pourparlers avec un peuple sur la planète de ses derniers.
Elle regarda tout autour d’elle mais ne vit rien d’autre d’une pièce vide, apparemment, d’Atlantis. Mais elle ignorait totalement ce qu’elle faisait là, allongée sur le sol.
Elle se releva et sortit de la pièce, parcourrant les couloirs et les autres pièces totalement vides et s’arrêta, stupéfaite, devant une fenêtre. A l’extérieur tout était de glace. Une immensité blanche qui ne lui donnait plus aucun doute. Elle n’était pas sur Atlantis !

C’est alors qu’elle se retourna pour continuer son chemin qu’elle sursauta dans un hoquet, découvrant une arme pointée sur elle à 2 cm entre ses 2 yeux.
En face d’elle, une femme au vêtement déchiré et sale, à la chevelure ébouriffé au visage morne et plein de haine ;

_Bienvenue sur Babel, Docteur Weir !,…, On va passer un peu de temps rien que toutes les deux.

***GENERIQUE***

_Qui êtes vous ?

La femme sourit en coin et abaissa son arme.

_Buffy, tueuse de Wraiths.
_Sincèrement ?!
_Nous ne sommes que toutes les deux ici,…, vous n’avez pas besoin de connaître mon nom.
_J’aimerais savoir a qui j’ai affaire.
_Mais vous le savez !

Un silence passa entre les deux femmes.

_J’ai le contrôle de Babel. Vous êtes à un extrême, Arrivez jusqu’au fauteuil de contrôle et vous rentrerez sur Atlantis.
_Quoi ?!, pourquoi faites-vous ça !
_Pour que vous sachiez ce que c’est d’être abandonnée, même si ce n’est pas vraiment les mêmes conditions.

La femme s’éloigna.

_Ah oui au fait !, il y a un Wraith qui se balade dans le coin !

Weir resta un instant figée, et quand elle voulut rattraper la femme, cette dernière avait disparu.



Sur Atlantis tout le monde commençait à s’agiter avec l’absence de Weir, son retard commençait à inquiéter tout le monde. Le peuple avec qui elle devait discuter fut contacté, mais ils ne l’avaient pas vue depuis plusieurs heures.

_On veut bien aller la chercher ! mais où ?!


La femme avait laissé 2 armes a Weir qui s’avança dans les couloirs en sursautant à chaque carrefour. Mais ce qu’elle trouva dans les salles au bout de plusieurs heures de marche, lui fit presque oublier le Wraith. Il y avait des carcasses de Jumper, des dizaines de laboratoire plus différent les uns que les autres et des étalages entiers de sondes.
Après plusieurs heures, elle trouva de la nourriture, de l’eau et sa radio qu’elle s’empressa d’allumer.

_Pourquoi faites vous ça ?!!, qu’est-ce que je vous ai fait ?!!
_Vous trouverez une chambre au fond du couloir. Le matelas est rustique mais
je ne voudrais pas vous couper brutalement votre petit confort. Rassurez vous, la porte sera fermée a clef.
_Dites moi au moins qui vous êtes !!

La femme mit plusieurs minutes à répondre.

_Dans la pièce voisine il y a un terminal de données…, j’ai perdu ma veste, elle doit être là bas.

La radio se coupa. Weir but l’eau et mangea tout en se rendant dans la pièce dite. Elle trouve effectivement une veste jetée en vrac sur une console.
Elle la prit et se figea en découvrant l’écusson d’Atlantis. Weir avait de plus en plus l’impression de connaître cette femme.
Elle passa une nuit très courte, à l’idée qu’un Wraith se baladait dans les couloirs n’était pas pour la rassurer, même si elle constata par elle-même que la porte de la chambre de fortune était bien fermée.
Cela prouvait que cette femme ne voulait pas sa mort, mais seulement la faire souffrir.

Après plusieurs heures de repos , Weir ralluma sa radio.

_Si je vous ai fait du mal j’en suis désolée. J’aimerais juste s’avoir en quoi.

La femme mit plusieurs minutes à répondre.

_Quand vous avez dit dans votre beau discours, que la mission Atlantis était sans retour c’était un choix douloureux de partir ou non. Quand le contact avec la Terre a pu être rétabli grâce au Dedalus ça a été un soulagement et une joie. Mais de devoir a nouveau dire adieu a l’idée de revoir la Terre, et de surcroît, Atlantis, est des plus cruels…, Que croyez vous que j’ai ressenti quand j’ai vu mon équipe de jeunes troufions de base fuir vers Atlantis avec le seul moyen que j’avais de rentrer ?!!

Weir sentait les larmes dans la voix de la femme et la mémoire lui revint.
Elle avait lu et relu ce dossier des dizaines de fois, l’un des choix les plus durs qu’elle ait eu à prendre.

_Oh mon dieu !!,…, Harsher !
_Bien en vie,…, Docteur Weir !,…, Oubliée de tous sur une planète Wraith

Weir s’en voulait. En grand partie de ne pas l’avoir reconnue.

_Comment avez-vous survécu.
_Grâce à l’enzyme,…, Quand je vous ai dit que j’étais « Buffy, chasseuse de Wraith », ce n’était pas qu’une simple blague,…, Etre plus forte que la normale m’a permis de travailler pour manger là ou je trouvais refuge.
_Et cette…, Babel ?
_J’ai trouver ces coordonnées en traduisant un texte des Anciens sur une planète ou j’ai séjourné,…, Le gêne ATA, m’a été d’un très grand service !
_Laisser moi contacter Atlantis,…, On rentrera ensemble,…, vous n’aurez plus à jouer les chasseurs de prime pour de la nourriture,…, vous pourrez même retourner sur Terre.

Harsher ne répondit pas, mais les portes de la chambre s’ouvrirent.



En même temps sur Atlantis ;

_La chercher où ?, le DHD nous donne des centaines de combinaisons différentes !
_Elle est bien quelque part.

La porte des étoiles s’ouvrit et l’ordinateur de Weir traversa, avant que le vortex ne disparaisse. McKay se précipita dessus de découvrit un message qui leur était adressé.


« Patience, elle vous reviendra. »

_On a les coordonnées !!

Une équipe fut prête à partir, mais au dernier moment la porte refusa de s’ouvrir.

_Il demande un mot de passe.
_Vous déconnez !
_Attendez,…, les ordinateurs de la cité identifient la planète,…, elle,…, elle s’appelle « Babel »
_Comme la tour légendaire sur Terre ?!
_Atlantis en est de même.
_Mais où veulent ils qu’on trouve le mot de passe ?!,…, ils ne pouvaient pas marcher au gêne ATA comme pour le reste ?!

Il y eux plusieurs minutes de réflexion puis McKay posa sa main sur le bouton d’activation, mais rien ne se passa.

_C’est pas ça…..

Shéppard en fit de même, les écrans affichèrent ; « accès autorisé. »

_C’est très vexant !

Le vortex s’ouvrit et ils traversèrent pour se retrouver sur un planète recouverte de glace à perte de vue avec au beau milieu, devant eux, une tour ressemblant a celle central d’Atlantis.




Weir croisa le Wraith à plusieurs reprises, mais ce dernier ne lui opposa pas de grande résistance. Tout particulièrement parce que la tour semblait la protéger. Ou plutôt Harsher faisait en sorte que Weir n’ait que de simple frayeur.
Une fois arrivée dans la salle où se trouvait le fauteuil de contrôle Weir baissa son arme et regarda Harsher assise sur les marches qui menait au fauteuil en train de manger.

_C’est le lieutenant Ford qui ma donné cette nourriture,…, bien plus sain que d’utiliser des seringues plusieurs fois
_Il y en avait dans ma nourriture ?
_Non,…, je n’avais aucune raison de vous en faire prendre,…, de plus 1 drogué en ces lieux ça suffit largement !.
_Venez avec moi sur Atlantis.
_Je n’y ai plus ma place.
_Bien sûr que si,…, les connaissances que vous avez accumulés nous seront très utile.
_Et vous allez faire quoi ? ou plutôt que va faire Beckett ?!, si je n’ai pas mes doses je meurs, et vous ne me laisserez pas en prendre.
_Vous pouvez être sevrée.
_Pas après tout ce temps.
_On trouvera un moyen.
_Je vous raccompagne jusqu'à la porte…, ils doivent se faire du mouron pour vous.


Arrivées a l’embranchement d’un couloir Weir sursauta en voyant Harsher engager un combat à mains nues devant elle. Mais très vite la situation se stabilisa et elle put voir Sheppard pointer une arme sur Harsher qui en faisait de même.

_Ca va Elizabeth ?
_Oui oui très bien!

Sheppard fronça les sourcils en regardant la femme.

_Harsher ?!!…, C’est bien vous ?!!
_Y’en a au moins un qui me reconnait.
_Mais qu’est-ce que vous faites ici ?!, on vous croyait…..
_….. je sais.

Elle se releva et rangea son arme.

_J’vous la rend.

Elle commença à partir mais Weir la rattrapa

_Revenez avec nous sur Atlantis !
_Je ne peux pas,…, J’ai votre GDO,…, rentrez et changez la condition écrite sur mon dossier.

Harsher disparut dans les couloirs et l’équipe rentra sur Atlantis.
Revenir en haut Aller en bas
[Mini Fan-Fic] ou Fan Fics abréger
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» 40k Mini-Tournoi 2 VS 2 :: Samedi 5 février au Grimoire
» Règles du Mini-tournoi
» [Mini-Scénario] Anniversaire de Swann
» [MINI-EVENT] One, two, three, four... Let's go music !
» A la mini-librairie de Negasea

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stargate Atlantis - Le Jeu :: BASE DE DONNÉES :: 2007-
Sauter vers: