AccueilAccueil  WelcomeWelcome  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Stargate Atlantis - Le Jeu, Invité

Rejoignez nous sur les réseaux sociaux
Loin de tout, loin du monde - Australie [Taylor] Fb_50x10 Loin de tout, loin du monde - Australie [Taylor] Tumblr10
Loin de tout, loin du monde - Australie [Taylor] Membre18

Partagez

Loin de tout, loin du monde - Australie [Taylor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Azkadelia A. Tyandas
Azkadelia A. Tyandas
Co-Admin
[ x ] Angel Or Devil ?

Co-Admin  [ x ] Angel Or Devil ?

Date d'inscription : 27/10/2013
Messages : 383
Localisation : Revenue sur la cité et a repris son service

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

Loin de tout, loin du monde - Australie [Taylor] Empty
MessageSujet: Loin de tout, loin du monde - Australie [Taylor] Loin de tout, loin du monde - Australie [Taylor] EmptyLun 6 Avr - 22:23

Spoiler:
 

Des vacances
Enfin, il était temps. Tu les attendais avec impatience
Ça y est, tu étais enfin en vacances. Loin de la cité, loin des ennuis. Plus de six ans que je n’avais pas eu de vacances… j’étais tellement occupée à m’enfermer dans mon métier que j’en ai oublié de vivre. Mais le Docteur Weir a accepté de me les accorder malgré la situation tendue au sein de la cité. Et pour combler le tout, tu es partie avec l’homme que tu aimes, que tu as appris à aimer au-delà des préjugés et de vos métiers respectifs. Oui, tu sais qu’il a été ton thérapeute avant d’être ton compagnon. Tu étais contente d’être revenue sur Terre mais si plus rien ne t’attendait ici. Tes amis sont tous à la cité maintenant et tu apprécies de travailler là-bas. L’U.S Air Force t’avait donné une seconde chance malgré cette interdiction de montrer en grade. Mais depuis presque huit ans, tu ne t’étais jamais plainte, même a mon compagnon par rapport à cette décision. Tu as fait des bêtises et tu assumes tes actes. L’eau a pourtant coulé sous les ponts mais tu ne peux pas contredire cette décision de la Cour Martiale. Tu regrettes cette erreur tous les jours. Aujourd’hui encore. Pourtant, tu te tiens à peu prés tranquille et tu obéis aux ordres de ton supérieurs, de tes supérieurs. Depuis toutes ses années, tu as appris à leur faire confiance et ils ont appris à te faire confiance. Et je sais qu’ils seront gérer en mon absence. Après un séjour par la station intermédiaire, nous étions arrivés sur Terre après le délai réglementaire. Les vacances sont enfin là. Comme prévu, tu prends l’avion avec ta moitié en direction de son pays natal afin de passer du temps avec sa famille sauf son frère qui travaille aussi sur la cité. Tu avais attendu ses congés avec grande impatience et maintenant que tu es sur terre, tu peux souffler. « — Nous sommes enfin en vacances… ». Tu souffles ça à ton compagnon alors que tu es dans l’avion à ses côtés. C’est sûr que tu n’es pas encore arrivée à destination mais tu n’es plus à quelques heures prés. Durant le vol, tu t’es endormie sur l’épaule de Taylor, silencieuse, sereine et surtout heureuse. Vos premières avances ensemble et surtout avec un poids en moins puisque tu as eu le courage d’en parler avec la responsable de ton compagnon.


Cela fait des années que ta relation a commencé et tu sais que peu de personnes savent ce qu’il en est sur la cité. Cela a été votre décision mais tu l’as respecte même si tu tenais à ce que la responsable de la cité soit avertie. Celle-ci ne semble s’être opposé à cette relation et puis, c’était aussi une façon d’être sur un même pied d’escale que toi vu que ton supérieur était au courant. Bon, en même temps, ce dernier l’a bien vu et il te connaît assez pour savoir ce qu’il en était alors tu as préféré ne pas lui cacher. C’est alors que nous arrivons à destination et nous avions plus qu’à nous rendre sur notre lieu de vacances. Dormir dans l’avion m’avait fait du bien et je m’étais changée à l’aéroport pour une tenue plus adaptée à l’été. Car oui, à Noël et Nouvel An, c’est l’été en Australie. Rejoignant mon compagnon, nous récupérons nos bagages tout en discutant et tu lui souffle une phrase tendre à la sortie de l’aéroport. « — Bon retour chez toi, mon amour ! ». Tu lui montres un grand sourire avant de l’embrasser tendrement. Puis, vous cherchez un taxi pour aller à l’hôtel. « — Il faut super beau et bon. Je ne suis pas habituée à passer les fêtes de fin d’années sous un temps pareil... ». Tu ris un peu avant de te rappeler que c’était sous la neige que tu as passé presque toutes tes fêtes de fin d’années. Du moins avant de rejoindre l’U.S Air Force. Ou là, tu ne passais les fêtes avec ta famille car tu avais toujours quelque chose à faire. Du moins, cela a été comme ça quand tu as perdu ton fiancé. Mais aujourd’hui, même si tes parent sont morts, tu as repris le goût de la vie grâce à lui. Posant ta tête sur son épaule, tu discutes avec lui jusqu’à l’hôtel. Tu ne savais pas ce qu’il t’avais prévu mais tu avais hâte et tu avais l’air d’être une petit fille qui attendait son cadeau d’anniversaire ou de noël avec impatience. Après avoir déposé tes affaires dans la chambre commune, tu le regardes et tu retires ton chapeau et tes lunettes de soleil avant de t’asseoir sur le lit en le regardant. Tu restes silencieuse et tu le regardes simplement. Tu as le droit de le regarder.


« — Merci pour ces vacances que j’accueille avec plaisir. Ca me fait quand même bizarre d’en prendre alors que toutes ses années, je me suis enfermée dans mon travail sur la cité… ». Tu te relèves et tu t’approches de lui. Tu le regardes droit dans les yeux avant de le prendre dans tes bras. « — Merci d’être là. Merci pour tout ce que tu as fait pour moi et ce que tu continueras probablement… ». Tu restes dans ces bras et tu fermes les yeux. Tu lâches un soupir de contentement. Tu es ici pour découvrir son pays natal et tu es persuadée qu’il a déjà des projets fous. Tu sembles apprécier être éloignée de la cité et de toutes ses péripéties. « — Alors, qu’est ce que tu as prévu au programme ? ». Tu avait réellement hâte et tu te sens bien pathétique à côté de lui. Tu sais que tu vas devoir lui montrer ton pays mais tu ne sais pas grand-chose de ce dernier. Ça risque d’être compliqué mais tu te dis que tu prendras le temps de te renseigner en temps et en heure mais une promesse est une promesse et il est hors de question que tu t’éclipse. Tu finis par déposer un tendre baiser sur ses lèvres avec ce sourire détendu, serein et rassurée… bref, tu es heureuse.
(c) Epsilon





You are the reason
— We are one in the same, I need your help, I can not fight forever, do not let me go, I need a savior to heal my pain. Save me if I become a demon — @astra
Revenir en haut Aller en bas
Taylor A. Grayson
Taylor A. Grayson
Psychologue déjanté

Psychologue déjanté

Date d'inscription : 04/03/2015
Messages : 266

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

Loin de tout, loin du monde - Australie [Taylor] Empty
MessageSujet: Re: Loin de tout, loin du monde - Australie [Taylor] Loin de tout, loin du monde - Australie [Taylor] EmptyLun 13 Avr - 18:40


   
Loin de tout, loin du monde

Australie
 
Ah les vacances. Le meilleur moment de l’année. Enfin, le meilleur moment depuis un certain temps. Les vacances n’étaient pas chose aisée à avoir quand vous travaillez dans une autre galaxie. Mais chose encore mieux cette fois ci, Taylor ne serait pas seul. Il serait accompagné par son adorable petite amie. Et oui, leur union avait été officiellement dévoilée au Dr Weir et tout allait pour le mieux désormais. Plus besoin de se cacher aux yeux de tous. Le psychologue avait longtemps hésité avant de tout dévoiler mais devant l’insistance d’Azkadelia, il avait fini par céder. Leur petit secret avait assez duré de toute façon. Passer trois ans à se cacher, ça suffisait.

Aujourd'hui, il ne fallait plus penser au passé. Maintenant, c'était le vacances de Noël et tout deux allaient les passer sous le soleil australien. Cela allait surement faire bizarre à la jeune femme qui devait certainement être habitué au températures négatives et à la neige à cette période là. En Australie, c'est maillot de bain et crème solaire obligatoires pour ouvrir les cadeaux au pied du sapin. Afin de ne pas perdre de temps, Taylor avait déjà programme tout un tas de choses à faire pour faire découvrir son pays à sa moitié. Après tout, il n'avait pas 3 mois de vacances. Mais, il comptait tout de même bien profiter de la plage et ramener quelques couleurs sur la cité. Le soleil était rare quand on restait enfermé dans son bureau cinq à six jours par semaine. Seuls quelques rayons passaient parfois mais il fallait être devant au bon moment s'il voulait en profiter.

Peu importe. Dans quelques jours, ils allaient pouvoir profiter un maximum. Quand ils arrivèrent enfin sur Terre, il fallait encore prendre l'avion et avoir quelques heures de vol, longues et ennuyeuses avant d'arrivée à l'aéroport de Brisbane, la ville qui l'avait vu naitre et grandir.

« — Bon retour chez toi, mon amour ! »

"Merci, j'avoue que ça fait du bien," lui répondit-il alors que leurs bagages arrivaient sur le tapis roulant. "J'espère que tu vas apprécier l'hotel que je nous ai trouvé." L'avantage de toucher un salaire et ne rien dépenser, c'est que l'ont peu s'offrir de belles petites choses et surtout des choses chères. Le psychologue avait déboursé une belle petite somme pour qu'ils puissent s'offrir des vacances de rêves. Dès qu'ils sortirent du hall, la chaleur étouffante vint les assaillir. Taylor avait perdu l'habitude de ressentir une telle fournaise. Cela lui faisait vraiment bizarre mais il allait vite s'y habituer. Désormais, il fallait trouver un taxi pour les emmener à l'hôtel qu'il avait trouvé.

« — Il faut super beau et bon. Je ne suis pas habituée à passer les fêtes de fin d’années sous un temps pareil... »

"Je t'avais prévenu. Les pulls moches de Noël ici, ça n'existe pas et encore heureux. Ici c'est bikini et bonnet de Père Noël."

Une fois un taxi trouvé, il les emmena tout deux, pas très loin de l'aéroport, vers un "petit" hôtel en ville. Taylor n'avait vraiment pas lésiner sur le choix de l'hotel. Le Treasury Casino Hotel. Un petit hôtel 5 étoiles avec chambres à l'étage et casino au rez de chaussé. De quoi se faire beau le temps d'une soirée. Tous deux discutèrent de tout et de rien, le temps du trajet, sans trop dévoiler ce qu'il avait prévu pour le séjour.

Quand ils arrivèrent enfin à l’hôtel, ils ne mirent pas longtemps à prendre possession de leur chambre, en déposant leurs bagages et en commençant à piocher dedans.

« — Merci pour ces vacances que j’accueille avec plaisir. Ca me fait quand même bizarre d’en prendre alors que toutes ses années, je me suis enfermée dans mon travail sur la cité… ». ... « — Merci d’être là. Merci pour tout ce que tu as fait pour moi et ce que tu continueras probablement… ».

"Je ne sais pas si j'ai besoin d'autant de remerciement. Je n'ai pas fais grand chose. Je prends juste soin de celle que j'aime et je pense que tu aurais fais la même chose dans le cas contraire. En plus, tu commençais à sentir le renfermer à ne pas sortir de la cité", termina-t-il sur une note d'humour.

Taylor se fit une joie d'accueillir sa bien aimée dans ses bras. Sentir sa chaleur contre lui, lui faisait un bien fou. Ils étaient ensembles et heureux. Ces vacances seront les meilleures qu'il n'a jamais passé de toute sa vie. Tandis qu'il profitait de ce moment, Azka posa la question qui lui mordait les lèvres depuis qu'ils étaient descendu de l'avion.

« — Alors, qu’est ce que tu as prévu au programme ? »

"Surprise du chef. Mais pour le moment, je veux que tu fasses un sac avec tout ce qu'il faut et je t'emmène à la plage. On va se remettre du décalage horaire en prenant quelques couleurs sur le sable fin et surtout... J'ai hâte de te passer de la crème solaire dans le dos et surtout, te faire un bon massage,"
termina-t-il en lui susurrant ces quelques mots à l'oreille avant de relâcher son étreinte sur elle.

Il alla fouiner dans sa valise pour sortir ce qui lui fallait pour aller se baigner. Il connaissait un endroit pas très loin d'ici, méconnu des touristes où ils pourraient être tranquille. Seuls les autochtones connaissaient cet endroit tranquille. Après avoir enfiler son short de bain et s'être habillé en tenue de ville, il attendit sagement que Azkadelia fasse de même.

"Tu es prête, on peut y aller ?" Demanda-t-il alors qu'il mettait ses lunettes de soleil sur son nez.        
   

   

   By Phantasmagoria

   
Revenir en haut Aller en bas
Loin de tout, loin du monde - Australie [Taylor]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» Hentaï
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Village Hentaï
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stargate Atlantis - Le Jeu :: A TRAVERS LES GALAXIES :: Terre :: Autres endroits-
Sauter vers: