AccueilAccueil  WelcomeWelcome  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
♣ Bienvenue sur Stargate Atlantis - Le Jeu, Invité ♣
♣ De nombreux PV et Prédéfinis sont disponibles. N'hésitez pas à les prendre ♣
Ronon Dex, Olivia Anderson, Aldwin Skaros, etc...
♣ Rejoignez nous sur les réseaux sociaux ♣
♣ Membre du mois ♣
Si jeune et déjà si mature... Membre10

Partagez

Si jeune et déjà si mature...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Megane Keylie Sheppard
Megane Keylie Sheppard
Civil

Civil

Date d'inscription : 09/07/2009
Messages : 223
Localisation : Atlantis, près de pôpa et môman

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

Si jeune et déjà si mature... Empty
MessageSujet: Si jeune et déjà si mature... Si jeune et déjà si mature... EmptyDim 17 Fév - 22:36

**Flashback**

Les yeux de la fillette se gorgeaient à nouveau de larmes. Cela faisait 3 jours maintenant qu'elle avait appris la terrible nouvelle comme quoi elle ne rencontrerait jamais son frère. Et cela lui faisait toujours  autant de mal. Elle qui pensait pouvoir le protéger, jouer les grandes sœurs et lui apprendre plein de bêtises, elle devait revoir ses plans de A à Z. Le plus dur était sans doute de voir ses parents souffrir. Sa mère n'était plus que l'ombre d'elle-même et se transformait en une sorte de... pierre sans émotion, comme si elle était toujours ailleurs. Quant à son père.. il gardait la face, du moins en apparence. Depuis le temps qu'elle était petite, ou du moins du plus longtemps qu'elle se souvenait, elle ne l’avait jamais vu pleurer, "il est militaire" lui répétait souvent sa mère.. comme si c’était une excuse. Mégane savait que tout ceci ne pouvait aller qu'un temps... Elle n'avait qu'à se remémorer son enlèvement avec Kolya.. Elle avait voulu montrer à tous le monde qu'elle allait bien pour ne pas inquiéter son monde, mais ce n'était pas le cas. Pour ça, Mégane tenait de son père, elle n'aimait pas trop montrer ses sentiments où juste avec les personnes qu'elle appréciait, mais pour autant elle arrivait à clarifier ce qu’elle pouvait ressentir (pour ça elle tient de maman). Bref même si son père se montrer fort pour elle et pour sa mère, elle n'était pas dupe… elle l'avait entendu plusieurs fois tard le soir, seul dans sa chambre, pleurer silencieusement ou taper sur des choses. Au départ cela l'avait effrayé mais maintenant cela ne lui faisait plus rien. C'est donc ainsi qu'elle posa cette question à son père qui mis un certain temps à répondre alors qu’il était en train de manger un sandwish dans le canapé.

"Mais pourquoi les gens sont-ils aussi cruel et méchant ?

- Parce que certaines personnes n'ont pas de conscience et d'état d'âme

- Etat d'âme ? Ca veut dire ne pas avoir de coeur.. je crois,

Son père s'humecta sa lèvre inférieure, alors que ses yeux se mirent à briller d'un doux éclat. Au final, Mégane essayait tant bien que mal de chercher une solution logique qui lui permettrait de comprendre et d’intégrer ce qu’il s’était passé pour pouvoir passer à autre chose, elle n’y arrivait pas. Car dans ce cas précis, ce qu’il s’était passé était « injuste » et qu’il n’y avait rien à comprendre. Mégane était en train d'apprendre à ses dépends la triste signification de ce mot et de se sentir impuissante face à ces événements où elle ne faisait que subir.

- Maman finira par aller mieux tu crois ?

- Avec beaucoup de temps, oui.. Il va falloir que tu te montres sage et patiente, car maman a beaucoup de chagrin, et même si elle se montre distante, ce n'est pas pour autant qu'elle ne t'aime plus. Ancre-toi bien dans ça dans la tête ma puce; dit-il en venant l'embrasser sur son front avant de la prendre dans ses bras. Mégane engouffra sa tête dans le creux de son cou. Être sage et patiente, elle pouvait le faire. Oui. Après tout, son âme d'enfant était maintenant bien loin, avec tout ce qu'elle avait déjà pu voir et avait subi. Alors que quelques larmes solitaires roulèrent sur ses joues, elle s'empressa de les essuyer et de venir faire un bisou sur la joue de John, se forçant à sourire, creusant ses fossettes. Elle savait que cela faisait toujours craquer son père et cela ne manqua pas. Le militaire afficha un faible sourire. Elle avait gagné. Certes c'était une petite victoire, mais au moins durant une fraction de seconde, elle n'avait plus vu le visage triste de son père. C'est à ce moment précis qu'elle se sentit investie d'une mission. Celle de mettre autant qu'elle le pouvait sa peine de côté et d'aider du mieux qu'elle pouvait ses parents pour leur faire oublier un minima cette perte. Elle ne pourrait jamais remplacer son petit frère, mais elle, elle était encore là et bien vivante.. Une énorme quête pour une enfant de 9 ans 1/2, vous me direz, mais à la différence que Mégane n'était plus vraiment une enfant, elle avait toujours été mature et cet nouvel épreuve n'allait pas aider à croire aux contes de fait.

- Ca je pense que je peux le faire.." dit-elle en étreignant à nouveau son père.

**End of Flashback**

Quelques jours étaient encore passé, quasi une semaine même. Son petit frère avait été enterré sur le continent depuis 2 jours. Une étape supplémentaire au deuil, le dernier véritable au revoir. Elle qui avait voulu être forte pour son père, n'avait pas su tenir sa promesse. Voir toutes ces têtes tristes lors de la cérémonie avait gonflé le coeur d'émotion, bien trop pour une fillette de son âge qui apprenait ce qu’était que le concept de mort pour le voir en direct live. Elle se souvenait encore de Noah, son visage ravagé par les larmes, Kylee qui tentait de reste forte posant une tête sur l'épaule du médecin en le prenant par la taille comme pour s’y cramponner. Parrain Rodney (oui c'est pas toi xD) disait quelques mots pour l'éloge funèbre, son père n'ayant souhaité parler. Teyla effectuant le rite athosien, dans ses coutumes aidés par sa communauté. Même ses copains de classe athosien étaient présents et chantonnaient des hymnes. Tout le monde était présent, sauf sa propre mère qui n’avait pas voulu venir, d’après les paroles du militaire. Elle s’était juste enfermée dans sa chambre. Bref cela avait été un moment horrible à passer, surtout lorsqu'elle vit la pauvre petite boite qui contenait son frère descendre dans la terre, afin d’être recouverte d'une poignée de terre par chacun des membres présents. Durant tout ce supplice, son père ne lui avait pas lâché la main, la serrant même de plus en plus fort. Mégane pouvait sentir qu'il tremblait par moment. Ce n'est que lorsqu'elle redressa son minois vers lui, qu'elle vit le visage de son père déformé par la douleur, un visage qu'elle n'avait jamais vu jusqu'à présent. S’en était trop, la fillette se mit à verser quelques larmes, laissant la boule qui bloquée sa gorge s’exprimer. Elle sanglota pour finir par se mettre à pleurer. John l’entendit et se baissa à sa hauteur pour la prendre dans ses bras. Comme si un énorme poids pesait sur elle, elle se laissa aller contre lui, l’encerclant de ses jambes et se cramponna à lui. Les gens n’arrêtaient pas de venir leur dire qu’ils étaient désolés, mais Mégane ne les regardait pas, elle avait la tête nichée dans le cou de son père et pleurait silencieusement. Par moment elle sentait des mains se posaient sur son dos. Puis lorsque tout le monde fut parti, ce fut à leur tour et là aussi ce fut un autre grand moment qui sera expliqué plus tard… Depuis l’enterrement Mégane avait pris l’habitude d’aller jouer seule comme pour décompresser et s’éloigner un peu du beau monde.

Aujourd’hui elle se trouvait proche du fauteuil des anciens, certes ce n’était pas un lieu pour elle, mais bien souvent il n’y avait personne et c’était assez proche de la section des quartiers, elle pouvait donc vite revenir si son père l’interpellait par radio (oui elle est équipé d’une oreillette). Elle avait positionné une poussette avec un bébé dedans à l’intérieur, puis sortit de la pièce, dans le couloir. Son père lui avait raconté plus ou moins en détail qu’il n’était pas arrivé à temps pour sauver son petit frère, alors dans sa tête, elle avait besoin de reformer le puzzle et surtout – et même si ce n’était pas la réalité – de trouver une issu heureuse. Elle fit semblant d’allumer son oreillette, jouant le rôle de son propre père, donnant des ordres à ses hommes. Y’avait pas à dire elle aurait pu écrire un roman vu tout ce qu’elle disait seule. Un adulte dans la même position aurait sans doute fini à l’asile.


« Ok, barrez-vous, on entre. Dès que j’ouvre on sécurise le périmètre, plus une seconde à perdre ! »

Oui le langage militaire était acquis. C’est alors que Mégane se rapprocha de la porte, arme au poing. Un pistolet en plastique pour être précis.

« On y va ! »

Mais alors qu’une simple personne lambda sur Atlantis aurait passé sa main sur le capteur, la jeune fille réussi à l’ouvrir par la simple volonté. Comme si elle ne faisait plus qu’un avec la Cité. Ce n’était pas la 1er fois, ni la dernière. Depuis toute petite, Mégane avait ce patrimoine génétique exceptionnel tenu par ses parents au niveau du gène lantien. Ce n’était pas pour rien que Kolya avait voulu l’enlever. Sa mère lui avait demandé d’agir comme quelqu’un de normal et d’éviter que trop de gens s’en rende compte pour la protéger, mais là elle était seule, du moins elle le pensait… Lorsque la porte fut ouverte, elle s’écria « bam bam bam ! ».

« Ennemi neutralisé. Mon petit frère est là ! »

Elle s’engouffra dans la pièce, jeta son arme au sol et vint enlacer sa poupée.

« Tu es sauvé… tu n’as plus rien à craindre »

Elle resta un moment ainsi, alors que la porte se refermait. C’était débile, mais cela lui faisait du bien de créer.. d’autres scénarios. Un jour sa mère lui avait parlé d’univers parallèle, peut être que dans l’un de ces univers, son frère était vivant. Au final, elle reposa la poupée et traîna la poussette jusqu’au siège lantien où elle s’assit dessus, sans poser ses mains sur les accoudoirs. Ses parents le lui avaient formellement interdit… même si.. elle avait déjà testé, mais chut c’était un secret.
Revenir en haut Aller en bas
Noah Masen
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3633
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

Si jeune et déjà si mature... Empty
MessageSujet: Re: Si jeune et déjà si mature... Si jeune et déjà si mature... EmptyLun 18 Fév - 12:24

[Flashback]
À la suite de la conversation qu'il avait eue auprès de Kylee concernant la mort de son futur filleul, Noah n'avait que très peu mangé au mess. Lui qui raffolait de la lasagne aux légumes faite par le meilleur cuisinier d'Atlantis, il n'en avait avalé que deux ou trois bouchées ce jour-là, créant l'inquiétude de son entourage.
Pour se forcer à manger, il rendait visite à Jenny, afin de se montrer fort pour elle et la famille Sheppard, et lui montrer qu'elle aussi devait surmonter tout ça, avec le temps bien sûr... et bien que ça aida le médecin à manger pour ne pas montrer tout le chagrin que la perte de son filleul lui procurait, ça ne fonctionna pas sur son amie qui mangeait peu, et répondait à peine à Noah qui tentait de la faire parler d'autre chose, de la faire sourire avec une anecdote piochée dans l'une de ses missions off world.
Rien ne fonctionna, et Jenny, qui d'habitude était tactile et douce pour envoyer gentiment balader un ami, s'était rebiffée froidement, même si vue de l'extérieur, elle semblait sans vie.


Jenny a écrit:
"Noah. Sois gentil, casse-toi de ma chambre et laisse-moi tranquille."

Ce fût comme si le médecin avait reçu un nouvel uppercut en plein dans l'estomac. Sur le coup, il était prêt à ne pas se plier à sa volonté, et à la secouer dans tous les sens pour la faire revenir à elle. Mais il ne fit rien, et c'est avec un regard on ne peut plus douloureux qu'il se leva, toujours en fixant la jeune femme qui lui tournait le dos.

"Ok, si tu as besoin, tu sais où me trouver. You're not alone."

Quelques jours plus tard, un nouveau coup dur s'était abattu sur tout le monde : l'enterrement du fils des Sheppard... son filleul... qu'il n'avait pas voulu voir, tout comme Kylee car Noah voulait lui aussi garder une belle image de lui, dans son imaginaire où il s'était vu le tenir dans ses bras, souriant à sa fiancée, à Mégane et aux parents, pour une belle photo. Chose qui ne se ferait plus jamais.
Le moment de l'enterrement se passa comme si Noah était dans un brouillard. Les chants Athosiens, les discours... tout cela se passait dans un bourdonnement incessant pour le médecin qui ne vit rien passer, mis à part ses larmes alors qu'il se cramponnait à Kylee, le moment où il présenta une nouvelle fois ses condoléances à John, et lorsqu'il passa une main réconfortante dans le dos de Mégane. Cette petite qui n'aurait plus jamais la chance d'être une grande sœur.


[Fin du flashback]

Presque une semaine s'était passée depuis l'enterrement de l'enfant des Sheppard, et Noah remontait très doucement la pente. Évidemment, il ne montrait rien en présence de personnes autour de lui, bien qu'il était moins loquace. Mais enfermé dans ses quartiers ou en salle d'entraînement, avec ou sans Kylee, c'était une autre histoire.
Il pleurait de rage, défonçait les sacs de frappe à sa portée, travaillait les parties musculaires de son corps.


Spoiler:
 

Mais dans l'ensemble, Noah semblait aller bien. Les mains dans les poches de sa blouse blanche, il arpentait les couloirs de la Cité qui semblait calme en termes médical... pour le moment. Mais le médecin n'était pas tout seul, il y en avait une horde qui pouvait s'occuper des blessés pendant qu'il s'octroyait une pause pour marcher tranquillement, seul avec ses pensées qui allaient directement vers la famille Sheppard. Comment allaient-ils ? Est-ce que Jenny avait fini par manger à nouveau ? Cette dernière ne l'avait pas contacté pour le moment, il préférait donc la laisser tranquille. Lorsqu'il fût interrompu par un jeune médecin lui demandant son approbation à propos d'un diagnostic sur un patient, Noah l'aida, puis repris sa route avant de se stopper net en entendant une petite voix fluette qu'il ne connaissait que trop bien.

Citation :
« Ok, barrez-vous, on entre. Dès que j’ouvre on sécurise le périmètre, plus une seconde à perdre ! »

Cette personne avec ce langage, ne pouvait être que la fille Sheppard, la petite Mégane. Noah eut un froncement de sourcils en l'entendant crier "on y va", et se décida à se diriger vers l'endroit d'où provenait la voix de la fillette. En s'approchant, il pu constater qu'elle entrait dans la salle du fauteuil des Anciens. Mais... de son point de vue, elle ne devait pas être là ; qui sait quels ravages elle pourrait faire si elle activait le fauteuil par inadvertance ?Prêt à l'en faire sortir, il se stoppa net devant les porte en entendant la fillette prononcer une simple phrase, pourtant poignante par rapport à ce que les Sheppard avaient enduré ces dernières semaines.

Citation :
« Tu es sauvé… tu n’as plus rien à craindre »

"C'est pas vrai..."

Les yeux de Noah se mirent à briller, révélant l'intensité de leur couleur noisette. Mégane se créait un imaginaire où elle sauvait son frère, où celui-ci était encore vivant... comme lui l'avait fait pour sa mère, il y a longtemps, après leur accident de voiture. Secouant la tête de gauche à droite, il s'essuya les yeux d'un revers de la main et s'avança vers la porte qu'il ouvrit via le capteur des Anciens. Il trouva la fillette assise sur le fauteuil, sans toucher aux accoudoirs heureusement. Noah soupira discrètement de soulagement et marcha à l'intérieur de la pièce, contourna le siège des Anciens et s'abaissa à la hauteur de mini Sheppard, dont le regard semblait ailleurs. Accroupis face à elle, il leva son bras et de sa main, il replaça une de ses mèches de cheveux derrière son oreille, tout en lui souriant gentiment.

"Hey Sweetheart, qu'est-ce que tu fais ici toute seule ? Tu n'es pas avec tes amis Athosiens ?"

..................................................

Si jeune et déjà si mature... 19031705530523160816162848
When life beats you down, never give up
Revenir en haut Aller en bas
Megane Keylie Sheppard
Megane Keylie Sheppard
Civil

Civil

Date d'inscription : 09/07/2009
Messages : 223
Localisation : Atlantis, près de pôpa et môman

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

Si jeune et déjà si mature... Empty
MessageSujet: Re: Si jeune et déjà si mature... Si jeune et déjà si mature... EmptyLun 18 Fév - 13:11

Mégane resta pantoise sur la fauteuil des Anciens. Il était sûr que si son père la voyait, il aurait piqué une crise. Toutefois, elle n'était pas sûr qu'il est vraiment le coeur à la gronder. C'était étrange d'ailleurs car depuis toute petite, cela avait été plus sa mère qui s'était occupé d'elle et avait joué le parent avec les mauvais côtés, mais depuis qu'elle était dans cet état catatonique... c'était comme si son père s'était révélé au grand jour, l'amenant au cours, la récupérant, lui faisant à manger, les devoirs, le bain.. C'était troublant, mais la petite se disait qu'il fallait en profiter car cela ne durait peut être pas.. Elle était loin d'imaginer qu'Elizabeth l'avait congédié pour un mois. Plongée dans ses pensées, elle n'entendit pas la porte s'ouvrir. Ce n'est qu'en voyant du coin de l'oeil quelque chose de blanc s'accroupir qu'elle sursauta en glapissant, portant une main sur son coeur. Elle avait faillit faire une crise cardiaque (bon au pire il aurait fait du bouche à bouche, je m'égare...).

"Oh bon sang.." jura-t-elle entre ses dents. Puis ce dernier eut un sourire désolé et approcha sa main de sa tête pour lui remettre une mèche de cheveux derrière l'oreille. Ce geste lui fit du bien et l'apaisa sur le coup. Elle ferma les yeux et soupira d'aise.

Citation :
"Hey Sweetheart, qu'est-ce que tu fais ici toute seule ? Tu n'es pas avec tes amis Athosiens ?"
A cette question, elle rouvrit ses prunelles, fronçant les sourcils. Allait-il l'engueuler d'avoir mis les pieds ici ? Non.. du moins elle ne le pensait pas au vu de ses yeux tristes sur sa personne. Pourquoi tout le monde la regardait ainsi, ça en devenait offusquant.

"Les cours sont terminés depuis 1h30 déjà tu sais.."

Elle prit la tresse sur le côté que papa John le lui avait fait de travers ^^ et se mit à jouer avec le bout. Il fallait dire que ses cheveux étaient tellement long qu'il y avait de quoi faire. Mégane n'avait jamais souhaité les couper pour ressembler à sa mère. Au final elle poussa un soupir.

"J'avais besoin de jouer un peu seule.. les gens d'ici me dévisage et ont tous cet air sur le visage, le genre de visage que tu as là.. et puis (marque une pause).. l'ambiance de la maison n'est pas tip top en ce moment.. entre maman qui agit bizarrement et papa qui tente de l'aider mais qui n'y arrive pas. Je préfère être seule un peu.. et puis (montre son oreillette attitré) je ne le suis jamais vraiment. Papa m'a offert ça hier pour mieux savoir où je suis s'il y a besoin... je crois qu'il essaye de me protéger comme il n'a pas pu le faire avec mon petit frère... mais ce n'est pas de sa faute hein" dit-elle comme pour le défendre. Après tout elle n'en voulait pas au militaire, loin de là. Elle essayait juste de recoller les morceaux de sa famille. Au final, elle glissa le long du siège et alla rejoindre son poupon dans la poussette. Toujours dos à Noah, elle prit son bébé et l'observa longuement.. Elle n'avait même plus l'envie de jouer à la dinette ou de s'imaginer des histoires de gamins. Quelque chose en elle s'était brisée, elle se sentait différente, bref, elle avait grandit malgré elle. Non au lieu de ça, d'autres choses préoccupaient son esprit.

"Dis moi tonton... ton métier est d'empêcher les gens d'avoir mal ou de mourir ? alors pourquoi les médecins n'ont rien pu faire pour lui ? quand j'essaye d'en parler à la maison maman quitte la pièce et papa reste trop vague.. pourquoi la mort est permanente ? on aurait juste dit qu'il dormait, mais il ne voulait pas se réveiller... (secoue la tête négativement, alors que ses yeux se mirent à briller) Vous avez bien ce qu'il faut non ? des débrilateurs.. des médicaments, des machines anciennes.."

Elle finit par se retourner. Oui la petite déblatéré, mais il s'agissait de Noah, elle savait qu'elle pouvait parler sans crainte, même si c'était houleux. Ce qu'elle tentait juste de comprendre c'était pourquoi ceci était arrivé, elle était rongée par l'impuissance.

"Si ça aurait été toi qui aurait été là, tu aurais pu le sauver ?"

Elle observa bien Noah qui ne lui laissait que peu d'espoir, mais la petite était butée et ne pouvait s'y résoudre. Elle lança un "non" les dents serrés, avant de poser sa poupée sur le siège.

"Moi je te dis que si !" dit-elle d'un ferme avec un minois déterminé. Elle avait juste besoin de réécrire l'histoire, de croire que quelque part ailleurs tout se passait bien. Et ce poupon était une sorte de transfert.

"Soigne le bébé !" dit-elle en le montrant du doigt. "Dis moi ce que tu peux faire.. c'est ton travail !"

Mégane savait qu'elle n'était pas gentille et qu'elle le déstabilisait, cela se ressentait, mais elle n'en n'avait que faire, car même si elle ressemblait à un roseau qui se courbait sans pour autant rompre, il en fallait peu tout de même. C'était là un sujet extrêmement sensible pour la fillette. Mieux valait allait dans son sens...
Revenir en haut Aller en bas
Noah Masen
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3633
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

Si jeune et déjà si mature... Empty
MessageSujet: Re: Si jeune et déjà si mature... Si jeune et déjà si mature... EmptyLun 18 Fév - 15:20

Noah eut un air désolé, et toujours aussi triste en regardant Megane, cette petite fille de presque 10 ans avait connu tellement de moments douloureux, que le médecin se demandait comment elle arrivait encore à tenir debout. Question idiote ! C'était une Sheppard, la digne fille de ses parents, évidemment qu'elle tenait le coup malgré les épreuves.
Intérieurement, il se sentit soulagé de voir qu'elle s'apaisait, après lui avoir fait une petite frayeur en arrivant. Vraiment, elle était loin dans ses pensées ! Lorsqu'elle lui répondit que ça faisait déjà un moment que les cours de la journée avaient pris fin, il fit une petite grimace d'excuse. Pour un début de conversation, il s'était loupé ! Mais il tenta de se rattraper


"Désolé ma grande, mais tu sais l'école et moi, c'est fini depuis un moment, je me souviens pas des horaires. Et oui, tonton est vieux..."

Il la regarda jouer avec ses cheveux, peut-être signe qu'elle réfléchissait à ce qu'elle allait lui dire ? Ou une question à lui poser... on pouvait s'attendre à tout avec mini Sheppard, d'autant plus que le médecin était son tonton par alliance, et que Megane aimait se confier à lui parfois, lorsque vraiment elle n'avait personne d'autre à qui en parler. Il la regarda sans dire un mot, avec un petit sourire sur les lèvres mais qui n'atteignait pas ses yeux tristes, chose dont il n'arrivait pas à se défaire depuis qu'il avait appris la mort de son filleul.

Spoiler:
 

Citation :
"J'avais besoin de jouer un peu seule.. les gens d'ici me dévisage et ont tous cet air sur le visage, le genre de visage que tu as là.. et puis (marque une pause).. l'ambiance de la maison n'est pas tip top en ce moment.. entre maman qui agit bizarrement et papa qui tente de l'aider mais qui n'y arrive pas. Je préfère être seule un peu.. et puis (montre son oreillette attitré) je ne le suis jamais vraiment. Papa m'a offert ça hier pour mieux savoir où je suis s'il y a besoin... je crois qu'il essaye de me protéger comme il n'a pas pu le faire avec mon petit frère... mais ce n'est pas de sa faute hein"

Noah acquiesça aux paroles de Megane. Que pouvait-il faire d'autre ? La réconforter en lui mentant ? Non, une petite fille mâture comme ça le saurait directement de toute façon. Il eut un pincement au cœur en fermant les yeux. L'enfance de Megane était brisée, pour de bon cette fois. Il rouvrit les yeux à ses dernières paroles et secoua la tête.

"Non Megane, bien sûr que ce n'est pas la faute de ton père. Tout parent protège ses enfants et ton papa a tout fait pour protéger ton petit frère... ta maman a besoin de plus de temps, mais tu verras, elle ira mieux. Je te le promets."

Le médecin baissa la tête en s'humectant les lèvres, avant de la relever et de regarder sa nièce, toujours avec cet air triste dont il n'arrivait pas à se défaire, encore.

"Je suis désolé si les gens te regardent ainsi... si je te regardes avec le même air. Je suis encore très triste pour ton petit frère, et..." Autant lui dire la vérité. "Je m'inquiète pour toi tu sais ? Tes parents sont très tristes, toi aussi, et si je pouvais effacer cette tristesse, je le ferai... mais je ne peux qu'être à vos côté pour aller mieux."

Beaucoup d'explications qu'il aurait voulu éviter, mais comment faire alors qu'il y a à peine une semaine, le petit frère de Megane avait été enterré ? Les réactions de cette dernière était on ne peut plus légitimes ! Lorsqu'elle se leva, Noah se tourna vers elle mais en étant toujours accroupis. Dos à lui, il se demandait ce qui se passait dans sa tête alors qu'elle regardait sa poupée.

*Castiel... tu pourrais pas être là au bon moment parfois ? Je patauge là !*

Citation :
"Dis moi tonton... ton métier est d'empêcher les gens d'avoir mal ou de mourir ? alors pourquoi les médecins n'ont rien pu faire pour lui ? quand j'essaye d'en parler à la maison maman quitte la pièce et papa reste trop vague.. pourquoi la mort est permanente ? on aurait juste dit qu'il dormait, mais il ne voulait pas se réveiller... (secoue la tête négativement, alors que ses yeux se mirent à briller) Vous avez bien ce qu'il faut non ? des débrilateurs.. des médicaments, des machines anciennes.."

Oh bon sang... en cet instant, c'était une apparition de John que Noah voulait ! C'était son père après tout ? Comment le médecin allait-il se sortir de toutes ces explications que personne ne lui avait données ?

"Des défibrillateurs Sweetheart... tu as raison, nous avons toutes ces machines et mon métier est d'empêcher les personnes de souffrir ou de mourir. Mais parfois... parfois les blessures sont trop graves et..."

Citation :
"Si ça aurait été toi qui aurait été là, tu aurais pu le sauver ?"

Noah secoua une nouvelle fois la tête, impuissant face à Megane qui voulait à tout prix savoir que son petit frère aurait pu vivre, mais ça ne pouvait pas être le cas. Il posa une main douce et réconfortante sur son épaule.

"Non... je n'aurais rien pu faire. Ton petit frère était trop petit pour l'aider. Mais les médecins ont tout fait pour tenter de le sauver tu sais ? Mais malheureusement ce n'était..."

Citation :
"Moi je te dis que si !"

Noah resta surpris par le ton sans appel que venait d'employer Megane. Malgré sa maturité, il lui restait un peu de petite fille en elle, car elle avait l'air de le considérer encore comme le SuperMédecin qu'elle avait toujours connu quand elle était petite. Aussi butée que ses parents... et Noah n'avait même pas la force de la gronder car elle lui avait coupé la parole deux fois de suite. Il les voyait, ses yeux brillants et prêts à fondre en larmes s'il ne faisait rien pour lui venir en aide.

Lorsqu'elle lui demanda de soigner son bébé, en parlant de sa poupée bien sûr, le pauvre se retrouva au pied du mur. Alors, il s'installa en s'asseyant par terre tout en lui demandant de faire de même. Puis, il pris le bébé dans ses bras et le regarda comme il s'était imaginé le faire avec son filleul. De là, une seule et unique larme coula sur sa joue, qu'il s'empressa d'essuyer avant de regarder Megane avec un sourire triste.

"En fait... tu veux savoir ce que les médecins ont fait pour essayer de sauver ton frère, c'est ça ?"

Lorsqu'elle acquiesça, il soupira intérieurement, assez défaitiste car il aurait voulu éviter tout ça quand même. Mais c'est avec la gorge nouée, et cela s'entendait, qu'il commença.

"Je vais t'expliquer ce qu'ils ont fait, et c'est exactement ce que j'aurais fait à leur place d'accord ?"

Il prit une profonde inspiration et commença en désignant la poupée.

"Tu vois là ? Un bébé... qui après 9 mois dans le ventre de sa maman, a tout ce qu'il faut pour vivre, respirer... un cœur, des poumons... toutes ces choses qui te permettent de vivre. Ton petit frère était dans le ventre de ta maman pendant 5 mois et demi, et à cause d'une personne qui a blessé ta maman, les médecins présents ont du le sortir de là, pour tenter de le sauver coûte que coûte..." Détourne les yeux un moment pour se reprendre, la respiration un peu plus rapide et la voix plus cassée. "Mais ton petit frère n'a pas eu le temps d'avoir tout ce qu'il fallait pour vivre... alors il s'est endormi... pour toujours..."

Le pauvre Noah était complètement désorienté, il ne savait plus quoi faire pour rassurer Megane. Il leva les yeux et fixa le plafond, les yeux brillants mais déchirés par la tristesse qu'il tentait pourtant de ne pas montrer.

"Moi aussi, j'ai perdu des personnes que je tentais de sauver. Parfois je me dis qu'ils sont dans un monde meilleur, dans les étoiles..."

..................................................

Si jeune et déjà si mature... 19031705530523160816162848
When life beats you down, never give up
Revenir en haut Aller en bas
Megane Keylie Sheppard
Megane Keylie Sheppard
Civil

Civil

Date d'inscription : 09/07/2009
Messages : 223
Localisation : Atlantis, près de pôpa et môman

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

Si jeune et déjà si mature... Empty
MessageSujet: Re: Si jeune et déjà si mature... Si jeune et déjà si mature... EmptyLun 18 Fév - 22:20

Citation :
"Non Megane, bien sûr que ce n'est pas la faute de ton père. Tout parent protège ses enfants et ton papa a tout fait pour protéger ton petit frère... ta maman a besoin de plus de temps, mais tu verras, elle ira mieux. Je te le promets."

« J’espère que ce que tu dis est vrai.. je n’aime pas la voir comme ça.. »

C’est alors que Noah lui expliqua pourquoi il avait cet air triste comme bon nombre de personne sur la cité. C’était bien gentil, mais il n’y avait pas de quoi. Oui ça n’allait pas fort en ce moment, mais il y avait pire après tout, non ?

« Je suis triste, oui… et des fois j’ai l’impression que mon coeur va exploser.. comme le jour de l’enterrement… j’arrive pas à comprendre ce qui m’arrive.. c’est comme si je m’étouffais, mais papa est toujours là s’il faut. Juste que… si tu pouvais enlever la peine de mes parents, ça serait bien aussi… s’il n’y avait que mon petit frère.. mais les voir comme ça.. Il n’y a pas de pilule magique ou quelque chose comme ça ? »

Bien entendu, elle se doutait déjà de la réponse. Bon en réalité, il y avait Castiel qui pouvait faire un tant soit peu office de pilule magique, mais Mégane ne le connaissait juste qu’en étant un ami de ses parents. Ils avaient beaucoup d’amis d’ailleurs, mais Castiel était le seul que sa mère avait réclamé une fois. Il y avait d’ailleurs eu une dispute dans le salon Sheppard. Mégane avait sorti son minois à travers la porte pour voir ce qu’il se passait et sa mère était en passe de devenir hystérique. Toutefois elle s’était calmé en la voyant et l’avait congédié dans sa chambre avant de parler plus doucement. Mais Mégane n’avait rien compris à tout ce charabia. Sans doute des trucs de grand. Comme si Castiel pouvait faire oublier des choses… La magie ça n’existait pas.. Bref. C’est alors que perdu dans ses pensées, face à sa poupée, elle se mit à réfléchir et a questionner son oncle par lien de coeur, sur le concept de mort. Elle voulait au fond d’elle-même connaître s’il y aurait eu une issue heureuse. Même infime. Mais lorsque Noah posa une main sur son épaule pour lui dire que non, son coeur fragile se brisa davantage en 1000 morceaux. Si même lui ne pouvait rien faire.. Personne n’aurait pu. Secouant négativement la tête, les yeux devenant plus que brillant, elle l’interrompit une énième fois, lui demandant de lui montrer ce qu’on avait fait à son frère. Mégane avait été sans appel et cela pouvait faire étrange d’entendre de l’autorité émanent d’une petite fille aussi frêle. Docile, elle finit par s’asseoir à ses côtés et observa sa poupée qu’il manipulait précautioneusement, comme si c’était quelque chose de précieux. La pauvre entrait dans une sorte de paranoïa de transfert, ou quelque chose comme ça et ne fit pas attention qu’elle en demandait beaucoup au pauvre médecin. A son long soupir, elle redressa les yeux sur lui et vit qu’il n’allait pas bien essuyant une larme. Mégane eut un pincement au coeur, mais sa soif de savoir était plus grande alors elle l’écouta, buvant ses paroles, sentant ses paroles s’insinuaient en elle lentement.. comme un poison. Les dernières lueurs d’espoir qu’elle avait lutté pour garder en elle, venait de s’effriter pour finir par tomber dans le néant. Alors qu’elle s’était jurée d’être forte, la fillette sentit à nouveau une énorme boule se créer dans sa gorge. Sa respiration se fit plus bruyante également à l’instar de Noah. La tension était palpable dans la pièce. Elle avait mal physiquement parlant à la gorge certes, mais aussi à son coeur, elle avait l’impression qu’il loupait des battements et qu’il était lourd. Elle ne sut que dire un pauvre « non » brisée par sa voix. Sa vision finit par se brouiller et elle passa ses deux mains sur ses yeux.

Citation :
"Moi aussi, j'ai perdu des personnes que je tentais de sauver. Parfois je me dis qu'ils sont dans un monde meilleur, dans les étoiles..."
Mégane se balançait d’avant en arrière, mais finit par se stopper. Une tempête s’élevait en elle, de la colère mêlée à de la tristesse. Déterminée, elle eut un regard froid à l’encontre de peut être la seule personne qui lui avait expliqué les choses clairement jusqu’à présent. D’un ton aussi glacial elle lui claqua au visage :

Si jeune et déjà si mature... Tumblr_inline_mqne4hMU6J1qz4rgp

« Dans ce cas, tu n’es d’aucune utilité... » dit-elle en employant des termes mature pour son âge, c’était ça de grandir avec uniquement des adultes quasi. Bien sûr elle ne disait pas ça de lui, elle voulait parler du corps médical en tant que tel. Elle retira violemment et sans état d’âme la poupée des mains du médecin et se mit à la serrer entre ces mains, avant de se relever. Mégane resta un moment interdite, comme réfléchissant, mais on pouvait sentir que la petite bouillonnait intérieurement. Sauf que comparé à auparavant, où elle avait plutôt tendance à se murer, elle explosa. Sans doute le trop plein d’émotion, mais surtout, elle avait envie pour ce soir, entretenir son imaginaire, se créer à nouveau cette petite bulle d’espoir que Noah venait de briser. Etant donné que dans son histoire de « transfert » son poupon représentait son petit frère, elle se mit à grimacer avant de s’approcher du médecin.

« Tu es un menteur ! UN MENTEUR ! Je sais que tu peux aider des gens, tu les soignes ! TU LES SOIGNES ! »

Mégane balança sa poupée ses cuisses et vint « s’attaquer » à lui, le visage ravagé par la tristesse, alors qu’elle hoquetait pour tenter de reprendre une respiration saine. Mégane arracha du cou de Noah son stéthoscope avant de le forcer à lui mettre à ses oreilles, le martyrisant au passage de quelques coups involontaires. Le pauvre était complètement sur la défensive et ne comprenait pas très bien ce qui était en train d’arriver.



« Lui, il ne mourra pas !! TU M’ENTENDS ! »



Continuant de se battre contre lui, elle prit sa main sauvagement pour qu'il prenne le bout du stéthoscope avant de le forcer à poser ce bout contre son bébé. Une partie d’elle même lui disait que c’était complètement idiot et qu’elle allait être punie, mais elle était dans un état second. Au final, elle se redressa le laissa pantois et se recula de quelques pas, puis elle se laissa tomber à genoux, s’asseyant sur ses pieds.



Si jeune et déjà si mature... 2ugfc76



« Je souhaitais juste.. qu’il vive.. lui… je… je.. »



La pauvre n’arrivait plus à aligner deux mots, au final, la barrière de ses larmes céda et son self contrôle par la même occasion. Elle éclata en sanglot, se maudissant d’être aussi faible, et positionna ses deux bras sur son ventre avant de courber l’échine, sa tête touchant presque le sol.



Si jeune et déjà si mature... 2a0kmm9



« Je suis désolée… je m’étais promis d’être (sanglot)… d’être forte.. pour papa.. pour maman.. mais là… J’ai.. j’ai trop mal.. je m'excuse de t'avoir frapper.. » dit-elle entre-coupée de pleurs et de respiration hasardeuse et houleuse. La pauvre petite avait le coeur tellement lourd, qu’il fallait attendre que la crise passe.
Revenir en haut Aller en bas
Noah Masen
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3633
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

Si jeune et déjà si mature... Empty
MessageSujet: Re: Si jeune et déjà si mature... Si jeune et déjà si mature... EmptyMar 19 Fév - 11:28

Oui, Noah espérait lui aussi qu'il disait vrai à propos de Jenny, et s'il le fallait, il irait la voir même sans son accord pour lui secouer les puces si ça n'allait pas ne serait-ce qu'un peu mieux d'ici quelques jours ou une semaine. Après tout, c'était son rôle d'ami, mais aussi et surtout de médecin ! Mais pour se faire, lui-même se devait d'aller mieux rien que pour aider toute la famille à passer ce cap. Oh bien sûr, il aurait pu donner à John et Jenny un anxiolytique, voire un antidépresseur si vraiment ça n'allait pas, mais il s'était abstenu, car ce genre de médicaments n'était qu'une solution de facilité et à utiliser qu'en dernier recours...

Citation :
« Je suis triste, oui… et des fois j’ai l’impression que mon coeur va exploser.. comme le jour de l’enterrement… j’arrive pas à comprendre ce qui m’arrive.. c’est comme si je m’étouffais, mais papa est toujours là s’il faut. Juste que… si tu pouvais enlever la peine de mes parents, ça serait bien aussi… s’il n’y avait que mon petit frère.. mais les voir comme ça.. Il n’y a pas de pilule magique ou quelque chose comme ça ? »

"Oh ma puce..."

Noah caressa tendrement les cheveux de sa nièce, geste qui lui permettait de reprendre quelque peu ses esprits pour pouvoir lui parler.

"Ce que tu ressens, c'est la tristesse, une forte tristesse et c'est normal. Avec le temps ça ira mieux, mais il faut être patient. J'ai mal aussi, Tata Kylee a mal, et tes parents... tout le monde a très mal et il nous faudra à tous un long moment pour surmonter ça. S'il y avait une pilule magique pour effacer notre tristesse, je l'aurais donnée à tout le monde..."

Mais un éclair de lucidité passa furtivement dans les yeux de Noah. Mais oui, il existait effectivement un moyen d'effacer toute cette tristesse. Il connaissait la personne qui pourrait les aider et, dès qu'il aurait ramené Megane chez ses parents, il irait directement le chercher. Mais en attendant, et de son ton autoritaire, la petite fille ordonna presque à son Tonton de lui expliquer ce que les médecins avaient fait à son petit frère pour tenter de le sauver. Une épreuve difficile pour Noah, mais il s'y attela et à la fin, il baissa les yeux vers Megane qui semblait réfléchir, tout en ayant une expression tordue par le chagrin, et autre chose qui se manifesta lorsqu'elle le regarda droit dans les yeux...

Citation :
« Dans ce cas, tu n’es d’aucune utilité... »

Nouvel uppercut en plein dans l'estomac du médecin qui eut un léger mouvement de recul. Ce fût pire lorsque Megane lui retira sa poupée de ses bras ; en cet instant, Noah se sentait totalement vide et paradoxalement, c'était comme si on lui avait enlevé son filleul une seconde fois.

"Megane... il y a encore des choses que même les médecins ne peuvent guérir. Tu dois comprendre ça. Je t'ai expliqué pour ton petit frère, personne ne pouvait le sauver."

Alors qu'elle était une nouvelle fois dos à lui, Noah s'autorisa à verser quelques larmes qu'il ne tenta même pas d'essuyer. Il avait mal pour avoir perdu son filleul, mal parce qu'il n'arrivait pas à atténuer la peine de Megane, et qu'il venait sûrement de briser son enfance un peu plus en lui disant la vérité. Que pouvait-il faire ? Il passa ses deux mains dans ses cheveux en les plaquant en arrière, bien qu'une fois libres, ils revenaient encadrer son visage fin et carré ravagé par la tristesse de ces dernières semaines... une tristesse qui s'accentuait avec le temps.
Quand la petite fille revint vers lui en le traitant de menteur, cela lui rappela le jour où elle avait été enlevée par Kolya... lorsqu'elle en était revenue, Noah avait du lui faire une piqûre pour soulager son mal, alors qu'il lui avait promis de ne pas lui en faire.


"Megane... calme-toi."

Mais ce fût peine perdue, puisque cette dernière se jeta littéralement sur lui en le frappant de ses petites mains. Noah la laissa évacuer la colère qui s'était trop longtemps installée en elle car après tout, elle ne lui faisait pas mal... pas même lorsque sans le vouloir, elle lui griffa le visage en lui arrachant son stéthoscope pour le lui mettre violemment dans les oreilles. Puis, elle fit en sorte de lui faire "entendre le cœur" de sa poupée, en lui hurlant que celle-ci ne mourrait pas tout en faisant un transfert sur son petit frère. Il soupira en regardant les dernières barrières de Megane s'écrouler et de ce fait, il voulu s'approcher d'elle mais la petite recula.

Citation :
« Je souhaitais juste.. qu’il vive.. lui… je… je.. »

Ce fût d'une voix totalement brisée, lui aussi, que Noah répondit.

"Oui Sweetheart, moi aussi... tout le monde voulait qu'il vive..."

D'un geste vif, il essuya ses propres larmes et se leva, alors qu'elle lui expliquait qu'elle souhaitait être forte pour ses parents, et s'excusait envers lui. Mais Noah secoua la tête de gauche à droite même si Megane ne pouvait pas le voir.

Au bout de quelques minutes à l'entendre pleurer Noah s'accroupis devant Megane et la releva délicatement. Il passa ses bras sous ses aisselles et la souleva, puis la cala contre lui pour la réconforter tout en la berçant et en lui adressant des petits "shhh sweetheart... it's ok..." pour tenter de la calmer.


Spoiler:
 

Le médecin ferma les yeux et continua ses bercements tout en marchant dans la salle, avant de s'asseoir sur le fauteuil des Anciens. De là, il dégagea un bras pour activer une des fonctions de ce fauteuil : être entourés d'étoiles et de planètes qui montraient la galaxie où ils se trouvaient.

"Look Sweetheart... c'est là où nous sommes, la galaxie de Pégase... chez nous, ton petit frère n'est plus là, mais on dit que ceux que nous perdons se transforment en étoile. Ton petit frère veille sur tes parents de là-haut... il veille sur toi... tu peux être forte mais tu ne peux pas l'être pour tout le monde ma chérie. Ton petit frère est là-haut, fort pour nous tous tu sais ?"

..................................................

Si jeune et déjà si mature... 19031705530523160816162848
When life beats you down, never give up
Revenir en haut Aller en bas
Megane Keylie Sheppard
Megane Keylie Sheppard
Civil

Civil

Date d'inscription : 09/07/2009
Messages : 223
Localisation : Atlantis, près de pôpa et môman

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

Si jeune et déjà si mature... Empty
MessageSujet: Re: Si jeune et déjà si mature... Si jeune et déjà si mature... EmptyMar 19 Fév - 14:04

Mégane n'arrivait plus à se contrôler.. c'est d'ailleurs à travers la peine qu'elle exprimait, qu'elle se rendait compte qu'elle ne pouvait pas jouer les têtes fortes éperdument.. Tout le monde avait besoin de craquer un jour où l'autre. Elle en avait connu des chagrins, la peur de perdre ses parents aussi, mais jamais un chagrin comme celui-ci l'avait atteint si fortement. Sans doute parce qu'elle était plus grande et qu'elle avait une meilleure compréhension du monde qui l'entourait. Alors qu'elle se balançait toujours d'avant en arrière, recroquevillait sur elle-même. La petite se mit à penser à ses parents.. comment faisaient-ils ? Sa mère n'avait pas pleuré une seule fois, elle semblait juste effacée.. quant à son père, il le faisait quand plus personne n'était là pour le voir.. C'est comme si ses parents s'empêchaient de libérer leurs sentiments.. Et vu comment cela la rongeait de l'intérieur, elle n'osait imaginer ce que ça pouvait leur faire. Bref, la petite souhaitait juste que tout rentre dans l'ordre, mais comme Tonton Noah l'avait si bien dit, il faudrait du temps et de la patience. Ce n'était pas en un claquement de doigt. Au final, le médecin avait été garant de la vérité. Il avait préféré la lui dire, aussi douloureuse soit-elle... Là dessus il avait eu l'honnêteté de la traiter comme une adulte et elle l'en remercié intérieurement. Elle n'était plus une enfant.. quoique faire un transfert avec sa poupée lui collait certainement encore cette étiquette. Après une bonne minute, ses pleurs s'espacèrent et elle sentit des mains la soulever. Durant une fraction de seconde, elle observa le visage de Noah qui pinçait les lèvres, cette lueur qui se voulait réconfortante dans le regard, avant qu'elle ne se retrouve contre son torse. Mégane n'avait pas la force de le repousser. Elle ressemblait à cet instant précis, juste à une petite fille perdue qui avait besoin de réconfort.. Puis bon être réconforté par quelqu'un hors du cercle familial, lui faisait du bien aussi. La fillette encercla ses jambes autour de sa taille et se laissa porter par le maintient de ses bras musclés. Ses bras étaient autour de son cou et sa tête posée sur son épaule. Si elle aurait été en pleine forme sans tracas et qu'elle se serait vu dans les bras d'une blouse blanche, elle aurait très certainement pensée "no way". Mais il s'agissait de Noah, alors ça passait ^^. Les petits shht l'apaisait et sa respiration finit par redevenir normale. Lorsqu'il fit pour s'asseoir sur le siège lantien, Mégane passa ses deux jambes du même côté pour être assise correctement sur ses cuisses.

Citation :
"Look Sweetheart... c'est là où nous sommes, la galaxie de Pégase... chez nous, ton petit frère n'est plus là, mais on dit que ceux que nous perdons se transforment en étoile. Ton petit frère veille sur tes parents de là-haut... il veille sur toi... tu peux être forte mais tu ne peux pas l'être pour tout le monde ma chérie. Ton petit frère est là-haut, fort pour nous tous tu sais ?"

Les yeux de la petite se mirent à briller à nouveau sans pour autant laisser échapper de larmes. Les vannes étaient vides.. pour le moment. Elle se laissa émerveillée par cette technologie et observa les point lumineux et les boules plus rondes qui représentaient les planètes. 

"Je sais.. papa n'arrête pas de le répéter.. il dit aussi que c'est toujours plus dur pour ceux qui restent.." dit-elle en reniflant avant de pousser un soupir. Mégane ravala sa salive et s'assit dos à son torse. 

"J'ai quelque chose à te montrer... maman m'a expliqué un concept l'autre jour..."

Se redressant, pour pouvoir atteindre les deux accoudoirs, elle tendit ses deux bras et posa doucement ses mimines dessus, une fois que Noah eu retirer la sienne (pas taper). Le siège devint bleu et se mit en position semi allongé, reconnaissant le gêne ATA. Comparé à la fonction primaire qu'avait utilisé Noah, Mégane entra directement dans... le vif du système La petite balaya la galaxie et afficha le système solaire d'Atlantis. De son index, elle fit un petit tour sur la texture de gelée et zooma sur Atlantis. Puis avec une aisance naturelle, elle réussit à faire apparaître la même planète au dessus mais d'une autre couleur, avec quelques chiffres et formules mathématiques.

"Tu connais les univers parallèles ? Un jour j'ai vu le film Interstellar, j'ai pas tout compris mais maman m'a simplifié les choses. Il existe une multitude d'univers. Chaque choix que nous faisons se décline en plusieurs arbres de probabilité.. En gros chaque choix entraine une séquence de réponse. L'effet papillon, je crois que ça s'appelle. Peut être que sur la planète rouge, maman n'a jamais été rejoindre les laboratoires, peut être qu'elle n'a jamais été blessé par Sylas, et peut être que mon autre moi à la chance de connaître mon petit frère.."

Mégane avait une excellente mémoire et être baigné dans la science depuis toute petite aidait. Bien que pour le coup, elle répétait surtout les mots de sa mère qu'elle avait imprimé, mais cela n'empêchait pas qu'elle comprenait le concept.

"J'espère juste qu'ils sont heureux... c'est ce qui me permet de me dire que même si je n'ai pas eu de chance dans ma dimension, tous les mondes ne sont pas pareils. Maman m'a dit que c'était une leçon qu'elle tenait d'un.. John Bis... mais elle ne m'en a pas dit plus.."
Au final, la petite rebascula sur la fonction primaire et le siège se redressa, elle se tourna vers Noah et lui fit un petit sourire. Ne réalisant pas forcément la prouesse qu'elle venait d'effectuer. En voyant la petite griffe, elle se mit à sa hauteur et vint lui faire un petit bisou magique (imagine mon gif droit de sign), avant de venir caresser le dit bobo.
"Tu ne le diras pas à mes parents hein ?"
Puis son visage s'assombrit un peu..Elle avait déjà livré beaucoup de chose, mais il y avait encore quelque chose qui la tracassait.
Revenir en haut Aller en bas
Noah Masen
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3633
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

Si jeune et déjà si mature... Empty
MessageSujet: Re: Si jeune et déjà si mature... Si jeune et déjà si mature... EmptyMar 19 Fév - 14:39

Pendant qu'il berçait Megane, Noah la sentit se calmer peu à peu. Ses pleurs n'étaient plus que des sanglots étouffés et ça semblait être une bonne chose, le trop plein d'émotions qu'elle avait gardé en elle afin d'être forte pour ses parents, s'était quelque peu évaporé pour la laisser enfin respirer. Mais le médecin continua à l'apaiser lorsqu'il la sentit s'accrocher à lui comme à une bouée de sauvetage. Ces moments-là étaient rares, puisque mini Sheppard préférait tout garder pour elle... entre John et Jenny, elle avait de qui tenir !
Au final, il s'installa sur le fauteuil des Anciens et laissa sa nièce s'asseoir comme elle le voulait. Noah activa le tout afin de lui montrer la galaxie de Pégase, et lui expliqua que parmi toutes ces étoiles, il y en avait une qui était son petit frère qui veillait sur elle et ses parents. En la regardant, il constata qu'elle avait malgré tout encore envie de pleurer, ce qui était légitime, mais plus rien ne voulait sortir. Émotionnellement, la petite Megane semblait vidée de toute énergie. Enfin, il le croyait...


Citation :
"Je sais.. papa n'arrête pas de le répéter.. il dit aussi que c'est toujours plus dur pour ceux qui restent.."

Noah acquiesça en silence et observa à nouveau les étoiles en espérant que son filleul y était vraiment, en paix, alors qu'il caressait distraitement les cheveux de sa nièce.

"C'est vrai, leur absence nous font mal au cœur... mais les bons souvenirs restent. Comme lorsque tu allais tout contre le ventre de ta maman pour écouter ton petit frère, lui parler. C'est un merveilleux souvenir que tu dois garder en tête."

Megane semblait aller mieux et un sourire, bien qu'encore triste, illumina quelque peu le visage de Noah, avant qu'il ne se demande ce que la petite fille faisait lorsqu'elle se redressa en lui disant qu'elle voulait lui montrer quelque chose. Il eut un hoquet de surprise lorsque le fauteuil s'inclina en arrière, l'allongeant presque de tout son long alors qu'il regardait les constellations et planètes changer à une vitesse hallucinante. Puis en baissant les yeux, il fronça des sourcils tout en écarquillant les yeux ; c'était elle... c'était Megane qui faisait tout ça avec la console à la texture de gelée.

"Mais comment est-ce que tu arrives à faire tout ça à ton âge ?"

Puis il se souvint qu'avec des parents tels que John et Jenny, possédant un puissant gène ATA, ça ne devait pas l'étonner ! Au final, il tenta de déchiffrer les calculs mathématiques puis, il regarda Atlantis, ou ce qui semblait être Atlantis.

Citation :
"Tu connais les univers parallèles ? Un jour j'ai vu le film Interstellar, j'ai pas tout compris mais maman m'a simplifié les choses. Il existe une multitude d'univers. Chaque choix que nous faisons se décline en plusieurs arbres de probabilité.. En gros chaque choix entraine une séquence de réponse. L'effet papillon, je crois que ça s'appelle. Peut être que sur la planète rouge, maman n'a jamais été rejoindre les laboratoires, peut être qu'elle n'a jamais été blessé par Sylas, et peut être que mon autre moi à la chance de connaître mon petit frère.."

"Incroyable... la digne fille des Sheppard..."

Noah avait murmuré cette phrase, fasciné par ce qu'il voyait, mais aussi par les explications de Megane sur les univers parallèles. Un point qu'il avait longtemps oublié, mais qui apaisait sa peine. Oui, peut-être que dans un autre univers parallèle au leur, son filleul était vivant ? Cette simple pensée le fit sourire.

Citation :
"J'espère juste qu'ils sont heureux... c'est ce qui me permet de me dire que même si je n'ai pas eu de chance dans ma dimension, tous les mondes ne sont pas pareils. Maman m'a dit que c'était une leçon qu'elle tenait d'un.. John Bis... mais elle ne m'en a pas dit plus.."

Le médecin se releva et pris Megane à nouveau dans ses bras pour la serrer contre lui. Cette fois, c'était lui qui avait besoin de réconfort et elle lui en avait donné en lui parlant de ces univers parallèles. Il ferma les yeux en souriant.

"Oui, j'espère aussi... et je me dis désormais que dans un autre de ces univers, nous sommes tous réunis autour de ton petit frère, heureux. Mais nous devons l'être ici aussi, pour ne pas rendre triste celui qui est dans les étoiles."

Peu de temps après, tout s'éteignit et le fauteuil revint à sa position initiale. Noah fut surpris lorsque Megane vint lui donner un petit bisou sur la joue, là où elle l'avait légèrement griffé.

Citation :
"Tu ne le diras pas à mes parents hein ?"

Noah fit mine de fermer sa bouche avec sa main, et de tout cadenasser avant de jeter la clé au loin, avec un petit sourire. Ce sourire s'effaça lorsqu'il vit la mine sombre de Megane.

"Hey... rassure-toi je ne dirai rien à tes parents. Qu'est-ce qu'il y a ?"

..................................................

Si jeune et déjà si mature... 19031705530523160816162848
When life beats you down, never give up
Revenir en haut Aller en bas
Megane Keylie Sheppard
Megane Keylie Sheppard
Civil

Civil

Date d'inscription : 09/07/2009
Messages : 223
Localisation : Atlantis, près de pôpa et môman

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

Si jeune et déjà si mature... Empty
MessageSujet: Re: Si jeune et déjà si mature... Si jeune et déjà si mature... EmptyMer 20 Fév - 13:59

Lorsque le siège se mit en position quasi allongé, la petite travailla ses abdos pour rester assise sur les genoux de Noah, sinon ses petits bras ne pouvaient continuer de toucher les accoudoirs qui contrôlaient tout le système. Alors que l'ensemble de Pégase disparaissait à vitesse folle pour zoomer jusqu'à la planète où la Cité résidait, elle eut un petit sourire à la remarque de Noah qui semblait.. émerveillé:

Citation :
"Mais comment est-ce que tu arrives à faire tout ça à ton âge ?.. Incroyable... la digne fille des Sheppard.. "

En réponse, elle haussa les épaules et avec tout l'humilité dont elle pouvait faire preuve elle lança un petit:

"J'en sais rien... je pense à quelque chose et ça se produit"

Logique implacable, mais qui n'était pas évidente pour tout le monde, il suffisait de demander au Dr Beckett qui n'aimait en rien ce siège qui lui demandait beaucoup d'énergie. Il était évident que lorsqu'elle serait un peu plus grande, elle serait au moins l'égal de son père si ce n'était plus au niveau des contrôles des technologies lantiennes. Elle pourrait aider les membres de l'expédition contre une attaque en maintenant le bouclier, lançant des drones ou bien faire voler la cité ? Tandis que Papa Sheppard était dans un jumper pour défendre la Cité et Maman en train de se concentrer sur la vision scientifique d'un plan tactique. Cela serait un formidable travail d'équipe et familial. Mais... il était encore un peu tôt pour penser à ça et surtout.. jamais ses parents ne la laisseraient faire, il la voyait comme une petite fille encore. Lorsqu'elle est eu terminé d'expliquer ce qui la faisait tenir au fond d'elle et de traverser cet étape douloureuse du deuil; Mégane sentit des bras l'encercler alors que la tête du médecin était tout contre son épaule.

Citation :
"Oui, j'espère aussi... et je me dis désormais que dans un autre de ces univers, nous sommes tous réunis autour de ton petit frère, heureux. Mais nous devons l'être ici aussi, pour ne pas rendre triste celui qui est dans les étoiles."

Mégane poussa un soupir.. Il était vrai que tout ceci était bien beau, mais elle vivait dans cette réalité, sur cette planète bleu et non en rouge. La fillette devait faire avec les événements qui s'étaient déroulés aussi tristes soient-ils. Au final, Noah l'avait peut être réconforté tout à l'heure, mais elle sentait que l'explication des "univers parallèles", lui avait été bénéfique pour avoir une autre vision des choses. Au final, même en laissant exprimer ses émotions, elle pouvait être utile et à la fois réconfortante dans ses paroles et ses actes envers ceux qui l'entouré. Il faudrait qu'elle essaye cette technique auprès de sa mère, mais surtout de son père - qui elle le savait - était en train de porter à lui tout seul l'ensemble de cette merde, pour que tout se sente un minimum bien. Quitte à annihiler ses sentiments de temps à autres. Par la suite, elle stoppa le tout et le siège revint à sa position initiale. Elle s'excusa une énième fois auprès de son oncle. Lorsqu'il mima de cadenasser sa bouche, elle eut un sourire.

Citation :
"Hey... rassure-toi je ne dirai rien à tes parents. Qu'est-ce qu'il y a ?"
"Non rien..." dit-elle en quittant les genoux du médecin avant d'aller ramasser son bébé pour aller le remettre dans sa poussette.

"C'est juste je me demandais.. si on pouvait donner la mort avec des médicaments..."

Oui pour Mégane les médecins étaient fait pour sauver, mais elle ne savait pas vraiment bien si l'inverse pouvait se produire. Elle ajouta pour faire suite à son idée:

"Depuis que Maman est rentrée de l'infirmerie et que je sais que ce monsieur est vivant, je me disais que si on le tuait, cela lui permettrait d'aller mieux, non ?"

Oook, c'est vrai.. ce genre de parole dans la bouche d'une gosse de 10 pige pouvait effrayé, mais comme dit au dessus, elle n'était plus une enfant et s'était confronté à trop de chose de ce genre que cela en devenait naturel. De plus ses amis athosiens contaient des choses horribles sur les wraiths et la survie. En quelque sorte, et parfois, la mort justifiait les moyens. Il était clair que Terre, sa seule préoccupation serait sa rentrée au collège, mais voilà, elle était issue de parents Terriens, mais avoir grandit ici dans cette galaxie, en faisait une Pégasienne pure souche.

"J'ai déjà pensé à me glisser en douce... un jour maman m'a emmené dans son laboratoire elle avait fait une découverte, une boule en métal trouvait dans les ZI. Elle n'arrivait pas à la faire fonctionner, mais lorsque moi je l'ai touché, l'objet s'est mis en route. D'autres boules sont sorties de la boule principale, certaines avec des piques et d'autres avec des genres de scie qui tournaient. J'arrivais à les contrôler, comme des drônes. Je me suis fais gronder, mais je sais où trouver cet engin.. je suis la seule à savoir m'en servir.. et je suis sûr que je ne me ferais pas gronder.. ça rendrait peut être service à tout le monde, il ne ferait plus de mal et surtout plus à maman ! Elle a été triste trop souvent avec lui..."

S'il y aurait eu du monde dans la salle, il y aurait certainement eu un froid. Mégane parlait sans réaliser la chose. Bon, si, en partie. Elle savait que la mort n'était pas bien, qu'elle était irréversible, mais cet homme avait déjà fait trop de mal à sa mère et l'avait privé de moments joyeux. Son père l'avait dit, il était sans coeur et recommencerait certainement.. Mégane pensait juste à sa bonne action si elle agissait ainsi.. Ce n'était pas un wraith mais à ses yeux c'était tout comme, sauf qu'il avait une apparence humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Noah Masen
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3633
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

Si jeune et déjà si mature... Empty
MessageSujet: Re: Si jeune et déjà si mature... Si jeune et déjà si mature... EmptyJeu 21 Fév - 19:15

Citation :
"J'en sais rien... je pense à quelque chose et ça se produit"

Si jeune et déjà si mature... 19022106493023160816129449

Noah n'avait rien à dire à la réponse de Megane. Ses gènes Lantiens étaient exceptionnels, voilà tout ! Mais voir une petite fille d'à peine 10 ans avoir autant de "pouvoirs" pouvait être déstabilisant au premier abord.
Le médecin laissa son imaginaire s'évader en écoutant sa nièce de cœur parler des univers parallèles, dont certains où le second enfant des Sheppard était en vie, et où chacun avait la joie de partager son existence avec ce petit être. Cela le réconforta tellement qu'il repris Megane dans ses bras, lui faisant un gros câlin réconfortant même si elle aurait besoin de plus pour aller mieux, à savoir ses parents et notamment Jenny qui devait se réveiller. Pour ça, il n'allait pas hésiter à aller la voir pour lui parler... en douceur bien évidemment.

L'imaginaire s'en alla doucement lorsque les étoiles s'éteignirent et que le fauteuil revint à sa position initiale, et la tristesse revint peu à peu dans le cœur de Noah, et aussi dans celui de Megane bien que celle-ci lui fit un petit bisou là où elle l'avait griffé, ce qui lui redonna malgré tout un petit sourire qui s'estompa malheureusement, car il vit tout de suite que quelque chose tracassait mini Sheppard. Malgré son "non rien...", Noah n'en cru pas un mot, puis il la laissa se lever alors qu'il restait assis sur le fauteuil, les coudes sur ses genoux avec ses mains jointes en avant, l'air inquiet pour sa nièce.


Citation :
"C'est juste je me demandais.. si on pouvait donner la mort avec des médicaments... Depuis que Maman est rentrée de l'infirmerie et que je sais que ce monsieur est vivant, je me disais que si on le tuait, cela lui permettrait d'aller mieux, non ?"

Le souffle du médecin se coupa un long moment, alors qu'il regardait Megane qui était dos à lui pour le moment. Évidemment que cette possibilité existait mais... il poussa un soupir en secouant la tête de gauche à droite.

"Oui... ce genre de médicament existe, mais dans le but d'abréger les souffrance d'un patient dont on ne peut plus rien faire pour lui. De cette manière, il peut partir en toute tranquillité, sans souffrir."

Citation :
"J'ai déjà pensé à me glisser en douce... un jour maman m'a emmené dans son laboratoire elle avait fait une découverte, une boule en métal trouvait dans les ZI. Elle n'arrivait pas à la faire fonctionner, mais lorsque moi je l'ai touché, l'objet s'est mis en route. D'autres boules sont sorties de la boule principale, certaines avec des piques et d'autres avec des genres de scie qui tournaient. J'arrivais à les contrôler, comme des drônes. Je me suis fais gronder, mais je sais où trouver cet engin.. je suis la seule à savoir m'en servir.. et je suis sûr que je ne me ferais pas gronder.. ça rendrait peut être service à tout le monde, il ne ferait plus de mal et surtout plus à maman ! Elle a été triste trop souvent avec lui..."

Noah restait bouche bée, pour être poli. Ou était passée la petite fille qu'il adorait ? Avec qui il jouait à la dinette lorsqu'elle le lui demandait ? Envolée... cela lui brisa le cœur en mille morceaux. Depuis qu'ils étaient dans cette pièce, le médecin avait été conciliant, répondant aux questions de Megane et la réconfortant. Mais cette fois, son ton se fit plus sérieux et même un peu en colère.

"Megane. Une petite fille, même aussi mature que toi ne devrait pas penser à une telle chose. Tu te rends compte que tu parles de commettre un meurtre ?"

Il se leva et s'agenouilla face à Megane, en posant ses mains sur ses épaules et en la "forçant" à la regarder droit dans les yeux.

"Ne pense plus jamais à ça Megane ! Personne ne mérite la mort comme ça, par vengeance. Ce qu'il faut souhaiter pour celui qui a blessé ta maman, c'est qu'il reste en cage jusqu'à la fin de ses jours, sans revoir une seule fois la lumière du soleil. Alors promets-moi d'ôter cette pensée de ta tête."

..................................................

Si jeune et déjà si mature... 19031705530523160816162848
When life beats you down, never give up
Revenir en haut Aller en bas
Megane Keylie Sheppard
Megane Keylie Sheppard
Civil

Civil

Date d'inscription : 09/07/2009
Messages : 223
Localisation : Atlantis, près de pôpa et môman

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

Si jeune et déjà si mature... Empty
MessageSujet: Re: Si jeune et déjà si mature... Si jeune et déjà si mature... EmptyVen 22 Fév - 16:28

Mégane avait expliqué ça sans vraiment pensé aux conséquences. Il y avait la pseudo envie pour que, peut être, tout s’arrange – mais il y avait aussi la réalité des faits. Mégane ne pensait pas que ce genre de chose pouvait être « tâchant » et traumatisant. Elle souhaité juste rendre service à ses parents.

Citation :
« Mégane. Une petite fille, même aussi mature que toi ne devrait pas penser à une telle chose. Tu te rends compte que tu parles de commettre un meurtre ? »
La petite fronça les sourcils, étant un peu buté sur ses idées. C’était compliqué en même temps en entendant de toute part que ce cher « monsieur » devait mourir pour le bien de tous.

« Mais Tonton, il aurait dû mourir déjà ! Il est comme les mauvaises herbes.. il s’accroche.. » dit-elle en reprenant les mots de sa mère, pour les avoir déjà entendu.

C’est alors qu’il s’accroupit, se rapprochant de son visage, l’air plus sérieux et un poil.. agacé ? Elle n’avait pas pour habitude de le voir ainsi à son encontre.

Citation :

« Ne pense plus jamais à ça Mégane ! Personne ne mérite la mort comme ça, par vengeance. Ce qu’il faut souhaiter pour celui qui a blessé ta maman, c’est qu’il reste en cage jusqu’à la fin de ses jours, sans revoir une seule fois la lumière du soleil. Alors promets-moi d’ôter cette pensée de ta tête »

La petite se mit à pincer ses lèvres fortement, comme réfléchissant à ce qu’elle pouvait dire. Il l’enguirlandait là ? On était d’accord ?

« Pourquoi ? Pourquoi papa a tenté de finir ce qu’il avait commencé alors ?… Tu sais les gens parlent sur Atlantis.. Certains pensent comme toi.. d’autres sont d’accord avec ce qu’il a fait.. Et puis mes amis athosiens me soutienne. Ici sur Pégase, il y a de nombreux ennemis et il n’y a pas que les wraiths… Ils m’ont appris que parfois c’est tué ou être tué.. Il a tenté plein de fois de tuer maman et qu’est-ce que j’aurais fait sans elle ? Hein ? » dit-elle en pensant à la peine incommensurable qu’elle ressentirait si tel était le cas, bien pire qu’avec son petit frère..

C’est alors que sa radio se mit à grésiller, coupant l’échange avec Noah.

//Mégane où es-tu ? Reviens à la maison, il est tard, tu sais que je n’aime pas quand tu traînes//

La voix de Jenny s’était fait entendre, la petite appuya sur son oreillette en lançant un « j’arrive dans quelques minutes ». Mégane poussa un énorme soupir las, renfrognée en voyant la tête de Noah.

« Mais je suppose que ce sont les grandes personnes qui doivent décider.. » dit-elle en abdiquant au final à ce que Noah lui disait. Bien sûr elle ne le ferait pas, c’était juste des paroles… lourdes de sens.

«Je dois y aller, sinon maman va s’inquiéter... » dit-elle en se dégageant de son oncle de coeur en prenant sa poussette. Alors qu’elle était encore au milieu de la pièce, elle leva les yeux vers la porte et fronça les sourcils comme se concentrant… et.. la porte s’ouvrit sans capteur. Au final elle se retourna vers le médecin avec un petit air revêche.

« Tu vois, cette cité m’obéis.. merci de m’avoir écouter… ça m’a fait du bien… A plus tard Tonton..»

Oui l’âge con et rebelle pointait le bout de son nez à même pas 10 ans. Normalement cela pouvait se manifester un peu plus tard, mais étant donné qu’elle était plus mature pour son âge, la pré-adolescence commençait à pointer le bout de son nez.

Arrow quartiers des Sheppard
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



Si jeune et déjà si mature... Empty
MessageSujet: Re: Si jeune et déjà si mature... Si jeune et déjà si mature... Empty

Revenir en haut Aller en bas
Si jeune et déjà si mature...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Que pensez-vous de cette intervention de Levaillant Louis Jeune au Nouvelliste
» Les rouge vs les bleu :Un jeune est assassiné à Montréal.
» Janvier 96 - La jeune femme qui ne ... - Londres - Rab'
» Jeunes defenseur de talent rechercher vs 1st pick NJ + le jeune def J.Ringuette
» Jeune fille aux cheveux de feu, brûle le mal de tes paroles. [Yaelle]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stargate Atlantis - Le Jeu :: ATLANTIS, GALAXIE DE PEGASE :: Secteur Scientifique :: Salle du fauteuil des Anciens-
Sauter vers: