AccueilAccueil  WelcomeWelcome  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
♣ Bienvenue sur Stargate Atlantis - Le Jeu, Invité ♣
♣ De nombreux PV et Prédéfinis sont disponibles. N'hésitez pas à les prendre ♣
Ronon Dex, Olivia Anderson, Aldwin Skaros, etc...
♣ Rejoignez nous sur les réseaux sociaux ♣
♣ Membre du mois ♣
Valar Morghulis - Rébellion sur la Coalition Genii Membre10

Partagez

Valar Morghulis - Rébellion sur la Coalition Genii

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Acastus Kolya
Acastus Kolya
Genii's warrior

Genii's warrior

Date d'inscription : 03/11/2007
Messages : 247

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?:

Valar Morghulis - Rébellion sur la Coalition Genii Empty
MessageSujet: Valar Morghulis - Rébellion sur la Coalition Genii Valar Morghulis - Rébellion sur la Coalition Genii EmptyMer 28 Déc - 17:11

  • [HJ : suite de l’attaque sur la cité et de l’enlèvement de Mégane ainsi que du topic avec Kylee et Noah en off world : "Ma paranoïa était justifiée", découlant sur le topic "Il est temps de rétablir la vérité" avec Kylee et John.]

    Revenons au passé, à l’époque où ce bon vieux genii avait pris en otage le bijou le plus précieux d’Atlantis : la fille sheppard. Cela avait été un moment plaisant de faire un aller/retour sur cette cité des anciens afin de foutre le bordel. Art dans lequel il excellait. Il avait perdu dans sa bataille son acolyte, mais Sylas était juste une distraction avec peu d’importance. Il s’était servi de lui. Le souci c’est lorsque l’on met des parents en rognent et surtout quand on s’attaque à John Sheppard, celui-ci le rend au centuple. Ha il s’en souviendrait d’avoir touché à la prunelle de ses yeux. Le commandant s’était pris une sacré dérouillé et la balle qui était venu se loger dans son abdomen avait bien failli le tuer.

    **FLASH BACK**

    Kolya venait de se prendre une balle par le P-90 du militaire. Sous l’impact, il était tombé ventre contre terre. Encore sonné par ce qu’il venait de se passer, il rampa aussitôt pour se mettre à couvert dans l’angle du couloir. Sheppard lui avait déjà tiré dessus quelques années auparavant, mais il n’avait pas fini le travail ; alors il pensait que cette fois ci il aurait assez de jugeote pour le faire car O grand jamais il n’arrêterait de le hanter. Acastus était un sociopathe, il n’avait que très peu d’humanité en lui et les coups durs qu’il avait vécus, se faisant bannir de son peuple, être méprisé de tous, l’avait conduit à une douce folie dont le fondement était la vengeance. Après tout le peuple genii s’était allié aux Atlantes. Sa patrie l’avait trahi au nom de quoi ? d’une alliance contre les wraiths, pour profiter de leurs savoirs médicaux, de leur avancée technologique. Il ne se retrouvait pas dans ce peuple qui n’avait plus aucune personnalité et avait donc décidé de monter une rébellion. Cela faisait maintenant 6 ans qu’il errait de planète en planète, se servant d’ancien secteur tactique, recrutant des personnes avec un potentiel certains. Ses subalternes étaient entraînés et avaient des ordres, une idéologie même. Le roi des planificateurs avaient toujours eu 2 à 3 coups d’avance et bientôt il reprendrait le pouvoir. Chaque espion peuplant les planètes de Pégase avaient tous des missions différentes, mais au son d’appel, Kolya savait qu’il pourrait compter sur eux. Il possédait maintenant une armée et le renversement du pouvoir était proche. Mais l’événement qui venait de se produire aller peut être faire tout basculer. Kolya serra les dents et se mit contre le mur, assit. Sa respiration était haletante et une douleur aigüe traversée tout son abdomen. Serrant les dents, il tourna la tête vers le couloir où se trouvait John quelques instants plutôt. Il n’eut l’occasion que de le voir courir en sens opposé pour aller retrouver sa fille.

    « Un jour il faudra que tu termines ce que tu entames Sheppard ! »

    Même pas capable d'aller jusqu'au bout, une vrai fiotte ! Il poussa un gémissement avant d’avoir une quinte de toux rauque où du sang s’échappa par éclaboussure sur le sol. Un organe avait du être touché. Il comprima tant bien que mal sa plaie par balle et prit sa radio. Sa tête lui tournée, il devait faire vite s’il ne voulait pas se vider de son sang.


    //Svenn, tu es là… Réponds quand je te parle… *soupir* Me dit pas que tu t’es fais tirer dessus…//

    **Pourquoi suis-je entouré d’incompétent ?.. Le lavage de cerveau a bien fonctionné pour eux, vu leur faible esprit mais pour ce qui est de se défendre.. C’est une autre paire de manche. Pensez à engager des mercenaires pour le coup d’état.**

    Acastus grimaçait. La douleur le paralysé et il commençait à voir trouble. Il préférait de loin avoir cette sensation autour d’un bon whisky… le commandant devait prendre sur lui s’il voulait s’en sortir et justement.. terminer sa bouteille de 20 ans, d’âge. C’est avec une volonté insoupçonnée qu’il réussi à se lever, s’appuyant contre le mur et glissant contre celui-ci, laissant des traînées de sang sur son passage. Au détour d’un couloir, alors qu’il soufflait comme un bœuf et que son champ de vision s’était indubitablement rétréci, il croisa une personne. Sans attendre il sortit son arme et la pointa vers l’inconnu.


    « Hey ! Monsieur ! C’est moi, Aragon ! Laissez-moi vous aider.. Il faut tenir, tout nos plans repose sur vous. »

    Aragon venait de gagner en estime auprès d’Acastus. Et il avait besoin d’un nouveau bras droit, vu que l’autre couillon s’était certainement descendre.

    **FLASH BACK OFF*

    Les mois qui avaient suivi avait été difficile pour ce vieux personnage. Il avait été soigné dans un hôpital pégasien, sur une planète un minima évolué technologiquement et encore heureux car sans ça il aurait passé l’arme à gauche. Et il fallait dire que de là-haut, cela l’aurait bien fait chier car il voulait tellement se venger des Atlantes et les rabaisser à un statut d’infériorité (tel une mouche que l’on écrase de la main) qu’il ne l’aurait pas supporté. La prochaine fois il porterait un gilet par balle, pour sûr. Il avait pris trop ses aises avec gueule d’ange et il n’avait pas vu les picots de hérisson se dresser. Dans le même temps cela lui avait fait plaisir de le voir avoir la niak ainsi. Ce côté mordant était bandant… presque physiquement parlant. M’enfin.. cela était un tout autre sujet...

    La convalescence avait été longue et rude avec pas mal d’exercice de récupération. Kolya ne digérait pas les séquelles de sa confrontation avec le Colonel. Il en était maintenant réduit à faire des pauses régulièrement juste pour marcher et les soucis de santé lié à la vieillesse ne l’aidait pas en ce sens. Mais tel une vieille carne, il avait de la ressources et une volonté régit par la haine pouvait guérir le plus éclopé de tous. Au moins il avait passé du temps à réfléchir à son plan et avait paré avec minutie toutes les possibilités de contre-attaque de la coalition genii. Normalement ces derniers ne verraient rien venir, car Acastus possédait des agents double infiltré au sein de leur rang. Mais au cas où, il avait prévu à toutes éventualités comme bon calculateur qu’il était. Une fois le pouvoir repris et la coalition tombé, l’ancien régime pourrait reprendre sa place. Kolya eut un sourire malsain avec une lumière scintillante dans ses prunelles ébènes. Il avait des plans horribles et il en salivait d’avance.

    En soi, en 6 ans le genii avait mis sous sa coupe près de 200 planètes, des planètes qui étaient dans la base de données des Atlantes. Des planètes tantôt alliées, tantôt commerçante, tantôt encore inexplorées par ces derniers. Son but était simple et en deux temps : reprendre le pouvoir en premier lieu et en second, plonger les Atlantes dans un état d’angoisse et de crainte permanente.. instaurer une pression psychologique. Lors de son séjour sur Atlantis, il avait pu voir que leur responsable Mme Peterson Erika avait imposé sa dictature sur la cité ; Acastus, lui, allait l’imposer au reste de la galaxie. Il tuerait et vandaliserait sans état d’âme les peuples souhaitant commercer ou établir une quelconque alliance avec Atlantis. La nouvelle coalition pouvait remplacer les Atlantes sur le long terme, que ce soit en matière de protection, de nourriture ou de soin médicaux. Acastus aurait la main sur bon nombre de planète et les trocs seraient faciles à coordonner. Quant aux technologies, il avait ses adresses pour prétendre à des vaisseaux pour pouvoir défendre et se défendre.. Bref c’était là un coup de maître qu’il avait gardé secret durant toutes ces années, il avait tissé sa toile dans le temps et son maillage était maintenant presque inviolable. Sa monté au pouvoir serait le parallèle d’Hitler pour l’Histoire terrienne.Il voulait faire passer les Atlantes pour ce qu’ils étaient : des profiteurs qui ne jouent pas franc jeu… En sachant ces derniers dépendaient des autres peuples pour se nourrir, Kolya savait que sur le moyen terme, la cité serait en état de siège. Pas le siège comme on peut se l’imaginer avec des catapultes entourant un château, mais un siège psychologique.. Il mettrait des tueurs à gages sur les Atlantes, chaque sortie off world deviendrait plus dangereuse, ils ne seraient plus à qui se fier et se ferait trahir par leur propre alliés… Ce siège n’aurait que deux issues : soit ils retournaient sur leur galaxie d’origine et le Peuple de Pégase aurait enfin la paix, soit ils devraient changer leur habitude et commencer à voler, piller, tuer peut-être pour survivre. Cela changerait la face du monde, car les Atlantes étaient vu comme des pacifiques au grand coeur… En manipulant l’opinion publique des petites gens, Koyla se faufilerait comme un serpent et n’aurait pas de mal à faire croire à sa réalité des choses. Il excellait dans l’art de la manipulation à petite échelle, ça ne serait pas plus compliqué que cela à grande échelle. Il fallait juste faire porter de sa voix, savoir utiliser les mots qu’il fallait, percutant, touchant et bien souvent le tour était joué. Les Atlantes passeraient enfin pour les « bad guys », et leur couverture de « Mère Bonté » tomberait à l’eau depuis toutes ces années. Kolya voulait montrer leur vrai visage..

    Après tout, au commencement, c’était bien eux qui avait réveillé les wraiths dans la galaxie après des centaines d’années de tranquillité, c’est eux qui étaient en guerre avec les asurans, eux qui avait fait sauter un système solaire tout entier. Les atlantes étaient juste des démons cachaient derrière des visages d’ange, qui avait réussi à laver leur linge sale en faisant croire que les pégasiens pouvait compter sur eux. Bref c’était du pain béni pour le roi des manipulateurs qu’il était. D’autres orateurs prêcheraient la bonne parole genii sur les autres planètes. Si son plan se déroulait comme prévu, Acastus aurait plus de pouvoir qu’il n’en n’aurait jamais eu avec la main mise sur une bonne partie de la galaxie. Dans cette histoire, il espérait juste que les atlantes commettent des crimes pour pouvoir survivre, leurs méfaits conforteraient la petite graine que Kolya implanterait dans l’esprit des gens. Quant à ceux qui résisteraient ou auraient trop de jugeote, ils seraient juste.. eh bien.. liquidés sur le champ ou enfermés pour lobotomisation à grande échelle.

    Oh oui..., c’était sadique, cruel et complètement cinglé. Acastus était un être doué d’une intelligence certaine, doublé d’un pervers narcissique à tendance sadique. Il pouvait exprimer des émotions verbalement et par gestuel sans ressentir réellement ces sentiments qui dissocie un être humain stable et instable.. et croyez-moi quand tout son géni était déployé, cela pouvait réellement.. faire peur ! Il en jubilait d’avance. C’est pourquoi lorsqu’il avait eu l’occasion de coincer ses deux Atlantes, il ne s’était pas fait prier pour transmettre un message, histoire qu’une douce odeur de crainte plane au-dessus de leur tête. Les opérations auraient lieu dans quelques mois, le temps qu’il retrouve une forme quasi olympique. A croire cette jolie brunette, son état de santé était en amélioration, il fallait juste attendre et baliser une dernière fois le terrain.

    Souriant à l’ensemble de ses pensées, il crapota sur son cigare et expulsa la fumée de ses poumons en un cercle parfait.


    « Patron.. Il faudra m’apprendre à faire ça... »

    Kolya eut un rictus.

    « C’est pour ça que je suis ton supérieur et toi… mon subalterne. Maintenant prends ces notes avec toi et apporte-les au point de rendez-vous. »

    L'Acolyte ne se fit pas prier et sortit du bureau. Le commandant quant à lui posa son cigare pour prendre son verre de whisky. Il se dirigea vers la baie vitrée et fit tourner son alcool dans le verre, admirant la vue sur la ville qui s’offrait devant lui. Il était actuellement en séjour chez des alliés: les Valyriens, des négociations étaient en train d’avoir lieu pour que les geniis puissent bénéficier de leur soutien lors de son coup d’état et les affaires prenaient bien. Kolya huma son verre avant de contempler une nouvelle fois l’horizon. Oui cet alcool sentait bon… aussi bon que ce comme un doux air de vengeance qui se profilait à l'horizon.
Revenir en haut Aller en bas
Valar Morghulis - Rébellion sur la Coalition Genii
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» valar morghulis ? cho
» (valar morghulis)
» Coalition V2
» Après le service [Sarah]
» Coalition V.2 [ Fantastique - créatures mystiques ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stargate Atlantis - Le Jeu :: A TRAVERS LES GALAXIES :: Autres planètes-
Sauter vers: