AccueilAccueil  WelcomeWelcome  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
♣ Bienvenue sur Stargate Atlantis - Le Jeu, Invité ♣
♣ De nombreux PV et Prédéfinis sont disponibles. N'hésitez pas à les prendre ♣
Ronon Dex, Olivia Anderson, Aldwin Skaros, etc...
♣ Rejoignez nous sur les réseaux sociaux ♣
♣ Membre du mois ♣
En tête à tête (PV : Sylas) Membre10

Partagez

En tête à tête (PV : Sylas)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
John Sheppard
John Sheppard
Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Date d'inscription : 24/07/2007
Messages : 7289
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

En tête à tête (PV : Sylas) Empty
MessageSujet: En tête à tête (PV : Sylas) En tête à tête (PV : Sylas) EmptySam 4 Jan - 18:00


John avait attendu plusieurs jours avant de remettre les pieds dans les sous sol de la cité. Il avait eu vent des agissements de Jenny à l'égard de Sylas et à vrai dire, elle ne l'avait vraiment pas louper. Le Génésien avait été soigné à l'écart de l'infirmerie. Il n'avait pas envie que sa fille soit à moins de 100 mètres de l'homme qui lui avait fait du mal. Par la suite, il avait été ramener en cellule où il allait passer un certain temps. Le pilote avait franchit l'entrée de la section des cellules. Seul un garde était en faction devant celle de Sylas. Il le congédia rapidement avant de franchir la lourde porte qui donnait sur le cellule. Le Génésien était "confortablement" installé une chaise, ne faisant qu'attendre. Mais attendre quoi ? De toute façon, s'il attendait le jour où il allait sortir, il pouvait attendre encore trèès longtemps. S'il pouvait même mourir entre ces quatre murs, cela ferait le plus grand plaisir pour le leader militaire.

Il s'avança donc vers les barreaux tandis que l'homme devant lui, releva la tête. Les stigmates de tout ce que lui avait infligé Jenny était encore visible sur son visage. Comme on lui avait raconté, elle ne l'avait pas raté. Cela l'amusait presque de savoir qu'une femme lui avait mit la misère. John en voulait encore à sa femme de ne pas l'avoir écouter en ce qui concernait Sylas, mais d'un autre côté, il aurait bien voulu être là pour voir un si joli spectacle.


"Je dois bien avouer qu'elle ne vous a pas raté sur ce coup là. J'aurai tellement aimer voir cela. Vous avez ressentit quoi quand elle vous a mit la raclée du siècle ? Se faire frapper par une femme doit être très frustrant..."

Le pilote ne quitta pas Sylas des yeux. Il souhaitait soutenir le regard de celui qui avait osé frapper sa fille, surement sans aucune pitié, le connaissant. John avait apprit à se contrôler avec ce genre d'individu mais ce qu'il vouait le plus à ce moment précis, c'était ouvrir la cellule et en finir une bonne fois pour toute avec cet individu. Il avait des limite avec son self contrôle.

..................................................

Bad Liar
I'm a bad liar, bad liar. Now you know, now you know. That I'm a bad liar, bad liar. Now you know, you're free to go
Revenir en haut Aller en bas
http://sga-rpg.forumpro.fr
Sylas Danaé
Sylas Danaé
Not Crazy, Just Insane

Not Crazy, Just Insane

Date d'inscription : 16/12/2007
Messages : 411

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

En tête à tête (PV : Sylas) Empty
MessageSujet: Re: En tête à tête (PV : Sylas) En tête à tête (PV : Sylas) EmptySam 4 Jan - 19:33

Sylas avait été patient. Kolya ne lui avait pas mentit. Les Atlantes prenaient soin de leur prisonnier. Pathétique tout cela. Depuis quand on prenait soin des méchants dans les histoires. Enfin bref, passons. Une fois guérit, on avait ramener le Génésien dans une joli cellule qui sentait bon... l'humidité... Pas de quoi laisser un pourboire au service d'étage. Personne ne venait vraiment le voir à part le Marine qui venait lui apporter son repas, trois fois par jour. Cela aussi étonnait le sociopathe. Mais après quelques jours à se sentir très seul, il eu un visite et pas n’importe lequel. Le grand John Sheppard venait sûrement lui taper la causette. A son arrivée, il releva la tête vers son interlocuteur et lui adressa un large sourire. Pourtant, il n'y avait pas de quoi rire car être enfermé n'était pas une partie de plaisir. Mais tout le monde savait que Sylas avait un gros pète au casque et que rien n'était pareil pour lui.

"Je dois bien avouer qu'elle ne vous a pas raté sur ce coup là. J'aurai tellement aimer voir cela. Vous avez ressentit quoi quand elle vous a mit la raclée du siècle ? Se faire frapper par une femme doit être très frustrant..."


Le Génésien ne pu s'empêcher de pouffer de rire. Il n'allait tout de même pas lui avouer qu'il avait eut la frousse de sa vie car il avait vu le côté obscure de la jeune femme et ce qu'elle était capable de faire quand on touchait la chair de sa chair. Il fallait qu'il fasse comme s'il était un véritable dur.

« Je dois bien avouer qu'elle a une sacrée droite. Mais je ne lui en veux pas. Je dois bien avouer que quand elle a commencer à me frapper, s'en était jouissif. »


Tout en terminant sa phrase, il se leva de sa chaise et se dirigea vers les barreaux de sa cellule, pour se mettre devant la militaire qui n'avait pas bouger d'un millimètre. Déjà qu'il avait une jambe amochée par John il y a bien longtemps, maintenant, il avait les deux. Cela était étonnant qu'il arrive encore à marcher.

« Pendant que j'y pense, comment va ma chère Mégane ? Elle s'est bien remise de son coup à la tête que je lui est donné ? Quand j'ai vu sa petite frimousse et hurlait à la mort, je n'ai pas eu d'autre choix que de la faire taire de cette manière. »

Cela était de notoriété que Mégane avait été secourut et qu'elle avait été ramenée sur la cité. Le grand papa John avait été recherché sa petite fille chérie qu'il avait sauvé des griffes du vilain Genii.
Revenir en haut Aller en bas
John Sheppard
John Sheppard
Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Date d'inscription : 24/07/2007
Messages : 7289
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

En tête à tête (PV : Sylas) Empty
MessageSujet: Re: En tête à tête (PV : Sylas) En tête à tête (PV : Sylas) EmptyLun 6 Jan - 15:46


Apparemment, cela avait vraiment amusé le Génésien de s'en prendre plein la tronche par sa petite femme chérie. Il n'était vraiment pas bien dans sa tête tout de même. Jouissif en plus ? Il y avait vraiment de quoi lui en coller une de nouveau.

« Pendant que j'y pense, comment va ma chère Mégane ? Elle s'est bien remise de son coup à la tête que je lui est donné ? Quand j'ai vu sa petite frimousse et hurlait à la mort, je n'ai pas eu d'autre choix que de la faire taire de cette manière. »

Son regarde se figea vers Sylas à cette remarque. Ce dernier cherchait à lui faire perdre patience. Il espérait peut-être que le militaire ouvre sa cellule et entre pour lui refaire le portrait pour qu'il puisse profiter d'un moment d'inattention pour lui fausser compagnie ? Il pouvait toujours rêver. Certes, il allait certainement lui en claquer une en pleine tête d'ici pas longtemps mais le laisser s'enfuir, il n'y arriverait pas. Se ressaisissant pour ne rien laisser paraître, il répondit au sociopathe.

« Elle va très bien si cela peut vous rassurer. Ne soyez pas déçut si elle ne vient pas vous embrasser pour vous dire bonjour et je pense que je ne lui permettrais de s'approcher d'un être aussi abjecte que vous, qui n'a aucune moral. Après quoi de plus normal, venant d'un homme qui a du subir une ablation du cerveau à la naissance. Si je n'écoutais que moi, je continuerais le travail que Jenny a commencé sur votre face, histoire de vous refaire le portrait. Ce n'est pas la jambe que j'aurai du viser mais le front. »

Sa colère était en train de ressortir peu à peu. Il le savait bien que s'il venait le voir, il aurait envie d'en finir avec lui. Il avait fait souffrir sa femme, sa fille et lui même . Un être comme ça, ne méritait pas de vivre.

« Ah oui j'oubliais aussi, Kolya vous passe le bonjour. J'aurai du vous le dire avant mais cela n'était un peu sortit de la tête. »

..................................................

Bad Liar
I'm a bad liar, bad liar. Now you know, now you know. That I'm a bad liar, bad liar. Now you know, you're free to go
Revenir en haut Aller en bas
http://sga-rpg.forumpro.fr
Sylas Danaé
Sylas Danaé
Not Crazy, Just Insane

Not Crazy, Just Insane

Date d'inscription : 16/12/2007
Messages : 411

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

En tête à tête (PV : Sylas) Empty
MessageSujet: Re: En tête à tête (PV : Sylas) En tête à tête (PV : Sylas) EmptySam 18 Jan - 1:59


Sylas avait touché un point sensible. S'il avait été un enfant de 8 ans, il aurait sauté par tout de joie, mais à son âge, il savait se tenir comme une grande personne. Mais rien que de voir le visage dépité du militaire, le fit sourire. Le soucis avec les gentils, c'est quand il se retrouvait face au gros méchant de service, il ne pouvait pas s'empêcher de le menacer de mort ou de torture. Il fallait vraiment que Sylas lui donne quelques cours pour menacer en toute simplicité et en gardant le sourire. Il avait assez d'expérience dans ce domaine.

« Ah oui j'oubliais aussi, Kolya vous passe le bonjour. J'aurai du vous le dire avant mais cela n'était un peu sortit de la tête. »

Venant du Genii, cela semblait des plus étonnant. Peut-être un code secret pour le faire sortir d'ici ? Et oui, Sylas était très loin d'être une lumière et il n'avait pas encore comprit qu'il allait rester sur la cité pendant un bon moment. Il avait toujours espoir que son "ami" Kolya allait venir et trouver un moyen de le faire sortir d'ici. Il n'était pas encore au courant qu'il n'en avait plus rien à faire de lui. Il était arrivé à ses fins et les dommages collatéraux, cela ne le regardait pas.

"Vous lui direz merci la prochaine fois que vous le verrez. Peut-être que votre prochaine rencontre sera pour très bientôt. D'après lui, vous avez le chic pour tomber nez à nez avec lui. A croire que vous cherchez à vous faire torturer. Après tout cela n'est pas étonnant, Jenny est pareille. Elle a du vous contaminer. Mais bon, je vous comprend, elle est si affriolante qu'il est difficile pour nous, homme dans la fleur de l'âge de résister à un tel canon. Si elle ne s'était pas entiché de vous, je l'aurais bien mis dans mon lit."

Si on mettait Sylas en observation par un psychologue voire même plusieurs, la conclusion aurait été la même pour tous : Sylas était cinglé, suicidaire et cherchait les embêtements. En gros, il était juste bon a être enfermé dans un asile pour fous. Lui même ne devait pas savoir pourquoi il faisait cela : chercher le leader militaire ainsi. A croire qu'il souhaitait vraiment qu'il vienne lui rendre une petite visite dans sa petite cellule.
Revenir en haut Aller en bas
John Sheppard
John Sheppard
Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Date d'inscription : 24/07/2007
Messages : 7289
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

En tête à tête (PV : Sylas) Empty
MessageSujet: Re: En tête à tête (PV : Sylas) En tête à tête (PV : Sylas) EmptyMer 22 Jan - 20:22


John respirait calmement, prenant de très longue inspiration pour essayer de faire descendre sa colère et sa haine mais cela n'avait pas vraiment d'effet. Jusqu'à maintenant, tout allait pour le mieux mais le fait que Sylas parle de sa femme dans ces termes. Jamais il ne le laisserait mettre la jeune femme dans son lit.

"Pardon, je me suis trompé. Il voulait que je vous tue. Il m'a dit qu'il n'avait plus besoin de vous. Il ne viendra pas vous chercher. Vous vous êtes bien fait avoir. Il s'est servit de vous et vous à jeter. Ça vous fait quoi de savoir que vous allez rester croupir ici jusqu'à la fin de vos jours ? A moins que quelqu'un se charge de vous avant..."

Le pilote en avait assez d'être gentil. Il avait envie d'un peu d'action et surtout, envie de se défouler sur le Génésien. Jenny s'en voulait de lui avoir refait le portrait mais John allait vite s'en remettre s'il s'y mettait à son tour. Sans prévenir qui que ce soit, il désactiva le champ de force et ouvrit la cellule. S'il avait été le leader de la cité et qu'il n'avait aucune hiérarchie au dessus de lui, il lui aurait mit une balle entre les deux yeux et balancé au fond de l'océan. D'un pas sur et le regard sombre, il s'avança vers la prisonnier qui n'avait pas bouger d'un centimètre. Il lui tenait tête. Mais dans quelques instants, il allait beaucoup moins faire le mariole.

« D'habitude, je ne suis pas du genre rancunier mais dans votre cas, je risque de le devenir assez rapidement. »


Avant de venir, John avait fait un léger détour par l'armurerie. Il s'était muni d'un stunner Wraith qu'il sortit devant le Génésien et lui tira dans les jambes. Ça ne lui fit pas perdre connaissance mais juste lui paralyser les jambes, ce qui fonctionna. Sylas tomba à terre, sous les yeux du militaire, qui avait un léger sourire en coin.  A terre, il était désormais à sa merci. De son pied, il appuya sur la blessure, sûrement encore non cicatrisée. Vu la grimace qu'il était en train de faire, cela devait le faire souffrir.

« Je ne pense pas que Kolya t'en aura parler espèce de sans cervelle, mais lorsque l'on me cherche je peux laisser parler une partie de moi qui peux faire peur. Je n'ai jamais eu la chance de pouvoir le faire sur lui, je vais tester sur ta face. »

Non John n'avait pas envie de le découper en rondelles, même si cela aurait pu être des plus marrant, mais il voulait juste finir le travail de Jenny avait commencé : lui refaire le portrait à la façon Picasso. Après lui avoir donner quelques puissants coups de pied dans les côtes, il s'agenouilla à ses côtés pour le finir à coups de poings en plein visage. Cela faisait le plus grand bien au militaire.

« Je ne te tuerais pas aujourd'hui. Cela ferait trop plaisir à Kolya. Mais si tu t'avises de retoucher à ma fille ou à ma femme, je finirais mon travail. »

Après s'être relevé, il quitta la cellule et fit bien attention de refermer derrière lui, tout en remettant la champ de force en route. Il allait sûrement en entendre parler mais il s'arrangerait avev Elizabeth pour ne pas trop se faire remonter les bretelles.

-->

..................................................

Bad Liar
I'm a bad liar, bad liar. Now you know, now you know. That I'm a bad liar, bad liar. Now you know, you're free to go
Revenir en haut Aller en bas
http://sga-rpg.forumpro.fr
Sylas Danaé
Sylas Danaé
Not Crazy, Just Insane

Not Crazy, Just Insane

Date d'inscription : 16/12/2007
Messages : 411

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

En tête à tête (PV : Sylas) Empty
MessageSujet: Re: En tête à tête (PV : Sylas) En tête à tête (PV : Sylas) EmptyJeu 23 Jan - 2:18


Sylas perdit son sourire niais quand John lui annonça que Kolya avait donné l'ordre de le tuer car il était désormais inutile. Il s'était fait avoir et en beauté. Le Genii s'était servit de lui et jeter comme un vieux déchet utilisé. C'est alors qu'une bruit étrange le sortit de ses pensées. Le militaire venait de désactiver le champ de force qui entourait la cellule et ouvrit la porte. Il s'était enfin décidé à lui rendre une petite visite sauf qu'il n'était pas au mieux de se force pour engager un quelconque combat.

« D'habitude, je ne suis pas du genre rancunier mais dans votre cas, je risque de le devenir assez rapidement. »

Il n'eut rien le temps de répondre. Le militaire sortit une arme et lui paralysa les jambes. Ne sentant plus rien, il s'écroula et tomba à terre. C'est une chose qu'il n'avait pas prévu. il était en position de faiblesse et ça, John l'avait bien comprit et il en profita. Histoire de commencer en beauté, il plaça son pied sur la blessure par balle que ce même militaire lui avait fait quelques jours auparavant. Le Génésien ne pu s'empêcher de grimacer car même si elle était soigné, elle était encore très loin d'être totalement rétablie. Il risquait même de l'amocher en la faisant rouvrir.

« Je ne pense pas que Kolya t'en aura parler espèce de sans cervelle, mais lorsque l'on me cherche je peux laisser parler une partie de moi qui peux faire peur. Je n'ai jamais eu la chance de pouvoir le faire sur lui, je vais tester sur ta face. »

Sylas ne pu subir le sort que John avait décidé de lui réserver. Il était conscient qu'il n'allait pas mourir aujourd'hui, mais qu'il allait de nouveau souffrir comme il avait souffert avec Jenny. Cela devait vraiment être de famille de faire souffrir les méchants. John commença par le rouer de coups de pied avant de finir à coups de poing en pleine tête. Sylas essaya bien de se défendre mais étant au dessus de lui, le pilote avait plus de force et pouvait voir les coups venir. Après une bonne dizaine de minutes, il arrêta tout de même. Il pouvait sentir son sang dégouliner le long de son visage et il devait avoir a moins ou deux côtes en moins. Désormais, il gisait le sol, les bras écartés. Le visage du militaire revint au dessus de lui.

« Je ne te tuerais pas aujourd'hui. Cela ferait trop plaisir à Kolya. Mais si tu t'avises de retoucher à ma fille ou à ma femme, je finirais mon travail. »

Alors que le militaire quittait la cellule, Sylas finit par se relever difficilement, grimaçant de douleur. A coté de Jenny, John l'avait laissé en bonne état. Quand il fut debout, le militaire arriva presque à la porte de la pièce. Il eu juste le temps de dire quelques mots avant qu'il ne disparaisse pour de bon.

"Finis ton travail si tu veux, mais cela ne m'empêchera pas de toucher à Jenny. Très bientôt, je le promet."

Mais John avait déjà disparut derrière la lourde porte. Sylas n'eut pas d'autre choix d'aller s'installer sur la chaise qui était dans la cellule. Il devait maintenant faire passer la douleur et quelqu'un allait bien venir le voir qu'il avait été passé à tabac. Mais aussi, il devait penser à une solution pour sortir d'ici. Il devait y réfléchir...
Revenir en haut Aller en bas
Jenny Sheppard
Jenny Sheppard
Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Date d'inscription : 03/09/2007
Messages : 6819
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

En tête à tête (PV : Sylas) Empty
MessageSujet: Re: En tête à tête (PV : Sylas) En tête à tête (PV : Sylas) EmptyJeu 12 Fév - 18:46

(HJ: Peut être qu'en me voyant il va flipper comme une fillette... à chaque fois qu'un Sheppard vient lui rendre visite il se fait démonter mdr...)

Tout était rose et tout allait dans le meilleur des mondes pour Jenny. Elle avait annoncé à ses amis proches que le choix du roi était fait et que le couple Sheppad allait accueillir un petit garçon d’ici quelques mois. Espérons juste qu’il soit moins téméraire que son père,,,et que sa sœur. ; car Mégane était pas mal dans son genre. Bref à 3 mois et demi de grossesse, elle rayonnait de bonheur. De plus, prochainement, elle annoncerait à Noah et Kylee qu’ils seraient bientôt Parrain/Marraine, s’ils acceptaient bien sûr. Elle avait vu avec John et il ne manquait plus qu’à préparer une petite soirée cosy, bref un bon petit apéro entre amis.

Décidément tout allait bien dans le meilleur des mondes, il y avait seulement un nuage grisâtre qui menaçait à l’horizon, cette épée de Damoclès dont Jenny aurait voulu se débarasser, mais les hautes autorités n’en n’avait pas décidé ainsi. Soit disant qu’il était moins innofensif derrière des barreaux. Certes... mais Jenny n’en n’était pas si sûr, après tout c’était Sylas.

En cette matinée, elle descendit donc dans les bas fonds de la cité, direction les cellules. Non pas qu’elle avait envie spécialement de le voir, mais apparemment se retrouver nez à nez avec l’une de ses plus grandes peurs, permettaient de maîtriser à force ses émotions. C’est donc emmitoufflé dans un gros pull en laine pour masquer un tant soit peu sa grossesse – même si au final – elle s’en fichait, Sylas étant en cage ; qu’elle arriva devant les deux gardes. Après avoir échangé quelques mots, elle put pénétrer dans le cachot. Et la simple vu de cet être abjecte lui donnait la nausée... Au final, la jeune femme se rendit compte que si peur était né un jour face à lui, maintenant il n’en ressortait que de la haine et de la colère, après tout ce qu’il avait fait. Il n’avait plus d’emprise et ça, Jenny savait pertinemment que pour un psychopathe maniaque du contrôle ça serait dur à avaler. Alors qu’il était allongé sur un banc, yeux clôts, la jeune femme vint s’asseoir sur un bain ou son visage était masqué par la pénombre. B ien que calme, le voir se prélasser la faisait bouillir, mais elle n’était pas là pour se laisser flancher. Nonnn, elle était là pour le narguer et lui rendre la monnaie de sa pièce.


« On aurait du te donner une cellule plus piteuse, attaché à des chaînes rouillées que tes poignets te rappellent à l’ordre »

Lorsqu’elle eut toute son attention, elle ne bougea pas d’un poil, restant caché par l’ombre, mais un sourire carnassié se déssina sur ses lèvres.

« Toutefois j’ai comme l’impression que tu dépéris... J’aurais presque de la compassion si tu n’étais pas le premier connard de la galaxie »

**Hey ! Tu avais dis que tu te contrôlerais ! J’appelle pas ça du contrôle !!

..................................................

TIME OF DYING
On the ground I lay, motionless in pain I can see my life flashing before my eyes. Did I fall asleep ? Is this all a dream. Wake me up I'm living a nightmare
Revenir en haut Aller en bas
Sylas Danaé
Sylas Danaé
Not Crazy, Just Insane

Not Crazy, Just Insane

Date d'inscription : 16/12/2007
Messages : 411

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

En tête à tête (PV : Sylas) Empty
MessageSujet: Re: En tête à tête (PV : Sylas) En tête à tête (PV : Sylas) EmptyLun 2 Mar - 21:36


(HJ : Sylas n'as peur de rien et encore moins de toi ma chère. C'est toi qui a peur de lui vu que tu viens seulement le voir quand il est enfermé. Pétocharde!!!!!)

Le temps semblait long voire même très long. Pour résumé, Sylas s'ennuyait à mourir, à tourner en rond dans cette cage qui lui servait de cellule. A croire qu'on l'avait oublié car les visites se faisaient très très rares à part pour lui apporter à manger pour pas qu'il ne dépérisse trop vite. Sheppard avait peut-être raison la dernière fois qu'il était venu. Kolya l'avait bel et bien abandonné à son sort. Si par chance, il arrivait ; un jour peut-être ; à retrouver sa liberté, il irait chercher une petite explication auprès de son ancien partenaire Genii. Mais pour le moment, il ne pensait pas à cela. Après avoir prit son délicieux petit déjeuner, le Genesien alla faire ce qu'il faisait de mieux : attendre. Sa cellule n'étant pas une cellule tout confort, Sylas alla s'allonger sur le banc, qui lui servait également de lit. A la force, on ne pouvait que s'habituer à dormir sur une planche de bois.

Les minutes s'égrainèrent puis se transformait en heure. Mais alors que la porte commençait à s'ouvrir. Déjà le déjeuner ? Cela serait étonnant. Oh ? Une visite ? Comment cela est-ce possible ? Qui oserait venir le voir, dans son hôtel 5 étoiles ? Un suicidaire peut-être. Sylas n'y prêta pas plus attention. Il resta de marbre, les yeux fermés mais lorsqu'une voix s'éleva dans la pièce, il les rouvrit aussitôt, affichant un large sourire sur son visage.


« On aurait du te donner une cellule plus piteuse, attaché à des chaînes rouillées que tes poignets te rappellent à l’ordre »

Ah cette voix, il la reconnaîtrait entre 1000. La voix de sa bien aimée. Sa douce Jenny venait lui rendre visite. Cela faisait un bail qu'elle n'avait pas mit les pieds ici et elle commençait presque à lui manquer.

« J'ai connu des auberges en bien plus piteux états que ce que tu me décris. Mais la prochaine fois que je trouve des chaînes dans une chambre, je penserai à toi, lança t-il en se mettant assis sur le banc. Mais sinon, bonjour quand même. Toi aussi tu m'as manqué.»

Mais pourquoi cachait-elle son visage dans l'ombre ? Sylas était assez bien placé pour la connaître par cœur. Pas sous tout les angles malheureusement pour lui mais son visage, son si doux visage, il ne l'oublierait jamais.

« Toutefois j’ai comme l’impression que tu dépéris... J’aurais presque de la compassion si tu n’étais pas le premier connard de la galaxie »

« Non ne t'inquiète pas ma chère. Je suis encore très loin de dépérir. J'ai encore assez de force pour te faire toutes sortes de choses. L'avantage qu'on a quand on est enfermé, c'est qu'on a plein de temps pour réfléchir. Personnellement, j'ai réfléchi à ce que j'allais bien pouvoir te faire en sortant d'ici. J'ai déjà quelques petites idées très intéressantes à mon goût. J'aimerai tellement les partager avec toi... »

Le Genesien se leva d'un bon et s'approcha de la grille de la cellule, espérant de voir un peu mieux sa proie préférée. C'est alors qu'il se rappela ce que Sheppard lui avait dit à sa dernière visite, qu'il n'hésiterait pas à le tuer si de nouveau, il osait toucher sa fille ou sa petite femme chérie. Mais bizarrement, cela le fit rire plus qu'autre chose.

« Sinon toi, quoi de nouveau dans ta vie de petite femme ? Et comment va ta fille ? Mégane, c'est bien ça ? J'espère qu'elle n'a pas été trop traumatisée par cette petite mésaventure ? J'en serais très peiné, termina t-il en affichant une fausse moue sur son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Jenny Sheppard
Jenny Sheppard
Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Date d'inscription : 03/09/2007
Messages : 6819
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

En tête à tête (PV : Sylas) Empty
MessageSujet: Re: En tête à tête (PV : Sylas) En tête à tête (PV : Sylas) EmptySam 4 Avr - 16:04

Le voir assit là, au milieu d'une cage avait quelque chose d'assez jouissif, il fallait bien l'avouer. Il était inoffensif... et cela était un bon entraînement pour Jenny d'affronter l'une de ses peurs secrète en face... Enfin non.... Au fond, elle n'avait pas peur de lui.. il était juste une chiffe molle assez stupide pour s'être fait avoir dans un traquenard Kolynéen. Les seuls fois où elle avait eu une crainte, c'était quand les rôles étaient inversés et qu'elle savait qu'elle allait passé un sale quart d'heure.. Pour l'heure, elle se délectait de le voir si faible... Il lui ferait presque pitié. A son bonjour, elle eut un rictus qui en disait long.. Il voulait faire bonne figure, montrer que malgré son châtiment, il était toujours le même, en d'autre terme un plaisantin.. Sauf que pour une fois ce n'était pas crédible.

Citation :
« Non ne t'inquiète pas ma chère. Je suis encore très loin de dépérir. J'ai encore assez de force pour te faire toutes sortes de choses. L'avantage qu'on a quand on est enfermé, c'est qu'on a plein de temps pour réfléchir. Personnellement, j'ai réfléchi à ce que j'allais bien pouvoir te faire en sortant d'ici. J'ai déjà quelques petites idées très intéressantes à mon goût. J'aimerai tellement les partager avec toi... »

Le sourire de la jeune femme disparût en entendant ses quelques phrases... En réalité, s'imaginer ne serait-ce qu'une minuscule seconde qu'il avait établi un plan de torture ou autres pensées non saines sur sa personne, la dégoûtée. Et ce regard... oui ce regard malsain qu'il avait...Ô elle savait.. Sylas n'avait jamais été doué pour masquer ce genre de pensée... Il était impulsif, incontrôlable.. et pervers.. Elle se demandait bien pourquoi il était obnibulé sur sa personne. Elle ne lui avait pourtant rien fait... A part se montrer revêche et n'avoir sa langue dans sa poche.. Mais les fous avaient leurs propres raisons que le rationnel ne pouvait comprendre. C'est  ce que son psychologue lui avait dit.. Il avait sans doute un complexe d'oedipe non terminé qui faisait qu'il jetait son dévolu sur toutes femmes ayant un minimum de répartie.. Et se remémorer son baiser forcé dans ce cabanon piteux était un supplice. A la rigueur c'est cette partie de lui qui lui faisait le plus peur... Car il y avait cinquantes nuances de perversion, allant de la moins intimidantes, à la plus horrible. Lorsqu'il se leva d'un bond pour aller ses coller aux barreaux, la jeune femme avala silencieusement sa salive. Il devait chercher à la voir.. Ce qui lui donna une idée.. Ce genre d'homme n'avait réussi à avoir le contrôle sur sa vie, alors il cherchait à contrôler les autres... et vu qu'elle était son objet fétiche, elle décida d'en profiter et aujourd'hui - pour une fois - C'est lui qui allait craquer.. Jenny se pencha à l'avant pour laisser entrevoir ses longs cheveux pendant dans le vide et poussa un soupir à sa dernière réplique.

"Arrête donc ton cinéma.. On sait tous que ce n'est pas crédible... Tu devrais être même plus poli en sachant que je suis ta première visite en une semaine."

Elle se redressa et il put voir une ombre arpenter les barreaux de sa cage. Jenny endossant le rôle du prédateur et Sylas se retrouvant confronté à jouer la proie.

"Tu me fais vraiment pitié... à jouer les malins, alors que ta position est dès plus inconfortables... pour ton information ma fille va bien.. elle t'a oublié.. comme bon nombre des gens sur cette cité.. Ils savent juste qu'un pauvre type est enfermé dans les bas fond."

Elle continua son petit tour, ne se laissant que faiblement éclairé par les néons de façon volontaire.. Non.. Jenny ne se cachait pas... et non elle n'avait pas peur de montrer qu'elle était enceinte malgré ce pull masquant ses formes... Elle voulait juste lui faire une piqûre de rappel.. A savoir qui commandait ici... et qui était dans la merde.

"Les rôles sont inversés...  à la différence que toi.. oui toi (petit rire) personne ne viendra te chercher.. Je trouve ça ironique de penser que les seules visites que tu as, sont de la part des personnes que tu haïs le plus..."

Trève d'ironie, elle s'arrêta pour venir laisser apparaître que faiblement son visage. Elle le fixa intensément de son regard lourd en reproche et haineux. Sa voix se fit plus dure et le jeu de lumière la rendait un tantinet intimidante.. même pour Sylas.. mais le meilleur était ce qui allait sortir de sa bouche.

"Mon cher... Sylas.. Je serais toi j'apprendrais le respect et la politesse.. Car comme tu le sais... et comme je crois que tu me l'as déjà dis... coucher avec l'un des patrons peut avoir ses avantages. Ose répéter une seule fois le prénom de ma fille, penser une seule fois à comment tu pourrais me nuir... et je ferais en sorte que cette minuscule cellule, devienne ta tombe.. Je demanderais à ce qu'on réduise l'éclairage, que l'on t'apportes une ration hebdomadaire que tu devras gérer.. Un seau pour tes besoins primaires... et sans visite à part celle des gardes qui te ramèneront tes provisions semainières. Tu seras réduit à un état d'asservissement... une loque à qui on aura retiré toute dignité.. un moins que rien qui regrettera d'avoir un jour être venu au monde... Ô oui.. je peux être une garce... et presque beaucoup plus sadique que toi..."

Jenny n'en revenait pas elle même de faire face à son tortionnaire ainsi... mais ces paroles froides et sans humanité venait spontanément, sans qu'elle eut besoin de réfléchir. Au final, elle eut un sourire sordide, à la limite d'être machiavélique et s'approcha d'un pas. Elle observa Sylas qui avait les poings serrés, mâchoire crispé... Serait-il en train de craquer silencieusement... même s'il tentait de ne rien montrer ?

"Ta respiration s'emballe j'ai comme l'impression..." le nargua-t-elle.

Oui ceci était jouissif... il n'avait aucune carte en main et cette fois ci, c'est elle qui menait le jeu. Elle s'approcha encore d'un pas pour être cette fois-ci devant les barreaux, laissant Sylas "l'admirer".

"Alors maintenant, sois gentil avec moi et je t'autoriserais dans un jour de bonté à ce qu'on te liquide sur le champs... Dans le cas contraire... "

Elle eut un regard entendu en faisant référence silencieusement à ce qu'elle avait dit un peu plus tôt.

..................................................

TIME OF DYING
On the ground I lay, motionless in pain I can see my life flashing before my eyes. Did I fall asleep ? Is this all a dream. Wake me up I'm living a nightmare
Revenir en haut Aller en bas
Sylas Danaé
Sylas Danaé
Not Crazy, Just Insane

Not Crazy, Just Insane

Date d'inscription : 16/12/2007
Messages : 411

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

En tête à tête (PV : Sylas) Empty
MessageSujet: Re: En tête à tête (PV : Sylas) En tête à tête (PV : Sylas) EmptyLun 4 Mai - 18:15


Oh, mais on dirait presque que la petite Jenny laissait parler ses nerfs. D'un côté, cela amusait grandement Sylas. Mais il était vrai qu'il n'était pas position de faire le matin comme le disait si bien la jeune femme mais à croire que venant de lui, c'était devenu une habitude. Il savait très bien que personne ne viendrait le chercher, personne pour le secourir. Kolya était sûrement en train de se prélasser sur une quelconque planète, ne pensant plus à son ancien acolyte. Sylas aurait mieux fait de faire ses affaires en solo comme il avait toujours fait. Voilà où ça l'avait amené. Enfermé dans une vulgaire cage avec son repas favori qui se baladait en liberté devant son nez. C'était une véritable torture.

Après quelques répliques cinglantes plus tard de la part de Jenny, elle daigna sortir quelque peu de l'ombre. La voir, réchauffait le cœur du Génésien. Cela faisait si longtemps. Mais à première vue, Jenny avait encore des choses à lui dire et c'est avec la plus grande attention qu'il les écouta.


"Mon cher... Sylas.. Je serais toi j'apprendrais le respect et la politesse [...] Ô oui.. je peux être une garce... et presque beaucoup plus sadique que toi..."

Sur ce coup là, Sylas était véritablement scotché par la jeune femme. Il ne la connaissait pas sous cet aspect là et il aurait voulu jamais le connaître. Toutes ces paroles déclamées étaient sûrement là depuis quelques années déjà et qu'elle n'avait jamais pu ou osé les dire mais maintenant que son pire cauchemar était derrière les barreaux, elle ne gênait pas. Le Pégasien la savait combative mais pas lâche à ce point là... Sylas n'avait envie que d'une chose : lui sauter dessus et d'en finir une bonne fois pour toute avec elle. Mais avec qui pourrait-il s'amuser autant par la suite si elle venait à décéder subitement ? Malgré tout, ces paroles eurent de l'effet sur Sylas. Il bouillonnait de rage intérieurement mais n'avait pas envie qu'elle le sache. Malheureusement, son corps et ses attitudes le trahissaient.

"Ta respiration s'emballe j'ai comme l'impression..."

En effet, c'était le cas. Il avait envie de lui cracher des tas de choses à la figure mais cela était sûrement le but recherché par la jeune femme et il n'avait pas envie de lui faire se plaisir. Pas maintenant, pas aujourd'hui et même, jamais. Mais bizarrement, son agacement s'envola d'un coup en voyant la jeune femme apparaître. Il comprenait mieux tout d'un coup pourquoi elle avait passé la majeure partie de son temps loin de la lumière tout le temps qu'elle était là. Elle ne voulait pas qu'il sache qu'elle attendait un répugnant événement.

"Alors maintenant, sois gentil avec moi et je t'autoriserais dans un jour de bonté à ce qu'on te liquide sur le champs... Dans le cas contraire... "

"Dans le cas contraire tu ferais quoi ? Tout ce que tu viens de me dire ? Je dois bien avouer que sur le moment, j'y ai presque cru. Mais quand je vois ça (pointe du doigt le ventre de la jeune femme), je doute que tu sois capable de quelques choses. Je sais bien qu'avec tout le mal que je t'ai fais depuis toutes ses années, tu serais en droit de le faire mais, si tu le fais, tu te rabaisseras à mon niveau. Je pense que tu ne le souhaite pas. Pense à ta... double progéniture. Qu'est-ce qu'elle penserait de leur maman si elle connaissait ce que tu avais fait. Elle n'en serait pas fière. Je sais que tu peux être une vraie garce si tu le veux. Je viens d'en avoir un petit aperçu mais à mon avis, ce sont tes hormones qui te jouent des tours et qui te donne une grande confiance en toi ou tout simplement, cela vient du fait que tu es sur que je te tenterais rien contre toi, enfermé comme je le suis. Je ne compte pas être gentil avec toi car d'une manière ou d'une autre, si tu veux me liquider, tu le feras. Mais cela serait une grande perte vu le nombre d'informations que je connais sur Kolya et toute sa bande. Je suis sur que ton mari apprécierait que je les lui fournisse. Mais après c'est toi qui voit. En tout cas, j'espère que ce ne sera pas « encore » une fille car je l'a plains par avance..."
Revenir en haut Aller en bas
Jenny Sheppard
Jenny Sheppard
Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Date d'inscription : 03/09/2007
Messages : 6819
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

En tête à tête (PV : Sylas) Empty
MessageSujet: Re: En tête à tête (PV : Sylas) En tête à tête (PV : Sylas) EmptyLun 4 Mai - 19:04

Jenny fut surprise que Sylas reprenne au tac au tac la fin de sa phrase pour répliquer un aussi grand monologue. Sur le moment elle eut un geste de recul avec sa tête avant de fermer doucement la bouche, puis elle pencha la tête sur le côté toujours avec cet air froid et ce regard haineux. Il était encore en train de prendre ses menaces à la légère. Ne changerait-il jamais ? Pas tant qu'il serait parmi le monde des vivants apparemment ! Mais lorsqu'il pointa son doigt vers sa personne et plus précisément vers son ventre, la canadienne serra les dents, tentant de ne rien laisser paraître. Cet homme avait un regard perçant, c'était une qualité indéniable... De toute façon elle n'aurait put le cacher et ne cherchait pas vraiment à le faire vu qu'elle se savait en sécurité.. Et ça, Sylas l'avait bien compris.. Il était en train de démolir chacune de ses menaces avec une argumentation qui était tout à fait plausible et à la fois.... vrai... Jenny inspira fortement et souffla tout aussi fort, son visage était tellement crispé, qu'elle se sentait rougir sous l’ébullition présent dans son corps.

"Je vois qu'être derrière les 4 barreaux t'ont mit un peu de plomb dans la tête... Où est donc passer le Sylas décérébré que je connais depuis si longtemps..."

Une pique gratuite, certes, mais elle n'avait pas que ça en réserve.

"Tu apprendras peut être un jour... si tu sors d'ici et que tu as une descendance.. après avoir préalablement violer une pauvre femme te connaissant... que mentir pour protéger ceux que l'on aime est une qualité... On porte tous sa croix et nous sommes tous hantés par nos actes délictueux ... sauf peut être toi... (rictus entendu).. mais sache pour ta gouverne que cela ne m'empêcherais pas de dormir, loin de là... Si tu crois que mes menaces sont vaines à cause de mon état, tu te trompes.. et lourdement ! Crois moi.."

Citation :
Je ne compte pas être gentil avec toi car d'une manière ou d'une autre, si tu veux me liquider, tu le feras. Mais cela serait une grande perte vu le nombre d'informations que je connais sur Kolya et toute sa bande. Je suis sur que ton mari apprécierait que je les lui fournisse. Mais après c'est toi qui voit. En tout cas, j'espère que ce ne sera pas « encore » une fille car je l'a plains par avance..."

Son sourire satisfait se perdit bien vite, il était vrai qu'elle ne pourrait rien contre lui s'il détenait vraiment des informations sur les bases militaires de Kolya... John bien qu'il serait heureux de le voir mort, ne le ferait pas tant qu'il n'aurait pas eu ces informations.. Quand à sa dernière réplique.. Elle eut un moment calme et serein sur son visage, yeux clôt, avant de manger ses lèvres et de claquer sa main contre les barreaux tout en ouvrant les yeux. Une lueur folle dansait dans ses prunelles.

"Oh oui.. John sera ravie d'entendre sa de ta bouche, après t'avoir fait passer un sale quart d'heure en salle d'interrogatoire que des bons souvenirs pour ma part... "

Elle eut un petit rire avant de sortir de sa poche un appareil qui se déplia comme un manche télescopique à travers les barreaux, l'engin ouvrit une pince en direction de la gorge du Génésien et le bruit d'un courant électrique se fit entendre. Cela s'était passé très rapidement.

"Si tu veux on peut même commencer de suite...... (elle appuya sur un bouton qui laissa partir une décharge vers Sylas qui fut électrisé l'espace de quelques instants, ce qui le fit reculer). Mon futur enfant ne sera pas à plaindre, car il vivra dans un monde où tu n'existeras plus... J'espère que tu es bavard, car si tu ne délivre pas ses infos, tu ne seras plus là pour voir l'heureux événement qui m'attend."

Elle retira le manche et se dirigea vers l'un des pilones pour augmenter la champ électromagnétique.

"Ca, c'est un cadeau de mes hormones... Nous te saluons" lança-t-elle d'un geste de salut théâtral en se penchant avant de le foudroyer du regard et de se diriger vers la sortie.. Il allait avoir le temps de réfléchir et de digérer les menaces qu'elle lui avait prodigué. Quant à elle, il fallait qu'elle s'entretienne avec John pour lui parler des informations qu'elle venait d'avoir.

Arrow

..................................................

TIME OF DYING
On the ground I lay, motionless in pain I can see my life flashing before my eyes. Did I fall asleep ? Is this all a dream. Wake me up I'm living a nightmare
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



En tête à tête (PV : Sylas) Empty
MessageSujet: Re: En tête à tête (PV : Sylas) En tête à tête (PV : Sylas) Empty

Revenir en haut Aller en bas
En tête à tête (PV : Sylas)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Sylas, le visage à double face

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stargate Atlantis - Le Jeu :: ATLANTIS, GALAXIE DE PEGASE :: Secteur Tactique :: Cellule-
Sauter vers: